Trogoniformes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Trogonidae)
Aller à : navigation, rechercher

Les Trogoniformes sont un ordre d'oiseaux arboricoles dont les noms normalisés sont trogons et quetzals. Cet ordre n'est constitué que de la seule famille des Trogonidae, et comprend 42 espèces existantes.

Description[modifier | modifier le code]

Les oiseaux trogoniformes sont des oiseaux arboricoles compacts (de 23 à 40 cm), à cou court et à longue queue étagée. Leurs ailes sont courtes et leurs pattes très courtes. Ils ont le bec court, large et crochu, et leur plumage est brillamment coloré. Leur nom varie entre trogons et quetzals.

Habitat et répartition[modifier | modifier le code]

Ils vivent dans les forêts de la zone néotropicale, de la zone éthiopienne et de la zone orientale.

Protection[modifier | modifier le code]

Seul le Quetzal resplendissant est inscrit sur la liste I de la CITES. Apalharpactes reinwardtii est le seul Trogonidae considéré comme en danger (EN) par l'UICN en 2008, une dizaine d'espèces sont cependant inscrites comme quasi-menacées (NT)[1].

Systématique[modifier | modifier le code]

Les trogons de l'Ancien monde (Apaloderma, Harpactes et Apalharpactes) forment clairement un clade[2],[3]

Liste des genres existants[modifier | modifier le code]

Liste des espèces existantes[modifier | modifier le code]

D'après la classification de référence (version 2.7, 2010) du Congrès ornithologique international (ordre phylogénique) :

Trogons américains et les quetzals.
Trogons africains (3 espèces)
Trogons asiatiques

Fossiles[modifier | modifier le code]

Genres et espèces fossiles d'après The Paleobiology Database 
  • Paratrogon † Lambrecht, 1933
    • Paratrogon gallicus Milne-Edwards, 1892
  • Primotrogon † Mayr, 1999
    • Primotrogon wintersteini Mayr, 1999
  • Septentrogon † Kristoffersen, 2002
    • Septentrogon madseni Kristoffersen, 2002 (fin Paléocène-début Éocène, nord-est du Danemark)[4]
  • Masillatrogon G. Mayr, 2009
    • Masillatrogon pumilio G. Mayr, 2009 (Moyen Éocène (49 Ma), Messel en Allemagne) [5]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références taxonomiques[modifier | modifier le code]

famille
ordre

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Recherche sur le site de l'UICN à lancer avec « Trogonidae »
  2. R. G. Moyle, « Phylogeny and biogeographical history of Trogoniformes, a pantropical bird order », Biological Journal of the Linnean Society, vol. 84, n°4, p. 725-738.
  3. U. S. Johansson, P. G. P. Ericson, « A re-evaluation of basal phylogenetic relationships within trogons (Aves : Trogonidae) based on nuclear DNA sequences », Journal of Zoological Systematics and Evolutionary Research vol. 43, n°2, p. 166-173.
  4. Anette V. Kristoffersen, « An Early Paleogene Trogon (Aves: Trogoniformes) from the Fur Formation, Denmark », Journal of Vertebrate Paleontology, vol. 22, no 3 (sept. 2002), p. 661-666.
  5. G. Mayr, « A well-preserved second trogon skeleton (Aves, Trogonidae) from the middle Eocene of Messel, Germany », Palaeobiodiversity and Palaeoenvironments, vol. 89, no 1-2 (septembre 2009), p. 1-6. DOI:10.1007/s12549-009-0001-9.