Canary Wharf

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections Pour la station de métro, voir Canary Wharf (métro de Londres).

51° 30′ 13″ N 0° 01′ 06″ O / 51.5036, -0.018333 ()

Canary Wharf est un quartier d'affaires d'une quarantaine d'hectares développé en bordure de la Tamise située dans l'est londonien, dans le district de Tower Hamlets. Développé à partir des années 1980, il est devenu le plus important centre d'affaires de Londres après la City. Fin 2006, environ 90 000 personnes travaillaient à Canary Wharf, notamment dans la banque et dans l'édition. On y trouve trois des plus hauts gratte-ciel du Royaume-Uni : One Canada Square, 8 Canada Square et 25 Canada Square

Parmi les grands groupes qui ont eu ou ont toujours des locaux à Canary Wharf, l'on peut citer les banques Barclays, Crédit suisse, HSBC et Citigroup, le cabinet d'avocat Clifford Chance, et les média Thomson Reuters et Trinity Mirror.

Histoire[modifier | modifier le code]

l’Île aux chiens en 1899, à l'apogée de l'activité portuaire. Le site portuaire a été réaménagé et aujourd'hui les bassins ont été transformés en port de plaisance.

Canary Wharf se trouve sur l’Île aux chiens, péninsule formée par un méandre de la Tamise et située dans Tower Hamlets, district londonien assez défavorisé économiquement situé dans l'East End, à quelques kilomètres à l'est de la City. Ce quartier tire son nom du latin Canariae Insulae (îles aux chiens): les îles Canaries.

L'Île aux chiens se trouve au cœur des docklands, qui fut le grand centre portuaire londonien. Dans la deuxième moitié du XXe siècle, l'activité portuaire déclina dans les docklands au profit de zones situées plus à l'est, plus à l'écart de la ville. En 1980, les docks de l'Île aux chiens ferment, et l'activité portuaire cesse dans les docklands. Le quartier est alors sinistré. Un organisme, le London Docklands Development Corporation, est créé pour tenter de le revitaliser.

Dans le même temps, les banques anglaises connaissent une expansion et ont besoin d'un nouveau type de bureaux, plus spacieux. Il est très difficile de construire dans la City en raison des lois d'urbanisme ; des investisseurs s'intéressent alors à Canary Wharf. Le projet fut vendu à la société Olympia and York et fut par la suite racheté par le groupe Canary Wharf.

Les constructions commencent à la fin des années 1980. La principale réalisation du projet est One Canada Square, achevée en 1991, qui devient le plus haut immeuble du Royaume-Uni. Cependant un krach immobilier met un coup d'arrêt au développement du quartier au début des années 1990. À la fin de cette décennie, la conjoncture devient plus favorable et le quartier se fait nettement plus accessible depuis le centre de Londres grâce à une extension de la ligne de métro Jubilee Line. Les constructions reprennent alors et Canary Wharf connaît un fort développement.

En 1996, deux personnes sont tuées par un véhicule piégé de l'Armée républicaine irlandaise provisoire dans Canary Wharf.

En 2004, le groupe Canary Wharf qui possède une part substantiel du quartier est acquis par un consortium d'investisseurs mené par Morgan Stanley.

Galerie photographique[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :