Tower Hill

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

51° 30′ 35.4154″ N 0° 04′ 38.8639″ O / 51.509837611, -0.077462194

Gravure populaire représentant l'exécution de James Scott sur Tower Hill en 1685.
Cet immeuble du Trinity Square Gardens donnant sur Tower Hill (mais dépendant administrativement de la City), construit en 1922 abrita et jusqu'en 2006 le Port of London Authority (organisme gestionnaire du Port de Londres). C'est devenu depuis un hôtel de luxe.

Tower Hill (« colline de la Tour ») est une hauteur de Londres située à proximité immédiate de la Tour de Londres, au nord-ouest de celle-ci. Bien que se trouvant aux limites extérieures de la City, elle dépend cependant du district de Tower Hamlets depuis que la Tower Liberty, la plaça sous la juridiction exclusive de la célèbre forteresse.

La colline fut d'ailleurs l'un des plus anciens endroits à être habités dans la capitale, puisque des fouilles révélèrent une occupation dès l'âge du bronze. Plus tard, un village romain y sera construit, puis incendié lors de la révolte de Boadicée. On y trouvera également des fragments d'architecture romane datant des années 680

À partir du Moyen Âge, Tower Hill deviendra un lieu d'exécution des peines capitales particulièrement réservé aux personnalités de hauts rangs. Parmi les suppliciés :

Depuis 1928, la colline abrite le Tower Hill Memorial dédié aux membres de la marine marchande et aux pêcheurs disparus en mer durant la Première Guerre mondiale. En 1955, ce mémorial sera complété d'une deuxième partie dédiée aux mêmes types de victimes durant la Seconde Guerre mondiale.