Confuciusornis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Confuciusornis

Description de cette image, également commentée ci-après

confuciusornis sanctus

Classification
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Classe Aves

Famille

Confuciusornithidae
Zhou et al., 1995

Genre

Confuciusornis
Zhou et al., 1995

Espèces de rang inférieur

  • C. sanctus holotype
  • C. dui Hou et al., 1999
  • C. chuonzhous (contesté)
  • C. suniae (contesté)

Les Confuciusornis forment un genre d'oiseaux vivant au Crétacé entre 140 et 110 Ma découvert dans la province chinoise de Liaoning. Le nombre des empreintes de plumes et des fossiles de squelette trouvés en font un des oiseaux préhistoriques les mieux connus.

Description[modifier | modifier le code]

Reconstruction du crâne du C. sanctus. En rouge, le bec sans dents et les deux ouvertures crâniennes postérieures, (Chiappe et al. 1999)

À l'égal des oiseaux modernes, le Confuciusornis avait un bec sans dents, contrairement à d'autres oiseaux contemporains comme Hesperornis et Ichthyornis. Confuciusornis présente quelques ressemblances avec Archaeopteryx et comme lui, des caractères archaïques et modernes. Par exemple, la zone arrière du crâne avec deux fosses infratemporales et supratemporales rappelle celle des diapsides. Les autres oiseaux, y compris Archaeopteryx n'ont plus ces fosses dans la partie postérieure du crâne.

Les organes liés au vol du Confuciusornis sont plus développés que ceux de Archaeopteryx, le sternum, essentiel pour l'attache des muscles nécessaires au vol, présente une sorte de quille plus semblable à ceux des oiseaux modernes. L'os coracoïde est également plus développé que celui d'Archaeopteryx. La furcula est fusionnée et offre une articulation plus efficace.

Aile de C. sanctus. En rouge, l'ouverture de l'humérus et la soudure du carpométacarpe, Chiappe et al. 1999)

Les métacarpes II et III de la patte avant de Confuciusornis se sont soudés tout près du poignet et le carpométacarpe a pris la forme caractéristique en demi-lune des oiseaux.

Il portait encore des griffes sur ses ailes, sans doute nécessaires à l'escalade ou à la chasse. Ses plumes étroites et ses fins muscles laissent penser qu'il ne volait pas bien.


Systématique[modifier | modifier le code]

Découverte in situ[modifier | modifier le code]

Confuchisornis sanctus du Hong Kong Science Museum

En 1993, les paléontologues chinois ont trouvé des fossiles d'oiseaux d'une trentaine de centimètre aux alentours des gisements de Sihetun et Jianshangou près de la ville de Beipiao. Ces spécimen sont identifiés en 1995 par un groupe de chercheur chinois conduit par Hou Lianhai comme Confuciusornis sanctus (« Oiseau saint Confucius »). Depuis, le site de Sihetun a fourni de nombreux fossiles d'oiseaux : Plus de 1000 spécimens de Confuciusornis ont été excavés en 2000. En 1997 puis en 1999 plusieurs autres spécimens qui semblent être d'espèce proches ont été découvertes. Des controverses existent cependant sur l'opportunité de les considérer comme espèces différentes. Dans ce même gisement des fossiles d'autres oiseaux comme celui de Liaoningornis et de Changchengornis ont été mises à jour respectivement en 1996 et 1999. Malheureusement, à la fin des années 1990, le site a été pillé et on estime qu'une trentaine de spécimens ont été volés et vendus à l'étranger.

Confuciusornis est, comme Archeopteryx, un des nombreux fossiles qui permettent de comprendre comment les théropodes ont évolué pour devenir les oiseaux.

Arbre évolutif[modifier | modifier le code]

Article détaillé : histoire des oiseaux.

Cladogramme de Zhou 2004.

 Aves 














Archaeopteryx 





























Rahonavis 
























Jeholornis










 Pygostylia  
    







Sapeornis










 Confucisornithidae   


 Confuciusornis 





 Changchengornis 




Ornithothoraces

Enantiornithes



Ornithurae








Sur les autres projets Wikimedia :