Paweł Brożek

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Paweł Brożek
Paweł Brożek.jpg
Pawel Brozek
Situation actuelle
Équipe Drapeau : Pologne Wisła Cracovie
Numéro 11
Biographie
Nationalité Drapeau de Pologne Polonaise
Naissance 21 avril 1983 (1983-04-21) (30 ans)
Lieu Kielce
Taille 1,8 m (5 11)
Poste Attaquant
Pied fort Droit
Parcours junior
Saisons Club
1992-1998 Drapeau : Pologne Polonia Białogon Kielce
1998 Drapeau : Pologne SMS Zabrze
1998-1999 Drapeau : Pologne Wisła Cracovie
Parcours professionnel 1
Saisons Club M. (B.)
1999-2011 Drapeau : Pologne Wisła Cracovie 246 (110)
2002 Drapeau : Pologne ŁKS Łódź 008 00(0)
2004-2005 Drapeau : Pologne GKS Katowice 026 00(6)
2011-2012 Drapeau : Turquie Trabzonspor 024 00(3)
2012 Drapeau : Écosse Celtic FC 003 00(0)
2012-2013 Drapeau : Espagne Recreativo de Huelva 018 00(2)
2013- Drapeau : Pologne Wisła Cracovie 001 00(0)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe M. (B.)
2005- Drapeau : Pologne Pologne 036 00(8)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 5 août 2013

Paweł Brożek, né le 21 avril 1983 à Kielce, est un footballeur international polonais. Il occupe actuellement le poste d'attaquant au Wisła Cracovie, club de première division polonaise.

Il est le frère jumeau de Piotr Brożek, qui joue également au Wisła Cracovie au poste de milieu de terrain.

Biographie[modifier | modifier le code]

Sa formation[modifier | modifier le code]

Paweł Brożek débute le football à neuf ans au Polonia Białogon Kielce avec son frère jumeau Piotr, puis rejoint en 1998 le SMS Zabrze. Six mois plus tard, en décembre 1998 et à l'âge de quinze ans, le duo Brożek est repéré par Adam Nawałka[1], ancien international polonais responsable des jeunes au Wisła Cracovie. Jusqu'en juin 1999, il dispute des matches et des tournois de moins de dix-sept ans. Alors que la nouvelle saison commence, Brożek est appelé par l'entraîneur pour venir s'entraîner avec le groupe professionnel, et est placé en début d'année sur les feuilles de match. Le 2 septembre, il joue son premier match avec Cracovie, contre le Ruch Radzionków en huitièmes de finale de la Coupe de la Ligue. Titulaire pendant les quarante-cinq premières minutes, il est remplacé à la mi-temps par Karol Wójcik[2]. De retour en équipe première lors des deux rencontres de coupe suivantes, face au Polonia Varsovie[3], il joue quelques minutes et ne peut empêcher l’élimination de son club, avant de partir le jour même du second match pour la Nouvelle-Zélande, avec son frère, pour disputer la Coupe du monde des moins de dix-sept ans. Dans le groupe A, la Pologne s'accroche, mais ne parvient pas à gagner, ce qui l'oblige à rentrer chez elle. De retour à Cracovie, Brożek repart chez les juniors. « Serial buteur », il se fait remarquer par les clubs adverses, marquant notamment un but à la Maradona en finale de championnat national des moins de dix-neuf, que le club remporte pour la neuvième fois de son histoire[4].

Des débuts professionnels hésitants[modifier | modifier le code]

Brożek reste deux années et demie à Cracovie et joue très peu, puis part en décembre 2001 au ŁKS Łódź, en prêt. Jouant seulement huit matches avec l'équipe première, il revient finalement au Wisła avant de s'exiler une nouvelle fois à Katowice, en décembre 2003, suite à la trop forte concurrence de Maciej Żurawski. Son passage est très bref, puisqu'il y reste une année sous la forme d'un prêt, mais le Polonais réussit à s'y imposer. Après avoir disputé son premier match le 14 mars contre le Dyskobolia Grodzisk Wielkopolski, Brożek est utilisé comme joker, avant de devenir titulaire à part entière, jusqu'à ce qu'une blessure le prive de la fin de la saison. De retour en août 2004, il est placé à la tête de l'attaque, et marque quelques buts.

Retour gagnant au Wisła, club qu'il marque de son empreinte[modifier | modifier le code]

En début d'année 2005, il retourne au Wisła Cracovie. Après une très bonne saison marquée par treize buts en trente rencontres de championnat, soit l'intégralité des matches de l'année en Pologne, plusieurs clubs européens essayent de l'attirer, comme AS Nancy-Lorraine qui est tout prêt d'un accord[5]. Mais finalement, Brożek reste fidèle à son club. Après une saison 2006-2007 moins prolifique, Brożek explose l'année suivante. L'attaquant polonais permet en partie à son club de décrocher le titre de champion, avec ses vingt-trois réalisations en vingt-sept matches (soit un moyenne de 0.85 but par match). Il continue ensuite sur sa lancée, et marque but sur but, que ce soit en championnat ou en coupe d'Europe. À la mi-saison, il est en tête du classement des buteurs, et revoit logiquement les clubs s'intéresser à lui.

Le , Brożek se blesse lourdement au genou, face au GKS Bełchatów. Il est absent des terrains plusieurs mois, et doit normalement rater la fin de saison. Mais le 24 avril, il fait son retour en championnat contre le Górnik Zabrze, ponctué par un doublé, qui offre provisoirement la première place à son équipe. De retour en forme, il est le symbole de la remontée de son club, lui qui reprend la première place du classement des buteurs à Takesure Chinyama, avec dix-huit buts inscrits.

Le départ pour la Turquie[modifier | modifier le code]

Le 30 décembre 2010, il signe en compagnie de son frère un contrat d'un an renouvelable pour trois ans et demi à Trabzonspor[6], en tête du championnat turc.

En sélection[modifier | modifier le code]

Paweł Brożek débute sa carrière avec l'équipe de Pologne le contre le Mexique (match nul un but partout). Pour son premier match, Brożek inscrit le but égalisateur. Il est régulièrement sélectionné, sans pour autant retrouver le chemin des filets en sélection. En 2006, le Polonais dispute la Coupe du monde. Pendant toute la compétition, il joue un total de cinquante-deux minutes, étant remplaçant pour les trois seuls matches de son équipe en phase de poules. L'après période Coupe du monde est compliquée pour Brożek, le joueur entretenant de difficiles rapports avec le sélectionneur en place, Leo Beenhakker.

Le , il signe son retour en équipe nationale par un but face à la République tchèque. En pleine forme avec son club, ses matches en sélection sont du même acabit, et Brożek inscrit un nouveau but contre la Lituanie.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Célébrant l'un de ses buts.

Collectif[modifier | modifier le code]

Distinctions personnelles[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (pl) Découvert par Nawałka sur szukaj.wyborcza.pl. Consulté le 26 avril 2010.
  2. (pl) Fiche du match sur 90minut.pl. Consulté le 26 avril 2010.
  3. (pl) La saison 1999-2000 de Paweł Brożek sur 90minut.pl. Consulté le 26 avril 2010.
  4. (pl) Les jeunes champions sur szukaj.wyborcza.pl. Consulté le 26 avril 2010.
  5. (fr) Nancy : Accord trouvé pour Pawel Brozek ! sur morefoot.com, le 29 décembre 2006.
  6. (tr) Les frères Brozek ont signé un contrat sur le site officiel de Trabzonspor, le 30 décembre 2010.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :