Coleman Hawkins

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Coleman Hawkins

Description de l'image  Coleman Hawkins (Gottlieb 03991).jpg.
Informations générales
Nom de naissance Coleman Randolph Hawkins
Naissance 21 novembre 1904
à Saint Joseph, Missouri
Décès 19 mai 1969 (à 64 ans)
à New York, États-Unis
Genre musical Jazz
Instruments saxophone ténor
Années actives 1920 - 1969
Labels Victor Columbia Varsity Okeh Commodore Keynote Capitol

Coleman Hawkins, dit Bean (haricot), (21 novembre 1904 - 19 mai 1969) est un musicien américain, saxophoniste ténor de jazz. Il fut l’un des solistes majeurs du middle jazz.

Il a marqué et inspiré plusieurs générations de saxophonistes. Sa sonorité large, riche en harmoniques, axée sur un vibrato puissant et une ample dynamique, son phrasé staccato généreux et très élaboré, son inventivité mélodique et sa maitrise technique feront de bean pendant deux décennies le roi de l'instrument, suprématie seulement contestée dans les années de guerre par l'autre grand du ténor et au style legato diamétralement opposé : Lester Young. Son principal disciple fut Ben Webster.

Son interprétation du standard Body and Soul, enregistrée en 1939, considérée comme un modèle du genre d’improvisation jazz, proche de la perfection selon les spécialistes, fut un succès commercial.

Biographie[modifier | modifier le code]

L'annuaire de fin d'année 1921 du Topeka High School montrant Coleman Hawkins (écrit « Haskins ») et son saxophone, deux ans à peine avant ses débuts avec l'orchestre de Fletcher Henderson.

Coleman Randolph Hawkins est né le 21 novembre 1904 à Saint-Joseph dans le Missouri. Il fait des études musicales classiques au Washburn College de Kansas City, puis à Chicago,où il apprend à jouer du piano et du violoncelle. À 9 ans, il reçoit un saxophone ténor pour son anniversaire. Il fait des apparitions en public dès 12 ans et rejoint un orchestre de théâtre, à 16 ans. Il apprend la composition et l’harmonie à l’université avant de rejoindre l’orchestre de la chanteuse Mamie Smith (1922-1923).

Sa popularité commence à s’affirmer dans l’orchestre de Fletcher Henderson, dans lequel il est engagé en 1922 et dont il devient rapidement le soliste et la vedette principale. Engagé par Jack Hylton, il quitte Henderson en 1934 pour partir comme soliste en Europe (France, Royaume-Uni, Pays-Bas et Suisse), où il eut une influence importante sur le développement du jazz européen. Il y rencontrera notamment le guitariste Django Reinhardt, Alix Combelle, Stéphane Grappelli...

Au début de la guerre en Europe, il retourne aux États-Unis et monte un big band avec lequel il enregistre le 30 septembre sa légendaire interprétation de Body and Soul, qui sera l'une des meilleures ventes de disques de l'histoire du jazz. En 1942 il se produit en petites formations et enregistre avec Dizzy Gillespie, Roy Eldridge, recrute des musiciens be bop comme Fats Navarro, Milt Jackson, Max Roach et Thelonious Monk.

Dans les années 1950 et 1960, il est l’une des vedettes des tournées Jazz at the Philharmonic, enregistre encore avec Sonny Rollins, Miles Davis, Fats Navarro, Max Roach et Milt Jackson, et fera même une tentative dans la bossa nova en 1963.
Déçu par l’industrie musicale, démotivé, il sombre dans l’alcoolisme. Malgré sa santé déclinante, il trouve encore la force d'apparaître sur quelques scènes ou dans des films et de gérer un petit club de jazz. Il meurt d'une pneumonie le 19 mai 1969 à New York[1].

Extrait (12 secondes) d'une interprétation de Coleman Hawkins de la pièce Honeysuckle Rose de Fats Waller (1934).

Compositions[modifier | modifier le code]

  • Queer motion 1934 avec l'orchestre de (Fletcher Henderson)
  • Out of nowhere 1937 avec (Django Reinhardt)
  • Body and Soul 1939
  • Stumpy 1943
  • The man I love 1943
  • Yesterday's 1944
  • Feeling zéro 1944
  • Woodin' you 1944
  • Disorder at the border 1944

Discographie[modifier | modifier le code]

Affiche d'un spectacle de Hawkins.

Principaux albums[modifier | modifier le code]

  • 1944 : Tenor Sax Stylings (Brunswick)
  • 1951 : Favorites (Phoenix États-Unis)
  • 1951 : Coleman Hawkins Favorites (Advance Music)
  • 1952 : The King of the Tenor Sax (Commodore Records)
  • 1954 : The Hawk Returns (Savoy Jazz)
  • 1954 : The Tenor Sax Album (Savoy)
  • 1954 : Jazz Tones (Xanadu Records)
  • 1954 : The Bean (Emarcy)
  • 1955 : Accent on Tenor Sax (Fresh Sound)
  • 1955 : Cool Groove (Drive Archive)
  • 1956 : Coleman Hawkins: A Documentary (Riverside Records)
  • 1956 : The Big Sounds of Coleman Hawkins and Ben Webster (Brunswick)
  • 1956 : The Hawk in Hi Fi (RCA)
  • 1956 : The Hawk in Paris (RCA)
  • 1957 : Coleman Hawkins Encounters Ben Webster (Polygram)
  • 1957 : The Genius of Coleman Hawkins (Verve)
  • 1957 : Volume One: Warhorses (Jass Records)
  • 1957 : The Gilded Hawk (EMI Music Distribution)
  • 1957 : The Hawk Flies High (Mobile Fidelity Sound Lab)
  • 1957 : Think Deep (Riverside Records)
  • 1958 : Meets the Big Sax Section (Savoy)
  • 1958 : High Standards (Jass Records)
  • 1958 : Soul (Original Jazz Classics)
  • 1958 : Coleman Hawkins and Confreres (Verve)
  • 1958 : Coleman Hawkins and His Friends at a Famous Jazz Party (Enigma)
  • 1959 : At the Bayou Club, Vol. 2 (Honeysuckle Rose)
  • 1959 : At the Bayou Club (Honeysuckle Rose)
  • 1959 : Stasch (Swingville)
  • 1959 : Hawk Eyes (Original Jazz Classics)
  • 1959 : With the Red Garland Trio (JVC Victor)
  • 1959 : Just You, Just Me (Stash)
  • 195- : Standards and Warhorses (Jass Records)
  • 1960 : All Stars (Swingville)
  • 1960 : Coleman Hawkins All Stars (Original Jazz Classics)
  • 1960 : At Ease with Coleman Hawkins (Original Jazz Classics)
  • 1960 : In a Mellow Tone (Prestige/OJC)
  • 1960 : Night Hawk (Prestige/OJC)
  • 1960 : Bean Stalkin' (Pablo)
  • 1961 : The Hawk Relaxes (Original Jazz Classics)
  • 1961 : Jam Session in Swingville (Prestige Records)
  • 1961 : The Hawk Blows at Midnight (Decca)
  • 1961 : Things Ain't What They Used to Be (Swingville)
  • 1962 : Good Old Broadway (JVC XRCD)
  • 1962 : No Strings (Mood)
  • 1962 : On the Bean (Continental)
  • 1962 : Back in Bean's Bag (Legacy)
  • 1962 : Centerpiece (Phoenix États-Unis)
  • 1962 ; Duke Ellington Meets Coleman Hawkins (Impulse!)
  • 1963 : The Hawk and the Hunter (Mira Recordings)
  • 1963 : Hawk Talk (Tradition)
  • 1963 : Today and Now (GRP Records)
  • 1963 : Blowin' Up a Breeze (Spotlite)
  • 1963 : Desafinado: Bossa Nova and Jazz Samba (GRP Records)
  • 1964 : Essen Jazz Festival All Stars (Fantasy)
  • 1965 : Rifftide (Pumpkin Records)
  • 1966 : Coleman Hawkins and the Trumpet Kings (Emarcy)
  • 1966 : Wrapped Tight (Impulse!)
  • 1966 : Supreme (Enja)
  • 1966 : Sirius (Pablo)

Live

  • 1952 : Disorder at the Border (Spotlite)
  • 1959 : Rare Live Performance (Jazz Anthology)
  • 1960 : European Concert (Unique Records)
  • 1962 : Hawkins! Eldridge! Hodges! Alive at the Village Gate (Verve)
  • 1962 : Alive! (Verve)
  • 1962 : Jazz at the Metropole (Philips)
  • 1962 : Live in Concert (Band Stand)
  • 1963 : Hawkins! Alive! at the Village Gate
  • 1964 : Lover Man (France's Concert)

Albums secondaires

  • 1944 : Rainbow Mist (Delmark)
  • 1947 : Hollywood Stampede (Capitol)
  • 1957 : The Hawk Flies High (Riverside/OJC)
  • 1957 : World on a String (Bluebird/RCA)
  • 1957 : Monk's Music (Riverside/OJC)
  • 1962 : Desafinado (Impulse!)

En sideman[modifier | modifier le code]

Compilations[modifier | modifier le code]

  • 1936 : Body and Soul (RCA) compilation
  • Jazz sur la Croisette (compilation avec Coleman Hawkins lors du festival de Jazz en 1958) - (INA Mémoire vive / Abeille Musique)

Rééditions[modifier | modifier le code]

  • Coleman Hawkins 1929-1934 the chronological Classics 587
  • Coleman Hawkins 1934-1937 the chronological Classics 602
  • Coleman Hawkins 1939-1940 the chronological Classics 613
  • Coleman Hawkins 1943-1944 the chronological Classics 634
  • Coleman Hawkins 1944 the chronological Classics 807
  • Coleman Hawkins 1944-1945 the chronological Classics 863
  • Coleman Hawkins 1945 the chronological Classics 926
  • Coleman Hawkins 1946-1947 the chronological Classics 984
  • Coleman Hawkins 1947-1950 the chronological Classics 1162
  • Coleman Hawkins 1950-1953 the chronological Classics 1340
  • Coleman Hawkins 1953-1954 the chronological Classics 1416

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  • John Chilton, The Song Of The Hawk, The Life And Recordings Of Coleman Hawkins, The University Of Michigan Press, 1990

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Notes de la pochette du disque The Bean.

Liens externes[modifier | modifier le code]