Tambomachay

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Site archéologique de Tambomachay
Tambomachay en 1984 alors que la circulation n'était pas restreinte
Tambomachay en 1984 alors que la circulation n'était pas restreinte
Localisation
Pays Drapeau du Pérou Pérou
Région Cuzco
Province Cuzco
Coordonnées 13° 28′ 51″ S 71° 57′ 53″ O / -13.480833, -71.96472213° 28′ 51″ Sud 71° 57′ 53″ Ouest / -13.480833, -71.964722  

Géolocalisation sur la carte : Pérou

(Voir situation sur carte : Pérou)
Site archéologique de Tambomachay
Site archéologique de Tambomachay

Tambomachay ou Tambumachay (en quechua, tampu mach'ay signifie « lieu de repos ») est un site archéologique situé dans la Vallée sacrée des Incas à environ huit kilomètres de Cuzco au Pérou et à deux pas du site archéologique de Puca Pucará.

Histoire[modifier | modifier le code]

Située près du chemin des Andes, la construction inca est en fait la neuvième huaca du premier ceque d’Antisuyu et aurait servi de maison à l’Inca Yupanqui, le père d’Amaru Tupac, lorsqu’il allait chasser[1]. Hormis le sacrifice d'enfants, ce lieu aurait été témoin d'holocaustes de toutes sortes[2].

Architecture[modifier | modifier le code]

Aussi surnommé le « Bain de l’Inca », Tambomachay recèle deux fontaines toujours fonctionnelles et plusieurs niches qui auraient pu servir d’abris aux gardes de l’Inca. Les murs de l’édifice sont constitués de blocs de pierre et constitue une œuvre de maçonnerie polygonale[3].

Les fontaines incas vues du bas de la structure

Tourisme[modifier | modifier le code]

Le site est aujourd'hui fortement achalandé étant envahi quotidiennement par les visiteurs. Dans le but de préserver le site, l'accès à la construction est désormais restreint. Il demeure possible de l'observer à partir du bas où une zone de visite a été aménagée.

Référence[modifier | modifier le code]

  1. R. Tom Zuidema, Lieux sacrés et irrigation : tradition historique, mythes et rituels au Cuzco, 1978, p. 1051. http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/ahess_0395-2649_1978_num_33_5_293999 Consulté le 17 mars 2010
  2. Bernabé Cobo, Roland Hamilton & John H. Rowe, Inca Religion and Customs, University of Texas Press, 1990, p. 63.
  3. José Fernando Olascoaga Mouchard. The Preservation of the Inca Architectural Heritage, Texas Tech University, décembre 1999, pp. 25-26. http://etd.lib.ttu.edu/theses/available/etd-08252008-31295017084491/unrestricted/31295017084491.pdf Consulté le 17 mars 2010

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Cobo, Bernabé; Hamilton, Roland & Rowe, John H. Inca Religion and Customs, University of Texas Press, 1990, 279 pages. (ISBN: 978-0-292-73861-4)
  • Olascoaga Mouchard, José Fernando. The Preservation of the Inca Architectural Heritage, Texas Tech University, décembre 1999, 117 pages. En ligne
  • Zuidema, R. Tom, Lieux sacrés et irrigation : tradition historique, mythes et rituels au Cuzco, Annales. Histoire, Sciences Sociales, 33e Année, No. 5/6, Anthropologie Historique des Sociétés Andines, 1978, pp. 1036-1056. En ligne