Mamie Smith

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Smith.

Mamie Smith

Description de l'image  MamieSmith.png.
Informations générales
Naissance
Cincinnati (Ohio)
Décès
Harlem, New York (État de New York)
Activité principale Musicien, chanteuse
Genre musical Blues

Mamie Robinson, plus connue sous le pseudonyme de Mamie Smith, était une artiste américaine, née le à Cincinnati (Ohio), morte le à Harlem.

Elle s'illustra successivement ou simultanément comme danseuse de revue, chanteuse de jazz et de blues, pianiste et actrice.

Biographie[modifier | modifier le code]

Mamie Smith se produisit dans des troupes de danse dès l'âge de dix ans en plus de faire partie des tournées de la revue The Smart Set (en).

Elle chanta dans de nombreux clubs et, en 1918, fit partie de la revue Made in Harlem de Percy Bradford.

Son premier disque (Crazy Blues (en)) fut enregistré le pour la marque Okeh encore dirigée par Bradford. Ceci est le premier disque blues enregistré et qui se vend à 75 000 exemplaires en une semaine. Elle remplaça ce jour là la chanteuse Sophie Tucker qui était souffrante.
En fait, Crazy Blues était le second enregistrement de Mamie Smith, le premier ayant été un disque de deux chansons : You can’t keep a good man down et That thing called love. Sans être foudroyant, son succès avait été suffisant pour qu’on fasse de nouveau appel à elle, et cette fois ce fut une date dans l’histoire[1].

Des artistes qui l'accompagnent font partie : Buster Bailey, Coleman Hawkins, Joe Smith, Johnny Dunn, Bubber Miley, le Harlem Trio et des orchestres tels, Fats Pichon et Andy Kirk.

En 1936, elle forme les Beale Street Boys.

La maladie et la pauvreté viennent à bout de la première grande chanteuse de blues américaine qui meurt dans le dénuement à l'age de 63 ans à l'hôpital de Harlem (New York).

Elle est inhumée au Frederick Douglass Memorial Park Cemetery sur Staten Island (New York).

Fichier audio
Crazy Blues (info)
L'interprétation de cette chanson de Perry Bradford par Mamie Smith, en 1920, est le premier enregistrement commercial de blues.

Des difficultés  pour  écouter le fichier ? Des problèmes pour écouter le fichier ?

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. LeRoi Jones, Le Peuple du blues, 1963

Liens externes[modifier | modifier le code]