Grinling Gibbons

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gibbons.
Portrait de Grinling Gibbons par Godfrey Kneller, vers 1690

Grinling Gibbons, né le 4 avril 1648 et décédé le 3 août 1721, était un sculpteur anglais.

Grinling Gibbons naquit en Hollande à Rotterdam en 1648 où ses parents, qui étaient d'origine anglaise, résidaient comme marchands de drap, et mourut en 1721. Au point de vue religieux, il était un quaker.

Il débuta son apprentissage à Rotterdam et vint ensuite en Angleterre. Il commença sa carrière dans le Yorkshire, mais alla bien vite à Londres où il fut recommandé à Charles II par Sir Peter Lely qui avait remarqué son talent. Il fut nommé maître sculpteur de la Couronne. Gibbons était également un protégé du principal architecte de son époque, Sir Christopher Wren.

Détail d'un panneau sculpté par Gibbons au palais de Hampton Court

Il fut surtout un virtuose de la sculpture sur bois, ornée de fleurs et de coquillages. Il décora le Palais de Blenheim.

Son œuvre de bronze et de marbre est moins nombreuse. Il exécuta par exemple le monument de Sir Cloudesley Shoved (1707) à l'Abbaye de Westminster à Londres.

Il avait un atelier très recherché et y rencontre de nombreux sculpteurs flamands comme Arnold Quellin, le neveu d’Artus Quellin, Antoon Verhuke, les sculpteurs malinois John Nost et Laurent Vander Meulen et le sculpteur bruxellois Pierre Van Dievoet qui modela la statue de Jacques II en bronze (1686) actuellement à Trafalgar Square.

Il existe un portrait de Grinling Gibbons par Sir Godfrey Kneller (1646-1723), conservé à Moscou au musée de l'Ermitage.