Tobias Smollett

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Tobias Smollett, vers 1770
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Smollett.

Tobias George Smollett (16 mars 1721 à Renton - 17 septembre 1771 à Livourne) est un romancier écossais, connu surtout pour ses romans picaresques.

Biographie[modifier | modifier le code]

D'abord médecin, sa carrière en médecine fut difficile et peu brillante. Il se tourna vers la littérature qui ne fut guère plus lucrative à ses débuts. Toutefois, vers 1748, deux de ses romans lui permettent d'améliorer l'ordinaire. Il connaît bien le français et fait un premier voyage à Paris en 1750.

En 1763, il effectue un grand voyage en famille de la France à l'Italie. Prématurément vieilli à 42 ans par le travail, une maladie de poitrine, les déceptions et la perte d'une fille, il quitte la Grande-Bretagne pour un séjour d'un an et demi sur les rivages méditerranéens. Il passa par Boulogne, Paris, la vallée du Rhône pour rejoindre Montpellier. Il prend de nombreuses notes sur les régions visitées qu'il envoie dans ses nombreuses lettres à ses amis d'Angleterre.

Il décrit ainsi le passage du bac au village de Saint-Laurent-du-Var : « Six de ces hommes, les pantalons retroussés jusqu'à la ceinture, avec de longues perches en main, prirent soin de notre voiture et, par mille détours, nous conduisirent sains et saufs à l'autre bord[1]. »

Il arrive à Nice fin 1763[2]. Il y reste jusqu'au printemps 1765, un séjour entrecoupé d'un voyage en Italie. Il recouvre la santé sous le soleil hivernal.

À son retour, il publie un ouvrage en deux volumes intitulé Travels through France and Italy au ton grincheux et souvent critique. Son regard est acerbe mais semble juste. Il décrit les ruines romaines de Cemenelum et dépeint la vie populaire. Extraits d’un de ses récits concernant les « festins » niçois qui se placent entre le printemps et l’été : « [Hommes et femmes] se réunissent dans les plus beaux habits et dansent au son du fifre et du tambour. Des étalages ambulants offrent de la pacotille, des bibelots à offrir, des gâteaux, du pain, des liqueurs, du vin. Toute la société de Nice s’y rend. J’ai vu toute une noblesse à l’un de ces festins, qui se tenait sur la grande route en été, mêlée à une foule immense de paysans, de mules et d’ânes. Elle était couverte de poussière et transpirait de tous ses pores dans la chaleur excessive de l’été. Je serai fort ennuyé de savoir d’où peut naître leur plaisir dans ces occasions ou bien d’expliquer pourquoi ils vont tous à ces rendez-vous, à moins que cela ne leur soit prescrit comme une pénitence ou comme un avant goût du purgatoire. [...] Les roses et les œillets sont envoyés à Turin, Paris et même Londres. On les emballe dans une boîte de bois, pressés les uns contre les autres, sans aucune préparation. Qui les reçoit coupe le bout des tiges et les plonge pendant deux heures dans de l’eau vinaigrée, redonnant leur fraîcheur et leur beauté. » (Nice 1764)

Son récit de voyage connaît un succès important. Il attire alors les toutes premières familles anglaises fortunées et les artistes en mal d'inspiration. En dépit de sa mauvaise humeur et de son caractère difficile, il se révèle un reporter curieux, avisé, original d'esprit et doté d'un regard aiguisé sur les choses. Il décrit les ombres et les lumières de cette contrée, les désagréments du climat et la beauté des fleurs et sa douceur hivernale. L'influence niçoise marque son inspiration littéraire ultérieure.

Smollett repose à Livourne en Italie où il est mort.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Extrait de: Histoire de Saint-Laurent du Var [1]. Le premier pont sur le Var ne fut construit que par les troupes révolutionnaires en 1792
  2. Note du 20 octobre 1763 signalant qu'il est impossible de trouver à Nice des appartements meublés. Il souligne les prix prohibitifs des loyers niçois (notes de décembre 1763)

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • The Adventures of Roderick Random (1748)
  • The Regicide (1750)
  • The Adventures of Peregrine Pickle(1751)
  • The Adventures of Ferdinand Count Fathom (1753)
  • The Life and Adventures of Sir Launcelot Greaves (1760)
  • A Complete History of England (1765)
  • Travels through France and Italy (1766)
  • The History and Adventures of an Atom (1769)
  • The Expedition of Humphry Clinker (1771)
Œuvres traduites en français
  • L'Aventurier, Walter Beckers, 1969.
  • Lettres de Nice sur Nice et ses environs : 1763-1765. Registre du temps : Novembre 1763 - Mars 1765, Tac motifs, 1992.
  • Voyages à travers la France et l'Italie, José Corti, 1994.
  • Les Aventures de Sir Launcelot Greaves, Joëlle Losfeld, 1996.
  • La Carrière d'un vaurien, José Corti, 2000.
  • Roderick Random, Éditions du Rocher, 2002.
  • L'Expédition de Humphry Clinker, Phébus, 2006.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Lire les œuvres de Tobias Smollett :