Guillaume Latendresse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Guillaume Latendresse

alt=Description de l'image Guillaume Latendresse 2013-05-17.JPG.
Nationalité Drapeau du Canada Canada
Né le 24 mai 1987,
Sainte-Catherine (Canada)
Joueur
Position Ailier droit
Tire de la gauche
A joué pour LNH
Canadiens de Montréal
Wild du Minnesota
Sénateurs d'Ottawa
LNA
ZSC Lions
Repêc. LNH 45e choix au total, 2005
Canadiens de Montréal
Carrière pro. Depuis 2006

Guillaume Latendresse (né le 24 mai 1987 à Sainte-Catherine au Québec, Canada) est un ancien joueur de hockey sur glace canadien devenu entraîneur des Riverains du Collège Charles-Lemoyne au niveau midget AAA. Il évoluait au poste d'ailier droit.

Son frère aîné, Olivier, joue aussi au hockey en tant que professionnel[1]. Leurs parents se nomment Alain et Linda. Il partage depuis le 4 juillet 2009 sa vie avec la chanteuse Annie Villeneuve[2]. Le 14 février 2013, le couple a annoncé la venue de leur premier enfant pour l'été 2013.

Biographie[modifier | modifier le code]

Carrière junior[modifier | modifier le code]

En 2003, Guillaume Latendresse fait son entrée dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec (également connue sous le sigle de LHJMQ). Il est choisi en première ronde, deuxième choix du repêchage, tout juste après Sidney Crosby, par les Voltigeurs de Drummondville[3]. À sa première année avec les Voltigeurs, il termine la saison au neuvième rang pour les points chez les recrues avec une récolte de 24 buts et 25 passes décisives, tout en gardant une fiche de +11[Note 1] en 53 parties. Sa saison se termine par une grave blessure à l'épaule causée par une chute mais il est tout de même sélectionné pour faire partie de l'équipe type des recrues de la ligue[4].

Lors de sa deuxième saison, il passe du rang de quatrième meilleur pointeur de l'équipe à celui de premier avec une production de 78 points[5]. Comme lors de la saison passée, l'équipe est éliminée dès le premier tour des séries.

En avril 2005, il est sélectionné avec l'équipe du Canada pour jouer le championnat du monde moins de 18 ans qui se joue à České Budějovice et à Plzeň en République tchèque. Il est alors sélectionné aux côtés de Price, de Luc Bourdon ainsi que de Kristopher Letang[6]. Le Canada termine la phase de poule puis se rend en finale du championnat, Latendresse inscrivant le but de la qualification lors de la demi-finale contre l'équipe de République tchèque, en déviant un tir de Letang[7]. Cette dernière se joue contre les États-Unis qui remportent la première place sur la marque de 5-1. Au final, en six matchs joués, Latendresse marque deux buts et réalise trois passes décisives lors des différents matchs et remporte la médaille d'argent[8].

Lors du repêchage 2005 de la Ligue nationale de hockey, il est sélectionné par les Canadiens de Montréal en deuxième ronde, le quarante-cinquième joueur au total. Crosby est encore une fois le premier joueur choisi et les Canadiens choisissent Carey Price en cinquième position avant de choisir Latendresse[9],[10]. À son premier camp d'entraînement avec le « CH[Note 2] », il séduit les partisans de Montréal, qui scandent son nom dans le Centre Bell[11]. Malgré ses 3 buts et 2 passes en 4 parties, il retourne jouer à Drummondville, les dirigeants du Canadien ayant trouvé préférable de lui laisser prendre au moins une année supplémentaire d'expérience chez les juniors. Latendresse termine la saison 2005 avec 43 buts et 40 passes et une fiche de +20 en 51 parties avec les Voltigeurs.

Entre temps, en décembre 2004 et janvier 2005, il est nouvelle fois sélectionné pour jouer avec l'équipe du Canada, cette fois pour le championnat du monde junior qui se joue en Colombie-Britannique. Toujours aux côtés de Letang et de Bourdon[12], Latendresse remporte la médaille d'or en battant en finale les Russes sur le score de 5 buts à 0 même s'il n'est que peu utilisé par l'entraîneur canadien et il n'inscrit aucun but ni point lors du tounoi[13].

Carrière professionnelle[modifier | modifier le code]

Avant le début de la saison 2006-07, il participe une nouvelle fois au camp de préparation des Canadiens mais cette fois-ci l'issue est meilleure pour le joueur puisque le 29 septembre, il signe un contrat de 850 000 $ par année le liant pour une période de 3 ans avec Montréal[14].

Le 7 novembre 2006, devant les partisans du Centre Bell, il inscrit le premier but de sa carrière dans la LNH alors qu'il joue son seizième match de la saison. Il est alors le plus jeune joueur de l'histoire des Canadiens à inscrire un but dans la LNH depuis Éric Desjardins en 1988[15]. Le but vient consacrer une victoire des Canadiens contre les Oilers d'Edmonton et leur gardien Dwayne Roloson[16]. Six jours plus tard, il réalise le premier doublé de sa carrière contre les Sénateurs d'Ottawa en 31 secondes, deux buts inscrits en avantage numérique pour une victoire 6-3 des siens[17]. Au final et à l'issue de la saison, il ne manque que deux matchs dans la saison régulière avec 29 points de récoltés, Montréal ne se qualifiant pas pour les séries.

La saison suivante, il totalise cette fois deux points de moins mais en jouant soixante-treize matchs. Il joue ses premiers matchs de séries éliminatoires, les Canadiens ayant terminés à la première place de la conférence de l'Est. Les Canadiens éliminent les Bruins de Boston en sept matchs mais tombent au tour suivant contre les Flyers de Philadelphie en cinq matchs. Latendresse inscrit un point sur une passe décisive pour un but de Tomáš Plekanec[18]. En 2008-09, il joue un peu moins de soixante matchs pour vingt-six points. IL joue également quatre matchs des séries mais les Canadiens sont éliminés en première ronde par les Bruins de Boston. Le 15 juillet 2009, Latendresse accepte une diminution de salaire en signant une entente d'un an évaluée à 803 000 $[19]. Le 23 novembre 2009, il est échangé au Wild du Minnesota en retour de Benoît Pouliot[20].

Il marque son cinquantième but en carrière, un tir du poignet, le 2 décembre 2009 contre le gardien des Predators de Nashville, Pekka Rinne, à 17 minutes 28 secondes de la première période. Puis le 17 janvier 2010, il inscrit son premier tour du chapeau en carrière contre Ilia Bryzgalov le gardien des Coyotes de Phoenix, dans une défaite face à ceux-ci.

À l'aube de devenir agent libre, il s'entend le 30 juin 2010 avec le Wild pour un contrat de cinq millions US pour les deux saisons à venir[21]. Le 1er juillet 2012, il signe un contrat d'un an avec les Sénateurs d'Ottawa.

Après avoir participé au camp d'entraînement des Coyotes de Phoenix à l'automne 2013, il signe un contrat avec le ZSC Lions dans la première division suisse. Après une commotion subie face au Genève-Servette HC, le club zurichois active une clause du contrat et se sépare de lui[22]. Il fait maintenant partie de l'équipe d'analyste à RDS.

Statistiques[modifier | modifier le code]

Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

Statistiques en club[modifier | modifier le code]

Statistiques par saison[23],[24]
Saison Équipe Ligue Saison régulière Séries éliminatoires
PJ  B   A  Pts Pun +/- PJ  B   A  Pts Pun +/-
2003-2004 Voltigeurs de Drummondville LHJMQ 53 24 25 49 66 +11 - - - - - -
2004-2005 Voltigeurs de Drummondville LHJMQ 65 29 49 78 76 +7 6 6 4 10 7
2005-2006 Voltigeurs de Drummondville LHJMQ 51 43 40 83 105 +20 5 3 2 5 8 -3
2006-2007 Canadiens de Montréal LNH 80 16 13 29 47 -20 - - - - - -
2007-2008 Canadiens de Montréal LNH 73 16 11 27 41 -2 8 0 1 1 19 -5
2008-2009 Canadiens de Montréal LNH 56 14 12 26 45 +4 4 0 0 0 12 -2
2009-2010 Canadiens de Montréal LNH 23 2 1 3 4 -4 - - - - - -
Wild du Minnesota LNH 55 25 12 37 12 +1 - - - - - -
2010-2011 Wild du Minnesota LNH 11 3 3 6 8 +2 - - - - - -
2011-2012 Wild du Minnesota LNH 16 5 4 9 20 +6 - - - - - -
2012-2013 Sénateurs d'Ottawa LNH 27 6 4 10 8 -2 3 1 1 2 6 +1
2013-2014 ZSC Lions LNA 12 3 3 6 20 -1 - - - - - -
Totaux LNH 341 87 60 147 185 -15 15 1 2 3 37 -6

Statistiques internationales[modifier | modifier le code]

Statistiques internationales
Année Équipe Compétition PJ  B   A  Pts Pun +/- Résultat
2005 Drapeau : Canada Canada -18 ans Championnat du monde moins de 18 ans 6 2 3 5 4 +3 médaille d'argent Médaille d'argent
2006 Drapeau : Canada Canada -20 ans Championnat du monde junior 6 0 0 0 0 0 médaille d'or Médaille d'or

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Le ratio plus / moins d'un joueur est calculé en comptant +1 si le joueur est sur la glace au moment où son équipe marque un but sans être en supériorité numérique et -1 s'il est sur la glace au moment où son équipe encaisse un but sans être en infériorité numérique.
  2. L'équipe des Canadiens de Montréal est souvent surnommée « CH » par les partisans et les médias.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Olivier Latendresse hockey statistics & profile », sur The Internet Hockey Database (consulté le 27 octobre 2009)
  2. http://7jours.canoe.ca/vedettes/nouvelles/2009/08/20/10528696-7j.html
  3. (en) Simon Richard, « Quiet Bourdon racks up more miles in final year in QMJHL », sur www.hockeysfuture.com,‎ 21 octobre 2008 (consulté le 27 octobre 2009)
  4. « Équipes d'étoiles de la LHJMQ », sur www.lhjmq.qc.ca (consulté le 27 octobre 2009)
  5. « Effectif et statistiques 2004-05 des Voltigeurs », sur www.hockeydb.com (consulté le 27 octobre 2009)
  6. (en) « Effectif du Canada pour le championnat du monde moins de 18 ans 2005 », sur www.iihf.com,‎ 23 avril 2005 (consulté le 27 octobre 2009)
  7. Nicolas Leborgne, « Compte-rendu du match de hockey sur glace Canada - République Tchèque (22 avril 2005) », sur http://www.passionhockey.com/hockeyarchives/ (consulté le 27 octobre 2009)
  8. (en) « Statistiques du Canada au championnat du monde moins de 18 ans 2005 » (consulté le 27 octobre 2009)
  9. (en) « Repêchage 2005 de la LNH », sur www.hockeydb.com (consulté le 27 octobre 2009)
  10. « Le CH choisit Price et Latendresse », sur www.rds.ca,‎ 30 juillet 2005 (consulté le 27 octobre 2009)
  11. « Nous avons mieux joué », sur www.rds.ca (consulté le 27 octobre 2009)
  12. (en) « Effectif 2006 du Canada au championnat du monde junior » [PDF], sur www.iihf.com (consulté le 27 octobre 2009)
  13. Norman Flynn, « Latendresse a peu à se reprocher », sur www.rds.ca,‎ 9 janvier 2006 (consulté le 27 octobre 2009)
  14. « Latendresse reste », sur www.rds.ca,‎ 29 septembre 2006 (consulté le 27 octobre 2009)
  15. « Roy dit respecter Latendresse », sur www.rds.ca,‎ 9 novembre 2006 (consulté le 27 octobre 2009)
  16. « La glace est brisée pour Latendresse », sur www.rds.ca,‎ 7 novembre 2006 (consulté le 27 octobre 2009)
  17. « Le clin d'œil de Guillaume », sur www.rds.ca,‎ 13 novembre 2006 (consulté le 27 octobre 2009)
  18. (en) « Canadiens at Flyers - 04/28/2008 », sur www.nhl.com (consulté le 27 octobre 2009)
  19. « Latendresse préfère une offre d'un an », sur www.rds.ca,‎ 15 juillet 2009 (consulté le 27 octobre 2009)
  20. « Latendresse quitte Montréal », sur www.rds.ca,‎ 23 novembre 2009 (consulté le 23 novembre 2009).
  21. « Une belle récompense pour Latendresse », sur www.rds.ca,‎ 30 juin 2010 (consulté le 28 novembre 2013).
  22. « Guillaume Latendresse n'est plus Zurichois », sur planetehockey.com,‎ 28 novembre 2013 (consulté le 28 novembre 2013).
  23. (en) « Guillaume Latendresse hockey statistics & profile », sur The Internet Hockey Database.
  24. (en) « Guillaume Latendresse », sur Eliteprospects.com (consulté le 28 novembre 2013).

Voir aussi[modifier | modifier le code]