César Domela

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
César Domela, 1927.

César Domela, né le 15 janvier 1900 à Amsterdam, mort le 30 décembre 1992 à Paris, est un peintre et sculpteur néerlandais.

Origine[modifier | modifier le code]

César Domela est le fils et dernier enfant de Bertha et Ferdinand Domela Nieuwenhuis. Son père, un ancien pasteur luthérien, était le fondateur du mouvement anarcho-socialiste en Hollande. Il aura pour lui la plus grande affection et la plus grande admiration pendant toute son enfance et son adolescence. Ainsi, grâce à lui, il approchera de près la classe ouvrière.

En 1914, il effectue son premier voyage à Paris chez un ami de son père qui lui présente Henri Laurens.

En 1916, il pense devenir ethnologue et commence une petite collection d’art primitif.

En 1918, il commence à dessiner.

En 1919, son père meurt. Pour échapper à une succession politique pour laquelle il ne se sent pas de vocation, il part pour Ascona dans le Tessin en emportant avec lui Le Livre du Tao qui aura une grande importance tout au long de sa vie.

Développement artistique biographique[modifier | modifier le code]

1920-1922 les premières toiles de Domela sont figuratives, proches du cubisme synthétique : paysages et natures mortes très stylisés.

1923 Domela part pour Berlin où il séjournera quelques mois. Il rencontre Arthur Segal, Raoul Hausmann, Alexander Archipenko. Il expose pour la première fois avec les membres du Novembergruppe. À la fin de l’année, il part pour Paris et travaille dans l’atelier que lui a prêté H. Laurens.

1924 il rencontre à Paris Piet Mondrian et Theo van Doesburg. Il adhère au groupe De Stijl et peint sa première œuvre néoplastique.

1925 Domela introduit la diagonale dans ses compositions s’opposant par là à Mondrian. Il repart en Hollande mais continue à participer à plusieurs numéros de la revue De Stijl.

1926 Domela y rencontre sa compagne Ruth Derenberg. La revue De Stijl (n° 73-74-78) publie plusieurs de ses œuvres. Mondrian le présente à Katherine Dreier qui l’inclut dans sa collection de la Société Anonyme, Inc.

1927 Exposition de la Société Anonyme au Brooklyn Museum et au Museum of Modern Art à New York avec Gabo, Kandinsky, Lissitsky, Mondrian, Pevsner. Exposition Die Abstrakten à Hanovre avec : Bucheister, Schwitters, Friedrich Vordemberge-Gildewart. Parallèlement il travaille à des affiches publicitaires, à des photomontages et s’intéresse à la typographie.

1929 Domela adhère au Ring neue Werbegestalter fondé par Kurt Schwitters. Premiers reliefs néo-plastiques où se combinent peinture et divers matériaux.

1930 Il participe à la revue Cercle et carré (n°1 et 2) fondée par Michel Seuphor et Joaquín Torres García.

1931 Il organise et participe à l’exposition « Fotomontage » à la Staatliche Kunst-Bibliothek de Berlin avec Haussmann, Hannah Höch, Lissitsky, Moholy-Nagy, Rodtchenko).

1932 Domela introduit la courbe dans son œuvre, désormais la droite et la courbe s’allient ou s’opposent.

1933 Hitler au pouvoir. Domela brûle les livres de sa bibliothèque anarchiste dont il a souvent réalisé la couverture ou la maquette. Il perd sa mère et revient des Pays-Bas avec des passeports néerlandais qui aideront des anarchistes à quitter l’Allemagne. Les Domela s’installent à Paris à la Cité Fleurie. Domela est présent dans le numéro 2 de la revue Abstraction-Création.

1934 Exposition particulière Galerie Pierre à Paris. Participe à Abstraction-Création n°3.

1936 Exposition particulière au Museum of Living Art à New York. Alfred Barr invite Domela à participer avec 4 reliefs à l’exposition Cubism and Abstract Art.

1937 Participe à l’exposition Konstrktivisten à la Kunsthalle de Bâle. Participe à l’exposition Origine et développement de l’Art Indépendant au Musée du Jeu de Paume à Paris. Fonde la revue Plastique avec Sophie Taeuber-Arp et Hans Arp.

1938 Participe à l’exposition Abstrakte Kunst au Stedlijk Museum d’Amsterdam.

1939 Participe à l’exposition Art of Tomorrow à la Guggenheim Foundation. Exposition particulière Galerie Pierre, Paris.

1943 Publication d’un album de reproductions d’œuvres de Domela, préfacé par Kandinsky.

1944 Exposition Compositions de Matières avec Kandinsky, Magnelli, de Staël, Galerie l’Esquisse à Paris, écourtée car le galeriste est recherché par la Gestapo pour faits de résistance. Domela parviendra in extremis à sauver ses œuvres et celles de Kandinsky qu’il transportera sur le porte-bagages de son vélo.

1945 Participe à l’exposition Art Concret, galerie René Drouin.

1946 Membre fondateur du Salon des réalités nouvelles où il exposera épisodiquement jusqu’en 1968. Organisateur des expositions du Centre de recherches de la rue Cujas.

1947 Exposition à la galerie Denise René.

1948 Exposition particulière galerie Apollinaire à Londres avec projection du film d’Alain Resnais, Visite à César Domela.

1951 Exposition De Stijl au Stedelijk Museum d'Amsterdam, avec Theo van Doesburg, Mondrian, Vantongerloo, Rietveld, Huszár.

1953 Exposition particulière à la Galerie Cahiers d’Art (Paris).

1954 Rétrospective aux musées d’Art Moderne de Rio de Janeiro et de Sao Paulo (Brésil).

1955 Rétrospective au Stedlijk Museum. Création de quatre reliefs muraux pour la compagnie Utrecht à Rotterdam.

1956-57 Création d’un relief mural pour le paquebot néerlandais Statendam.

1958 Création d’un relief mural pour un immeuble de La Haye.

1959 Exposition particulière à la Galerie Simone Heller.

1960 Exposition particulière au Gemeente Museum de La Haye. Exposition de groupe à la Galerie Chalette (New York).

1961 Exposition particulière Galerie Chalette (New York)

1962 Séjour à Kyoto (Japon)

1965 Exposition particulière à l’Institut néerlandais (Paris)

1971 Exposition particulière Galerie de Seine (Paris)

1972 Rétrospective à la Kunsthalle de Düsseldorf (Allemagne)

1973 Rétrospective à la galerie Annelie Juda Fine Art (Londres). Illustration d’un poème de Jean Laude.

1976 Rétrospective à la Galerie Marguerite Lamy (Paris)

1977 Voyage à New York puis dans le Maine où il donne une série de cours et rétrospective au Colby Museum de Waterville.

1978 Exposition particulière à la Galerie Carmen Martinez. Exposition de groupe « Abstraction-Création 1931-1936 » (Munster, Paris). Exposition de groupe Paris-Berlin.

1979 Voyage en Inde, exposition particulière de gouaches à Calcutta.

1980 Exposition particulière Galerie de Seine, rétrospective au Gemeente Museum de La Haye, exposition de gouaches Galerie Cora de Vries.

1981 Exposition de photographie à la Galerie Martini-Ronchetti, Gênes, Italie. Participation à l’exposition « Paris-Paris 1937-1947 »

1982 Exposition particulière Galerie de France suivie d’une exposition de photographies.

1984 Participation à l’exposition Kandinsky au Centre Pompidou.

1987 « 65 ans d’abstraction » rétrospective au Musée d’Art Moderne de la ville de Paris, reprise par le Musée de Grenoble.

1990 Expositions particulières à l’Institut Néerlandais de Paris, au van Reekum Museum de Apeldoorn (Pays-bas), et à la Chapelle de la Sorbonne (Paris) pour ses 90 ans.

1992 Mort de Cesar Domela.

Autour de l'œuvre de Domela depuis 1992[modifier | modifier le code]

Expositions[modifier | modifier le code]

1994 Domela/ Rueda « La Géométrie en liberté » Galerie Thessa Herold

1996 Villa Aurélienne Fréjus : Œuvres Photographiques

1999 Galerie Martini-Ronchetti, Gênes. Exposition particulière.

1999 « Les origines de l’Art Moderne en France », Hong Kong (participation)

2000 Réalités Nouvelles (Paris) Hommage à Cesar Domela Museo Cantonale d’Arte (Lugano, Suisse) Rétrospective.

2001 Museum Wilhem van Haaren (Heerenveen, Pays-bas) Exposition particulière. Museum Kasteel Wijchen (Pays-Bas) exposition de sculptures

2002 Galerie Leonard Hutton (New York) Exposition particulière.

2003 FIAC, stand Thessa Herold «  Hommage à Domela » suivi d’une exposition particulière à la Galerie Thessa Herold.

2004 Foire de Bâle (Stand Galerie Leonard Hutton) Et Foire de Maastricht.

2006 Merzgebiete, exposition de groupe au Sprengel Museum (Hanovre). LAAC (Dunkerque) « Des sculpteurs à l’épreuve de l’estampe »

2007 Musée d’Art Moderne & contemporain (Strasbourg) exposition particulière « Typographie, photomontages & reliefs » Sprengel Museum (Hanovre, Allemagne) Rétrospective.

2008 Gemeente Museum (La Haye, Pays-Bas) Rétrospective. LAAC (Dunkerque) « La vision tactile » Rétrospective.

2012 Galerie Thessa Herold "César Domela - Sculptures, gouaches, collages, photomontages', exposition particulière.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]