Grand Prix d'ouverture La Marseillaise

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Grand Prix d'ouverture La Marseillaise

Généralités
Sport cyclisme sur route
Création 1980
Organisateur(s) ESCS
Éditions 35 (en 2014)
Catégorie UCI Europe Tour 1.1
Type / Format semi-classique
Périodicité annuel (février)
Lieu Drapeau de la France France
Drapeau fr département Bouches-du-Rhône.svg Bouches-du-Rhône
Participants 136 (en 2012)
Statut des participants professionnels
Site web officiel
Palmarès
Tenant du titre Drapeau : Belgique Kenneth Vanbilsen
Plus titré(s) Drapeau : Belgique Eddy Planckaert
Drapeau : Belgique Edwig Van Hooydonck
Drapeau : Australie Baden Cooke
(2 victoires)
Crystal Clear app kworldclock.png
pour la dernière compétition voir :
Grand Prix d'ouverture La Marseillaise 2014

Le Grand Prix d'ouverture La Marseillaise est une course cycliste française disputée chaque année dans le département des Bouches-du-Rhône. Créée en 1980 et appelée simplement La Marseillaise jusqu'en 1991, elle fait partie de l'UCI Europe Tour en 2005, dans la catégorie 1.1.

Disputée le dimanche de la dernière semaine de janvier, cinq jours avant le départ de l'Étoile de Bessèges dont il était autrefois une étape, le GP La Marseillaise est la première course du calendrier européen.

Depuis 2010, l'épreuve fait partie de la Coupe de France de cyclisme, dont elle est la manche d'ouverture.

Histoire[modifier | modifier le code]

La mauvaise réputation[modifier | modifier le code]

L'épreuve, qui marque généralement l'ouverture de la saison, souffre d'une relative mauvaise réputation au sein du peloton français. La légende stipule en effet que gagner cette course porterait malheur et que le vainqueur serait condamné à une « mauvaise » saison. Marc Madiot dira même publiquement que sur cette course « il faut être compétitif, il faut presque gagner mais il ne faut pas gagner[1]

Cette légende serait née quelques années à peine après la création de l'épreuve au sein de certaines équipes françaises comme Renault. Il existe toutefois de nombreux coureurs qui ont défié le sort, à l'image de Bernard Hinault en 1982 qui après avoir remporté le Grand Prix d'ouverture s'imposa sur le Tour d'Italie puis sur Tour de France.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Année Vainqueur Deuxième Troisième
La Marseillaise
1980 Drapeau : Pays-Bas Leo van Vliet Drapeau : France Patrick Friou Drapeau : Pays-Bas Frits Pirard
1981 Drapeau : Belgique Jan Bogaert Drapeau : France Pascal Poisson Drapeau : France Patrick Hosotte
1982 Drapeau : France Bernard Hinault Drapeau : Pays-Bas Ad Wijnands Drapeau : France Pierre-Henri Menthéour
1983 Drapeau : Pays-Bas Jan Raas Drapeau : Pays-Bas Cees Priem Drapeau : Suisse Erich Maechler
1984 Drapeau : Belgique Eddy Planckaert Drapeau : Suisse Gilbert Glaus Drapeau : France Pascal Jules
1985 Drapeau : France Charly Mottet Drapeau : Belgique Walter Planckaert Drapeau : Belgique Paul Haghedooren
1986 Drapeau : Belgique Eddy Planckaert Drapeau : France Vincent Barteau Drapeau : Suisse Jürg Bruggmann
1987 Drapeau : Danemark Johnny Weltz Drapeau : France Jean-Claude Colotti Drapeau : Royaume-Uni Paul Watson
1988 Drapeau : Pays-Bas Ad Wijnands Drapeau : Pays-Bas Teun van Vliet Drapeau : Pays-Bas Adrie van der Poel
1989 Drapeau : France Thierry Claveyrolat Drapeau : Suisse Guido Winterberg Drapeau : France Ronan Pensec
1990 Drapeau : Belgique Etienne De Wilde Drapeau : Belgique Carlo Bomans Drapeau : Belgique Hendrik Redant
1991 Drapeau : Belgique Edwig Van Hooydonck Drapeau : Belgique Pierre Dewailly Drapeau : Belgique Herman Frison
Grand Prix d'ouverture La Marseillaise
1992 Drapeau : Belgique Edwig Van Hooydonck Drapeau : France Eddy Seigneur Drapeau : France Gilles Delion
1993 Drapeau : France Didier Rous Drapeau : France Eddy Seigneur Drapeau : France Armand de Las Cuevas
1994 Drapeau : France Gilles Delion Drapeau : Belgique Wilfried Nelissen Drapeau : France François Simon
1995 Drapeau : Belgique Stéphane Hennebert Drapeau : Belgique Nico Mattan Drapeau : Italie Gianluca Pianegonda
1996 Drapeau : Italie Fabiano Fontanelli Drapeau : République tchèque Ján Svorada Drapeau : Ukraine Andreï Tchmil
1997 Drapeau : France Richard Virenque Drapeau : France Gilles Bouvard Drapeau : République tchèque Ján Svorada
1998 Drapeau : Italie Marco Saligari Drapeau : France Richard Virenque Drapeau : Russie Viatcheslav Djavanian
1999 Drapeau : Belgique Frank Vandenbroucke Drapeau : Allemagne Jens Voigt Drapeau : France Frédéric Bessy
2000 Drapeau : France Emmanuel Magnien Drapeau : Estonie Lauri Aus Drapeau : France Christophe Bassons
2001 Drapeau : Danemark Jakob Piil Drapeau : Danemark Nicolaj Bo Larsen Drapeau : France Florent Brard
2002 Drapeau : France Xavier Jan Drapeau : Russie Alexandre Botcharov Drapeau : France Cyril Dessel
2003 Drapeau : Belgique Ludo Dierckxsens Drapeau : Suède Magnus Bäckstedt Drapeau : Italie Stefano Casagranda
2004 Drapeau : Australie Baden Cooke Drapeau : Belgique Jo Planckaert Drapeau : Italie Fabio Baldato
2005 Drapeau : Danemark Nicki Sørensen Drapeau : Russie Vladimir Gusev Drapeau : Italie Daniele Masolino
2006 Drapeau : Australie Baden Cooke Drapeau : Belgique Philippe Gilbert Drapeau : France Anthony Geslin
2007 Drapeau : Royaume-Uni Jeremy Hunt Drapeau : Russie Mikhail Ignatiev Drapeau : Belgique Staf Scheirlinckx
2008 Drapeau : France Hervé Duclos-Lassalle Drapeau : Belgique Frederik Veuchelen Drapeau : Canada Ryder Hesjedal
2009 Drapeau : France Rémi Pauriol Drapeau : France Thomas Voeckler Drapeau : Russie Yury Trofimov
2010 Drapeau : France Jonathan Hivert Drapeau : Pays-Bas Johnny Hoogerland Drapeau : France Samuel Dumoulin
2011 Drapeau : France Jérémy Roy Drapeau : France Sylvain Georges Drapeau : France Romain Feillu
2012 Drapeau : France Samuel Dumoulin Drapeau : Italie Marco Marcato Drapeau : France Arthur Vichot
2013 Drapeau : France Justin Jules Drapeau : France Samuel Dumoulin Drapeau : France Thomas Damuseau
2014 Drapeau : Belgique Kenneth Vanbilsen Drapeau : Belgique Baptiste Planckaert Drapeau : France Samuel Dumoulin

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]