Sillustani

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

15° 43′ 16″ S 70° 09′ 30″ O / -15.72111, -70.1583 ()

Une chullpa de Sillustani

Sillustani est un site archéologique pré-Inca, situé sur les rives du lac Umayo, près de Puno, au Pérou.

Il s'agit d'un site funéraire, constitué de tombes en forme de tour appelées « chullpas ». Ces dernières ont été bâties par le peuple Colla, des Aymaras qui seront conquis par les Incas au XVe siècle. Elles conservent les restes de plusieurs individus, certainement regroupés en famille (jusqu'à dix individus) et accompagnés d'offrandes. La plupart d'entre elles ont été pillées alors que d'autres n'ont pas été achevées[1].

L'intérieur d'une chullpa.

Les chullpas[modifier | modifier le code]

Les diverses chullpas présentent des caractères différents selon l'époque de leur construction. Certaines sont constituées de moellons de grande taille assemblés avec de la chaux (elles sont l'œuvre des Collas) tandis que d'autres sont construites de pierres de forme parallélipipédique, parfaitement ajustées. Elles sont toutes de forme cylindrique, atteignant parfois une hauteur de 12m.

Le culte des ancêtres participe de la culture Aymara : les chullpas sont construites pour souligner le lien entre vie et mort[2]. Les corps momifiés étaient déposés en position fœtale. Leur unique ouverture donne à l'est, où le soleil est chaque jour recréé par la Terre Mère[3].

Certaines chullpas présente des reliefs, en relation avec le culte des morts, notamment un iguane et un puma.

On trouve des chullpas sur de nombreux sites dispersés dans l'Altiplano, mais celles de Sillustani sont parmi les mieux conservées

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. (en) Charles Stanish, Ancient Titicaca, Berkeley, University of Columbia Press,‎ 2003 (ISBN 978-0-520-23245-7, LCCN 2002016563)
  2. « Chullpas » (consulté le 17 août 2007)
  3. « Sillustani » (consulté le 17 août 2007)