Richard Petty

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Petty.

Richard Petty

Description de l'image Petty, Richard (Whitehouse) crop.jpg.
Naissance 2 juillet 1937
Level Cross, Caroline du Nord
1re course 1958 "Jim Mideon 500" (Toronto)
1re victoire 1960 "Course 6" (Southern States Fairgrounds)
Dernière victoire 1984 Firecracker 400 (Daytona)
Palmarès 2 Grand National (1964, 1967)
5 Winston cup (1971, 1972, 1974, 1975, 1979)
Rookie of the Year (1959)
Victoires Top 10 Poles
200 712 123

Dernière mise à jour le 05 novembre 2013.

Statistiques

Sprint Cup Series

Richard Petty (dit The King[1], né le 2 juillet 1937 à Level Cross en Caroline du Nord) est un pilote automobile américain de Nascar.

Biographie[modifier | modifier le code]

Sa carrière, débutée en juillet 1958 et marquée par sept titres, s'achève lors la saison 1992 à l'Atlanta Motor Speedway à l'âge de 55 ans.

Fils de Lee Petty et père de Kyle Petty, qui ont tous deux couru en Nascar, c'est une véritable légende vivante dans son pays à la suite de ses résultats impressionnants.

Il a inspiré le personnage de Strip « The King » Weathers (no 43) dans le film d'animation Cars et lui a prêté sa voix dans la version originale. Sa femme Lynda en a fait de même pour la voiture jouant son épouse.

Quelques chiffres donnent un aperçu de ses 35 ans de carrière :

  • 1 184 départs
  • 123 poles
  • 200 victoires
  • 555 fois dans les 5 premiers
  • 712 fois dans les 10 premiers
  • 307 836 tours parcourus
  • 52 194 tours menés
  • 303 809 miles de course
  • 8 541 210 dollars de gain
  • 349 abandons

Depuis son retrait de la série, aucun de ses records (le montant des gains et le nombre de titres en Sprint Cup mis à part) n'a été battu ou même égalé à ce jour.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (suite à sa saison record de 1967, avec 27 victoires en 48 courses)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Article Adieu au King, Christian Courtel, AUTOhebdo n°2000, 25 février 2015, p.74-75.