Ford Taurus X

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ford Taurus X
Image illustrative de l'article Ford Taurus X
Ford Taurus X 2008

Marque Drapeau : États-Unis Ford Motor Company
Années de production 2005-2009
Production 215 178 exemplaires
Classe Crossover
Usine(s) d’assemblage Chicago Assembly (Chicago, Illinois, États-Unis)
Moteur et transmission
Moteur(s) 6 cylindres en V
Position du moteur Avant
Transmission Traction ou Quatre roues motrices
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) Crossover 5 portes
Dimensions
Empattement 2 868 mm
Chronologie des modèles
Précédent Ford Taurus wagon Ford Flex Suivant

La Ford Taurus X est un crossover à 6 ou 7 places, produit aux États-Unis par la Ford Motor Company.

Histoire[modifier | modifier le code]

La Ford Taurus X est initialement créée sous le nom de Ford Freestyle, avant d'être renommée Taurus X à partir de 2008. Dans la gamme Ford, elle remplace le break Ford Taurus. La production prend fin le 27 février 2009. La Taurus X est remplacée par la Flex et par la cinquième génération d'Explorer, débutant en 2011.

2005-2007 : la Freestyle[modifier | modifier le code]

Ford Freestyle
Image illustrative de l'article Ford Taurus X
Ford Freestyle

Marque Drapeau : États-Unis Ford Motor Company
Années de production 2005-2007
Production 167 615 exemplaires
Classe Crossover
Usine(s) d’assemblage Chicago Assembly, puis Oakville
Moteur et transmission
Moteur(s) 6 cylindres en V Duratec 30
Position du moteur Avant
Cylindrée 2 967 cm3
Puissance maximale 203 ch (151 kW)
Boîte de vitesses Variateur de vitesse mécanique ZF
Poids et performances
Poids à vide FWD : 1 829 kg
AWD : 1 906 kg
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) Crossover 5 portes
Dimensions
Longueur 2005-2006 : 5 075 mm
2007 : 5 083 mm
Largeur 2005-2006 : 1 890 mm
2007 : 1 902 mm
Hauteur 2005-2006 : 1 732 mm
2007 : 1 734 mm
Empattement 2 868 mm
Chronologie des modèles
Précédent Ford Taurus wagon Ford Taurus X Suivant

Initialement, durant sa conception, le véhicule devait s'appeler Ford CrossTrainer. Il adopte ensuite le nom de Freestyle, suivant la stratégie de Ford, à l'époque, consistant à nommer toutes ses voitures avec l'initiale F (les utilitaires étant désignés par l'initiale E). Cette stratégie sera, par la suite, abandonnée, avec l'apparition des crossovers. La Freestyle est présentée au salon de l'automobile de Detroit, le Concept Freestyle devant entrer en production, en 2005, au Canada. Le véhicule est assemblé à Chicago Assembly.

La Freestyle, comme la Five Hundred, adopte une carrosserie très conservatrice. Celle-ci a été choisie dans l'espoir de retrouver les succès enregistrés par la Camry et l'Accord, toutes deux également d'allure très conservatrice. Par ailleurs, Ford ne souhaite pas présenter un dessin contemporain, comme celui de la Chrysler 300, craignant qu'il ne se démode rapidement.

Le véhicule utilise la plate-forme Ford D3, qu'il partage avec la Ford Five Hundred, la Mercury Montego et diverses Volvo, dont la XC90. Cependant, il est nettement différent de cette dernière. La Freestyle a trois rangées de sièges, accueillant sept personnes, comme beaucoup de grands Véhicules utilitaires « sport » (comme la Ford Explorer et la Ford Expedition) et de monospaces. La Freestyle présente ce que Ford décrit comme un « siège de commandement », avec un point H placé plus haut, pour accroître la visibilité du conducteur et faciliter l'entrée et la sortie du véhicule. Celui-ci est propulsé par un moteur à six cylindres en V Duratec de 3,0 L de cylindrée et double arbre à cames en tête, fournissant une puissance de 151 kW à 602 rad.s-1 (5 750 tours par minute). Le véhicule est équipé d'un réservoir d'une capacité de 72 litres.

La Freestyle, ainsi que la Five Hundred, la Mercury Montego et la Ford Escape hybride, sont les premiers véhicules américains de Ford à employer un variateur de vitesse mécanique. La Five Hundred et la Montego utilisent un variateur de vitesse mécanique de type ceinture, alors que l'Escape hybride emploie un variateur de vitesse mécanique transaxial avec un train planétaire contrôlé par le générateur électrique, comme dans la Toyota Prius. Tous les Freestyle sont équipés du variateur de vitesse mécanique, alors que seuls les modèles à quatre roues motrices de la Five Hundred et de la Montego en sont dotés (les autres modèles utilisent une boîte automatique à six rapport Aisin F21++). À la surprise de Ford, 55 % des acheteurs choisissent le modèle à quatre roues motrices équipé d'une traction Haldex, au lieu des 40 % espérés. Néanmoins, les ventes initiales de Freestyle sont en deçà des prévisions de Ford. Elles augmentent par la suite. Certains acheteurs choisissent la Freestyle pour éviter la Ford Explorer plus commune.

La Freestyle est proposé à l'élection de l'Utilitaire nord-américain de l'année 2005 et se classe second derrière l'Escape hybride.

Freestyle.

Versions[modifier | modifier le code]

  • SE

Ce modèle n'est proposé que durant l'année 2006-2007 et n'a guère de succès, si ce n'est auprès des loueurs de véhicules. Il comporte des équipements de base comme un autoradio stéréophonique à modulation d'amplitude et modulation de fréquence, un lecteur de CD/MP3 monodisque, quatre haut parleurs, des serrures sans clefs et des roues en acier avec enjoliveurs.

  • SEL

Disponible de 2005 à 2007, le modèle SEL est équipé comme le modèle SE, mais offre, en supplément, des sièges en cuir, un lecteur de DVD à l'arrière, un lecteur de CD/MP3 avec un changeur de six disques, sept haut-parleurs Audiophile haut de gamme et des pneus de 43 cm de diamètre (17 pouces) avec des roues en alliage. En option, une seconde rangée de sièges de commandement est disponible, la troisième rangée restant standard. Une peinture extérieure deux tons est proposée en option gratuite.

  • Limited

Commercialisé entre 2005 et 2007, le modèle Limited présente tous les équipements du modèle SEL. La seconde rangée en sièges de commandement est en série, ainsi qu'une peinture monocolore.



2008–2009 : la Taurus X[modifier | modifier le code]

Ford Taurus X
Image illustrative de l'article Ford Taurus X
Modèle 2008, version SEL.

Marque Drapeau : États-Unis Ford Motor Company
Années de production 2008-2009
Production 47 563 exemplaires
Classe Véhicule utilitaire « sport »
Usine(s) d’assemblage Chicago, Illinois
Moteur et transmission
Moteur(s) 6 cylindres en V Duratec 35
Position du moteur Avant
Cylindrée 3 500 cm3
Puissance maximale 263 ch (196 kW)
Couple maximal 338[1] Nm
Boîte de vitesses Boîte automatique 6F six rapports
Poids et performances
Poids à vide 1 829 kg
Consommation mixte Deux roues motrices[1] : 12 L/100km
Quatre roues motrices[1] : 13 L/100 km
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) Monocorps, cinq portes
Suspensions Avant : indépendante - jambe de force
Arrière : indépendante - multibras[2]
Dimensions
Longueur 5 088 mm
Largeur 1 902 mm
Hauteur 1 712 mm
Empattement 2 868 mm
Volume du coffre 450 dm3
Chronologie des modèles
Précédent Ford Freestyle Ford Flex Suivant

Ce véhicule est dévoilé, pour la première fois, au Salon de l'automobile 2007 de Chicago, comme modèle 2008, avec ses jumelles, la Ford Taurus et la Mercury Sable, versions redessinées et renommées de la Ford Five Hundred et de la Mercury Montego. Dans la gamme Ford, la Taurus X se situe entre la Edge à cinq sièges et le véhicule utilitaire « sport » crossover Flex. Elle est la concurrente des Hyundai Veracruz, Suzuki XL7, Saturn Outlook, Dodge Journey, Subaru Tribeca, Mazda CX-9[3] et Toyota Highlander. Chez Ford, la Taurus X et l'Explorer constituent une alternative pour le client.

Le président-directeur général de Ford, Alan Mulally, annonce que la décision, prise par Ford, de faire commencer les noms de tous ses véhicules par la lettre F, n'est pas une bonne initiative, car cela facilite l'oubli des nouvelles voitures de Ford. En conséquence, afin de pallier ce problème, la Ford Freestyle est renommée Taurus X, les limousines Ford Five Hundred et Mercury Montego sont rebaptisées respectivement Ford Taurus et Mercury Sable.

La conception de la Taurus X ressemble étroitement à celle de sa jumelle, la Ford Edge, créant un air de famille pour ce segment de crossover. La Taurus X utilise la nouvelle calandre de la marque Ford, présentant trois barres chromées horizontales, avec l'ovale bleu monté au centre, qui équipe déjà les Fusion, Explorer et Expedition. Les optiques avant ont un entourage chromé[4]. Les feux arrières sont à diodes électroluminescentes. À cette époque, la Taurus X offre aussi une ligne Eddie Bauer, similaire à celle de la Ford Explorer. Le véhicule, comme ses prédécesseurs, présente trois rangées de sièges, capables d'accueillir sept passagers, comme beaucoup de véhicules utilitaires « sport ».

La Taurus X utilise le chassis Ford D3 de la Ford Taurus et possède un groupe moteur modernisé, abandonnant le variateur de vitesse mécanique utilisé précédemment par la Freestyle, au profit de la boîte automatique 6F à six rapports, nouvellement conçue par Ford, en collaboration avec General Motors. De même, le moteur six cylindres en V (V6) de 3,0 L de cylindrée fait place au tout nouveau V6 Duratec 35, à quatre soupapes par cylindre[2] et double arbre à cames en tête[5], d'une cylindrée de 3,5 L, fournissant une puissance de 196 kW (263 ch) à une vitesse de rotation de 654 rad.s-1 (6 250 tours par minute). L'alésage est 92,4 mm et la course 88,6 mm, avec un taux de compression de 10,3[5]. La Taurus X possède un double échappement chromé[4]. Le véhicule reçoit également de nouvelles options motorisées, comme les sièges réglables électriquement, pour la seconde rangée, et un hayon à ouverture électrique. Il conserve le réservoir de 72 litres de capacité qui équipe la Freestyle. En version deux roues motrices, la consommation urbaine est 15 L de carburant pour 100 km parcourus, et la consommation routière de 9,8 L pour 100 km parcourus. Pour la version à quatre roues motrices, ces chiffres sont respectivement de 16 L et 11 L[1].

Comme la Freestyle, la Taurus X propose présente ce que Ford décrit comme un « siège de commandement », avec un point H placé plus haut, pour accroître la visibilité du conducteur et faciliter l'entrée et la sortie du véhicule. Lors des tests d'impacts frontal et latéral, menés par l'Administration nationale de sécurité du trafic routier (National Highway Traffic Safety Administration), le véhicule a obtenu cinq étoiles. De même, l'Institut des assurances pour la sécurité routière (Insurance Institute for Highway Safety), lors de tests identiques, l'a classé « Bon ». La Taurus X est équipée de quatre freins à disques assistés à anti-blocage[4], d'un contrôle d'attitude et d'airbags latéraux. Elle possède le système d'alerte post-choc, qui met en marche l'avertisseur sonore et les clignotants en cas de déploiement des airbags[1].

Avec les sièges passagers repliés, la Taurus X offre un volume de 2,41 m3[1] et peut accueillir des objets allant jusqu'à 2,7 m de long[4].

Versions[modifier | modifier le code]

  • SEL

La version SEL est le modèle de base de la Ford Taurus X pendant l'année 2008-2009. Le véhicule présente, en série, une sellerie en tissu, l'équipement Bluetooth, des roues en alliages, des vitres teintées, des rétroviseurs chauffants, un rétroviseur intérieur auto-obscurcissant, un siège conducteur électrique, un changeur de disques compacts, avec les commandes au volant, un volant garni de cuir, un ordinateur de bord[1], un écran vidéo de 20 cm pour les passagers[4] ainsi qu'en option le système de communication vocal Ford SYNC, mis au point avec Microsoft[4].

Taurus X, version Eddie Bauer.
  • Edition Eddie Bauer

Comme les véhicules utilitaires « sport » de la gamme Ford, l'édition EB comprend une sellerie unique en cuir deux tons pour les deux premiers rangs, la sellerie du troisième restant en vinyle[1], le système Ford SYNC (lecteur de MP3 et téléphone intégrés) en série et une peinture extérieure métallique bicolore Pueblo Gold, également en série. Elle offre également des roues en aluminium à cinq rayons[4] de 46 cm (18 pouces) de diamètre, des garnitures intérieures en bois veiné, une radio satellite Sirius[4], une climatisation automatique deux zones, le réglage électrique des sièges avant (avec mise en mémoire, pour le conducteur), un pédalier réglable électriquement, des phares avant mis en marche par l'essuie-glace[4] et un changeur de disques compact (CD) à six CD[1]. Cette version n'est proposée qu'en 2008.

Taurus X 2008, version Limited.
  • Limited

La version Limited est la version haut de gamme de la Ford Taurus X. Elle possède tous les équipements de l'édition EB, auxquels s'ajoutent des roues en alliage chromées, des sièges avant chauffants, une console centrale pour la seconde rangée de sièges, un équipement stéréophonique audiophile, une assistance au stationnement, un filet pour le fret[1] et une peinture monocolore. Les pneumatiques et les roues ont un diamètre de 46 cm (18 pouces).

La fin de la Taurus X[modifier | modifier le code]

La Ford Taurus X 2009 est la dernière version produite. En 2011, la Ford Explorer remplace la Freestyle comme véhicule utilitaire « sport » crossover de taille moyenne. Elle est basée sur un châssis de Ford Taurus modernisé, qui a évolué vers celui d'une berline quatre portes à part entière. Le moteur EcoBoost, qui équipe la Taurus SHO, n'est cependant pas disponible pour l'Explorer. Par ailleurs, un crossover Police Interceptor est proposé, en remplacement de la Ford Explorer Police Interceptor, succédant à la Ford Taurus Police Interceptor, qui utilise le moteur EcoBoost. Les deux véhicules sont équipés du moteur V6 de 3,5 L de cylindrée, remis à jour et fournissant une puissance de 224 kW (305 ch), et d'une transmission automatique à six rapports, avec des transmissions 4X2 et 4X4 en option. On peut aussi avoir le moteur EcoBoost I4 de 2,0 L de cylindrée, qui n'est pas proposé sur le modèle de base (Explorer).

Commercialisation[modifier | modifier le code]

Ventes de la Freestyle et de la Taurus X.

La Ford Taurus X est vendue aux États-Unis, au Canada, en Corée du Sud et dans les territoires américains de Porto Rico, Guam et des Iles Vierges américaines.

Ventes aux États-Unis
2004 2005 2006 2007[6] 2008 2009 Total
Freestyle 8 509 76 739 58 602 23 765 167 615
Taurus X 18 345 23 112[7] 6 106[8] 47 563

Prix[modifier | modifier le code]

Véhicules neufs[modifier | modifier le code]

Prix du véhicule neuf
Version 2008 2009
SEL 19 626 €
(27 365 $)[9]
20 280 € à 21 600 €
(28 270 $ à 30 120 $)[10]
Edition Eddie Bauer 22 470 € à 23 800 €
(31 330 $ à 33 180 $)[10]
Limited 23 186 € à 24 513 €
(32 325 $ à 34 175 $)[10]

Le véhicule est garanti trois ans ou 58 000 km[11].

Véhicules d'occasion[modifier | modifier le code]

En 2011, la version SEL se vend, au Canada et aux États-Unis, entre 7 900 € et 16 900 €[12],[13]. La version Limited va de 11 700 € à 21 500 € [14],[15],[16],[5]. La version Eddie Bauer se négocie entre 11 400 € et 20 800 € [16],[5],[17].

Véhicules apparentés[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f, g, h, i et j [1].
  2. a et b Ford Taurus X- SEL- 6PASSAGERS usagé à vendre - Courtier Auto [2].
  3. Ford Taurus X - Cars.com [3].
  4. a, b, c, d, e, f, g, h et i [4].
  5. a, b, c et d Technical Specifications for a 2008 Ford Taurus X | eHow.com [5].
  6. [6].
  7. [7].
  8. [8].
  9. [9].
  10. a, b et c Ford Taurus X For Sale - CarsDirect [10].
  11. 2009 Ford Taurus X Reviews, Pictures and Prices - U.S. News [11].
  12. Ford Taurus X For Sale - Used Cars - Kelley Blue Book [12].
  13. Ford Taurus X for Sale [13].
  14. Ford Taurus X à vendre - Ford Taurus X usagé - Ford Taurus X [14].
  15. 2009 Ford Taurus X Review - The Car Connection [15].
  16. a et b Used Ford Taurus X Cars For Sale - Yahoo! Autos [16].
  17. Ford Taurus X For Sale | Used Ford Taurus Xs | Pre-Owned Ford [17].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :