Benoît Pouliot

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pouliot.

Benoît Pouliot (né le 29 septembre 1986 à Alfred et Plantagenet, dans la province de l'Ontario au Canada) est un joueur professionnel de hockey sur glace canadien.

Carrière de joueur[modifier | modifier le code]

Après avoir connu deux saisons de 65 points (en 67 matchs pour la première saison et en 51 pour la deuxième) dans la Ligue de hockey de l'Ontario avec les Wolves de Sudbury, il est repêché au première tour à la quatrième position au cours du repêchage d'entrée dans la LNH 2005 par le Wild du Minnesota. Il dispute alors sa première saison professionnelle en 2005-06 avec les Aeros de Houston, le club-école du Wild du Minnesota, l'équipe l'ayant repêché. Avec une fiche de 19 buts pour 36 points en 67 matchs, il est rappelé par le Wild du Minnesota pour y disputer trois matchs où il n'inscrit aucun point.

Il commence la saison suivante avec son club-école avec lequel il récolte 10 buts pour 24 points en 46 matchs. Il finit alors la saison avec le Wild du Minnesota où il compte 3 points en 11 matchs. Lors de la saison saison 2009-10, il débute avec le Wild, mais est échangé aux Canadiens de Montréal en retour de l'attaquant Guillaume Latendresse.

Avec un départ de 15 buts en 39 parties, Pouliot s'affirme comme un joueur important pour l’organisation. Pourtant, peu à peu, il s'enfonce dans une léthargie de laquelle il n'est jamais tout à fait sorti[1].

En avril 2011, lors des séries éliminatoires de la LNH, malgré les nombreuses blessures qui affligent son équipe, Pouliot est laissé de côté pour le restant des séries par son entraineur Jacques Martin et joue ainsi son dernier match à Montréal[2]. Le 1er juillet 2011, il signe un contrat d'un an avec les Bruins de Boston comme agent libre sans restriction . Un an plus tard, il est échangé au Lightning de Tampa Bay contre Michel Ouellet et un choix de 5e ronde de repêchage.

Statistiques[modifier | modifier le code]

Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

Statistiques par saison[3]
Saison Équipe Ligue Saison régulière Séries éliminatoires
PJ  B   A  Pts Pun PJ  B   A  Pts Pun
2003-2004 Wolves de Sudbury LHO 4 2 2 4 0 4 2 1 3 0
2004-2005 Wolves de Sudbury LHO 67 29 36 65 102 12 6 8 14 20
2005-2006 Wolves de Sudbury LHO 51 35 30 65 141 8 8 3 11 16
2005-2006 Aeros de Houston LAH - - - - - 2 0 0 0 2
2006-2007 Aeros de Houston LAH 67 19 17 36 109 - - - - -
2006-2007 Wild du Minnesota LNH 3 0 0 0 0 - - - - -
2007-2008 Aeros de Houston LAH 46 10 14 24 67 3 0 0 0 2
2007-2008 Wild du Minnesota LNH 11 2 1 3 0 1 0 0 0 0
2008-2009 Aeros de Houston LAH 30 9 15 24 20 20 1 7 8 28
2008-2009 Wild du Minnesota LNH 37 5 6 11 18 - - - - -
2009-2010 Bulldogs de Hamilton LAH 3 1 2 3 4 - - - - -
2009-2010 Wild du Minnesota LNH 14 2 2 4 12 - - - - -
Canadiens de Montréal LNH 39 15 9 24 31 18 0 2 2 6
2010-2011 Canadiens de Montréal LNH 79 13 17 30 87 3 0 0 0 7
2011-2012 Bruins de Boston LNH 74 16 16 32 38 7 1 1 2 6
2012-2013 Lightning de Tampa Bay LNH 34 8 12 20 15 - - - - -
Totaux LNH 291 61 63 124 201 29 1 3 4 19

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (fr) Pierre Durocher, « Benoit Pouliot pourrait-il être laissé de côté? », sur fr.canoe.ca,‎ 20 avril 2011 (consulté le 28 avril 2011).
  2. (fr) The Canadian Press, « Le vétéran Jeff Halpern réintégré dans la formation à la place de Benoit Pouliot », sur www.google.com,‎ 22 avril 2011 (consulté le 28 avril 2011).
  3. (en) « Benoît Pouliot hockey statistics & profile », sur The Internet Hockey Database.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]