Samuel Dumoulin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Dumoulin.
Samuel Dumoulin
Image illustrative de l'article Samuel Dumoulin
Samuel Dumoulin lors du Tour de l'Ain 2013.
Informations
Nom Dumoulin
Prénom Samuel
Date de naissance 20 août 1980 (34 ans)
Pays Drapeau de la France France
Équipe actuelle AG2R La Mondiale
Spécialité Puncheur, sprinteur[1]
Équipe amateur
2000-2001 VC Lyon-Vaulx-en-Velin
Équipe professionnelle
09.2001-12.2001
2002-2003
2004-2007
2008-2012
2013-
La Française des Jeux (stagiaire)
Jean Delatour
AG2R Prévoyance
Cofidis
AG2R La Mondiale
Principales victoires
2 classements nationaux

Coupe de France de cyclisme sur route (2012 et 2013
Championnats
MaillotFra.PNG Champion de France du demi-fond (2003 et 2005)
1 étape de grands tours

Tour de France (1 étape)
Samuel Dumoulin, sur le podium de la 3e étape du Tour de France 2008

Samuel Dumoulin, né le 20 août 1980 à Vénissieux, est un coureur cycliste français. Professionnel depuis 2002, il est membre de l'équipe AG2R La Mondiale. Il a notamment remporté la 3e étape du Tour de France 2008.

Biographie[modifier | modifier le code]

Carrière cycliste[modifier | modifier le code]

Samuel Dumoulin lors de la 15e étape du Tour de France 2011.

Chez les amateurs avec le Tonic Cyclo Club Ternay, Samuel Dumoulin gagne un titre de champion de France cadets en 1996, puis avec le VC Lyon-Vaulx-en-Velin remporte notamment Paris-Tours espoirs et Paris-Auxerre en 2001. Il devient professionnel en 2002 au sein de l'équipe Jean Delatour (2002-2003) puis d'AG2R Prévoyance jusqu'en 2007.

Il est contraint à l'abandon sur le Tour de France 2004 en raison d'une chute causée par un chien. Cette chute lui cause une fracture et entraine une convalescence de quatre mois qui le prive également de la fin de saison 2004.

2008-2012 : Cofidis[modifier | modifier le code]

En 2008, il rejoint l'équipe Cofidis. Sur le Tour de France 2008, suite à une longue échappée de près de 200 kilomètres à Nantes, il remporte la troisième étape, devant William Frischkorn et Romain Feillu, ses compagnons d'échappée.

Il commence sa saison 2010 par une victoire lors de la première étape de la Tropicale Amissa Bongo. Quelques jours plus tard, il prend la troisième place du Grand Prix d'ouverture La Marseillaise, première manche de la Coupe de France 2010. La semaine suivante, il remporte la troisième étape et le classement général de l'Étoile de Bessèges. Il termine son mois de février en remportant le Gran Premio dell'Insubria au sprint devant l'Espagnol José Joaquín Rojas et l'Irlandais Nicolas Roche[2].

2011 le voit triompher à deux reprises sur le Tour de Catalogne dont il remporte les cinquième et septième étapes. Samuel Dumoulin s'adjuge également le classement général de Paris-Corrèze ainsi que la première étape de l'épreuve, la troisième étape de l'Étoile de Bessèges et la première du Tour du Haut-Var la même année.

En 2012, il gagne le Grand Prix d'ouverture La Marseillaise et le classement général de la Coupe de France de cyclisme.

En fin de saison, il s'engage avec la formation AG2R La Mondiale, dirigée par son beau-père, Vincent Lavenu[3].

2013- : AG2R La Mondiale[modifier | modifier le code]

En 2013, il remporte la 5e étape de l'Étoile de Bessèges et le Grand Prix de Plumelec-Morbihan. En octobre, il est deuxième du Tour de Vendée, ce qui lui permet de remporter pour la deuxième fois consécutive la Coupe de France de cyclisme[3].

Vie privée[modifier | modifier le code]

En 2008, il a épousé Magalie Lavenu, fille de Vincent Lavenu directeur sportif de l'équipe AG2R La Mondiale.

Style[modifier | modifier le code]

Samuel Dumoulin mesure 1,59 m, ce qui fait de lui l'un des coureurs les plus petits du peloton. Cette particularité le contraint à utiliser un grand plateau de 50 dents[4].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Résultats sur les grands tours[modifier | modifier le code]

Tour de France[modifier | modifier le code]

11 participations

Tour d'Espagne[modifier | modifier le code]

1 participation

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Samuel Dumoulin », sur cyclisme.ag2rlamondiale.fr (consulté le 16 mars 2013)
  2. (en) « Dumoulin wins Insubria », sur www.cyclingnews.com (consulté le 27 février 2010)
  3. a et b Quénet 2013, p. 179
  4. « Plus t'es petit, plus tu tournes les jambes », sur cyclismag.com,‎ 21 juillet 2008 (consulté le 5 août 2011)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jean-François Quénet, Le grand livre du cyclisme français. Les meilleurs moments de la saison 2013., Éditions Cristel,‎ 2013, 189 p. (ISBN 978-2844211033) Document utilisé pour la rédaction de l’article

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :