Frank Overton

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Overton.

Frank Overton

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Dans les années 1960

Nom de naissance Frank Emmons Overton
Naissance 12 mars 1918
Babylon
État de New York, États-Unis
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Décès 24 avril 1967 (à 49 ans)
Los Angeles (Pacific Palisades)
Californie, États-Unis
Profession Acteur
Films notables Jesse James, le brigand bien-aimé (1957)
Le Fleuve sauvage (1960)
Du silence et des ombres (1962)
Point limite (1964)
Séries notables La Quatrième Dimension (1959-1963)
Les Accusés (1961-1965)
Twelve O'Clock High (1964-1967)
De g. à d. : Timmy Everett, Eileen Heckart et Frank Overton, dans The Dark at the Top of the Stairs (Broadway, 1957)

Frank Overton est un acteur américain, de son complet Frank Emmons Overton, né le 12 mars 1918 à Babylon (en) (État de New York), mort le 24 avril 1967 à Los Angeles — Quartier de Pacific Palisades (Californie).

Biographie[modifier | modifier le code]

Au théâtre, Frank Overton joue à Broadway (New York) dans six pièces, disséminées de 1944 à 1961. La première, représentée 417 fois de mars 1944 à mars 1945, est l'adaptation par S.N. Behrman de Jacobowsky und der Oberst de Franz Werfel, mise en scène par Elia Kazan, avec Annabella (débutant elle-aussi à Broadway) et Louis Calhern.

Au cinéma, il contribue à seulement quatorze films américains durant sa carrière. Après une prestation comme figurant dans Boomerang ! d'Elia Kazan, sorti en 1947, puis deux petits rôles non crédités dans Le Mystère de la plage perdue de John Sturges et La porte s'ouvre de Joseph L. Mankiewicz, tous deux sortis en 1950, il tient son premier rôle notable dans le western Jesse James, le brigand bien-aimé de Nicholas Ray (1957, avec Robert Wagner et Jeffrey Hunter). Son dernier film est Point limite de Sidney Lumet (avec Dan O'Herlihy et Walter Matthau), sorti en 1964.

Entretemps, avec The Dark at the Top of the Stairs de Delbert Mann (1960), Frank Overton reprend le rôle qu'il venait de créer à Broadway, dans la pièce éponyme jouée de décembre 1957 à janvier 1959, à nouveau mise en scène par Elia Kazan, aux côtés de Pat Hingle et Teresa Wright (remplacés par Robert Preston et Dorothy McGuire dans l'adaptation à l'écran). Mentionnons aussi Le Fleuve sauvage d'Elia Kazan toujours (1960, avec Montgomery Clift et Lee Remick), ainsi que Du silence et des ombres de Robert Mulligan (son avant-dernier film, 1962, avec Gregory Peck et Brock Peters).

À la télévision, il débute à l'occasion de son unique téléfilm, The Trip to Bountiful de Vincent J. Donehue, diffusé en 1953. Dans cette adaptation de la pièce éponyme d'Horton Foote, Lillian Gish et lui reprennent leurs rôles, créés à Broadway cette même année 1953 (avec Jo Van Fleet, suivie au petit écran par Eileen Heckart) ; à noter que cette pièce fait l'objet d'une adaptation au cinéma en 1985 (où Geraldine Page et Richard Bradford succèdent à Lillian Gish et Frank Overton).

Puis l'acteur collabore dès 1953 à cinquante-huit séries, dont La Quatrième Dimension (deux épisodes, 1959-1963), Les Accusés (cinq épisodes, 1961-1965) et Bonanza (deux épisodes, le premier en 1962, le second diffusé en 1967, la veille de sa mort brutale, d'une crise cardiaque).

Citons également son rôle récurrent du Major Harvey Stovall, de 1964 jusqu'à son décès, dans soixante-et-un épisodes de Twelve O'Clock High (en), d'après un roman déjà adapté au cinéma en 1949 (avec Gregory Peck et Dean Jagger, respectivement remplacés par Robert Lansing et lui dans la série).

Théâtre (à Broadway)[modifier | modifier le code]

Filmographie[modifier | modifier le code]

Au cinéma (intégrale)[modifier | modifier le code]

À la télévision (sélection)[modifier | modifier le code]

(séries, sauf mention contraire)

Liens externes[modifier | modifier le code]