Pygostyle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Squelette de pigeon : pygostyle (numéro 17).

Le pygostyle (grec ancien πυγή, pugế, « fesse » et στῦλος, stûlos, « pilier », « colonne ») est un os du croupion des oiseaux. Il provient de la soudure des trois ou quatre dernières vertèbres caudales[1]. Il sert de support aux grandes plumes de la queue, les rectrices qui constituent la queue de l’oiseau à proprement parler.

Le fossile le plus ancien avec un pygostyle est Hongshanornis longicresta[2]. mais certains dinosaures non aviens possédaient déjà un pygostyle, comme Nomingia, du groupe des Caenagnathidae. Il s'agit donc d'un caractère apparu bien avant les premiers oiseaux.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Lucien Cuénot, L'évolution biologique, Masson,‎ 1951, p. 58
  2. (en) J.K. O'Connor, « A new ornithuromorph (Aves: Ornithothoraces) bird from the Jehol Group indicative of higher-level diversity », Journal of Vertebrate Paleontology, vol. 30, no 2,‎ 2010, p. 311–321 (DOI 10.1080/02724631003617498, lire en ligne)