Héroïdes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections Cet article concerne l'œuvre d'Ovide. Pour le genre littéraire, voir Héroïde.

Les Héroïdes sont un ouvrage écrit par Ovide, poète de l'Antiquité romaine.

Ce sont des lettres d'amour fictives qui reprennent des éléments mythiques. La plupart d'entre elles sont censées avoir été écrites par des femmes, se plaignant de l'absence ou de l'indifférence de l'être aimé. Les six dernières constituent un échange épistolaire. Le distique élégiaque est le mètre employé pour ces œuvres poétiques.

On a retrouvé 21 de ces lettres :

Différents mythes sont évoqués, comme le mythe des Argonautes, des éléments de l’Énéide de Virgile sont repris, des références sont faites à l’Iliade ou l’Odyssée.

On peut considérer que les Héroïdes appartiennent à différents genres littéraires. Si le genre épistolaire est celui qui domine, on peut considérer que cette œuvre est emblématique de l'élégie romaine. En ce sens, Ovide rejoint ses autres ouvrages comme L'Art d'aimer ou Les Amours. Enfin, ces lettres constituent des petites tragédies (rappelons qu'Ovide a écrit une tragédie, Médée, dont on n'a conservé que d'infimes fragments).

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Éditions[modifier | modifier le code]

Analyses[modifier | modifier le code]

  • Delbey, E., Héroïdes d'Ovide, Atlande Édition, Coll. "Clefs concours", 2005. (ISBN 2912232910)
  • Alekou, S., La représentation de la femme dans les Héroïdes, thèse soutenue à Paris en 2011, sous la direction de M. Ducos.
  • Carocci, R., Les Héroïdes dans la seconde moitié du XVIIIe siècle, A.G. Nizet, Paris, 1988. (ISBN 9788875142568)
  • Jolivet, J.-C., Allusion et fiction épistolaire dans les Héroïdes, Ecole française de Rome, Boccard, Paris, 2001. (ISBN 2728305617)
  • Millet-Gérard, D. Le coeur et le cri : variations sur l'héroïde et l'amour épistolaire, H. Champion, Paris, 2004. (ISBN 9782745309259)


Sur les autres projets Wikimedia :