Jakob Piil

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jakob Piil
Image illustrative de l'article Jakob Piil
Piil à la HEW Cyclassics 2005
Informations
Nom Piil
Prénom Jakob
Date de naissance 9 mars 1973 (41 ans)
Pays Drapeau du Danemark Danemark
Équipe professionnelle
1997
1998-1999
2000
2001-2002
2003-2006
2007
RDM-Asfra
Acceptcard
MemoryCard-Jack & Jones
Team CSC-Tiscali
Team CSC
T-Mobile
Principales victoires
1 championnat

Maillot de champion du Danemark Champion du Danemark sur route 2001
1 classique
Paris-Tours 2002
1 étape de grand tour

Tour de France (1 étape)

Jakob Piil Storm (né le 9 mars 1973 à Virum) est un coureur cycliste danois, professionnel de 1997 à 2007. C'est un coureur complet, connu pour sa combativité et sa capacité à se trouver dans les échappées décisives. Il est le cousin du coureur cycliste professionnel Jørgen Vagn Pedersen.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jakob Pill débute sa carrière sur la piste en participant à des courses de six jours avec différents coéquipiers, notamment avec les Danois Michael Sandstød, Tayeb Braikia et Jimmi Madsen.

En 1997, il signe pour l 'équipe cycliste néerlandaise RDM, n'obtenant que quelques rares places dans les dix premiers lors de sa première saison professionnelle. Il signe ensuite un contrat avec l’équipe danoise Team Acceptcard pour 1998. Il y remporte sa première victoire professionnelle, le GP Skive. Piil se révèle en 1999, obtenant de nombreux bons résultats et une victoire au USPRO Championship. En 2000, il rejoint le Team Memory Card - Jack & Jones, qui deviendra le Team CSC.

Sa première saison au sein de l'équipe Memory Card n'est pas à la hauteur de ses espoirs, même s'il obtient quelques résultats. Il est en effet victime d'un accident de voiture juste avant Milan-San Remo, ce qui perturbe les quatre premiers mois de sa saison. La saison suivante est bien meilleure pour Piil, qui remporte la Course de la Paix en mai et obtient une importante deuxième place lors de la 17e étape du Tour de France. Échappé avec 16 autres coureurs dès le cinquième kilomètre, Piil compte parmi les trois coureurs qui ne sont pas repris par le peloton, mais est battu par Serge Baguet. En 2002, Jakob Piil remporte le Tour du Danemark en août, puis en fin de saison sa plus belle victoire, la classique Paris-Tours après un sprint à deux face à Jacky Durand. Il cherche à nouveau cet été là à remporter une étape du Tour de France, mais sans succès : il déchausse dans le sprint de la 18e étape, et termine troisième, devancé par ses compagnons d'échappée Thor Hushovd et Christophe Mengin[1].

En 2003 il remporte à nouveau plusieurs courses, et en particulier la 10e du Tour de France. Après une longue échappée de 9 coureurs, il bat au sprint l’Italien Fabio Sacchi, à qui il serre la main avant de lui disputer la victoire. Contraignant son adversaire à lancer le sprint, il profite de son aspiration pour le devancer dans les derniers mètres. Piil cherche à remporter une nouvelle étape en 2004, mais sans succès, et il connaît une saison 2005 difficile, marquée par plusieurs blessures, qui lui valent d'être écarté de l’équipe CSC pour le Tour de France. A la place, il participe à la Vuelta, où il fait à nouveau preuve de combativité avant de quitter la course, malade. Il retrouve néanmoins ses facultés à temps pour le Championnat du monde, dont il prend la 5e place.

En 2006, Piil n'est sélectionné pour aucun grand tour. Il quitte alors CSC pour l’équipe allemande T-Mobile Team[2], où il court un an avant de mettre fin à sa carrière.

Palmarès, résultats et distinctions[modifier | modifier le code]

Sur route[modifier | modifier le code]

Résultats sur les grands tours[modifier | modifier le code]

Tour de France[modifier | modifier le code]

4 participations

Tour d'Espagne[modifier | modifier le code]

1 participation

  • 2005 : abandon (12e étape)

Sur piste[modifier | modifier le code]

Jeux olympiques[modifier | modifier le code]

Championnats du monde[modifier | modifier le code]

Coupe du monde[modifier | modifier le code]

  • 1997
    • 1er de l'américaine à Athènes (avec Tayeb Braikia)
    • 2e de la poursuite par équipes à Athènes
    • 2ede la course aux points à Adelaïde
  • 1998
    • 3e de la poursuite par équipes à Victoria
    • 3e de l'américaine à Victoria
  • 1999
    • 2e de la poursuite par équipes à Cali
    • 3e de la course aux points à Fiorenzuola d'Arda

Six jours[modifier | modifier le code]

Championnats de Scandinavie[modifier | modifier le code]

  • Champion de Scandinavie de la poursuite par équipes en 1994, 1995 et 1996
  • Champion de Scandinavie de la poursuite individuelle en 1997
  • Champion de Scandinavie de la course aux points en 1997

Championnats du Danemark[modifier | modifier le code]

  • MaillotDinamarca.PNG Champion du Danemark de la poursuite par équipes en 1994 et 1998
  • MaillotDinamarca.PNG Champion du Danemark de la course aux points en 1994
  • MaillotDinamarca.PNG Champion du Danemark de l'américaine en 1995 (avec Lars Otto Olsen), 1997 (avec Michael Sandstød) et 2000 (avec Jimmi Madsen)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Viking victory in chicken town », sur cyclingnews.com,‎ 26 juillet 2002 (consulté en 5 février 2010)
  2. (en) « Jakob Piil Leaves Team CSC in 2007 », Team CSC,‎ 31 août 2006 (consulté en 5 février 2010)

Liens externes[modifier | modifier le code]