Cécile de Ménibus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Cécile de Ménibus

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Cécile de Ménibus au 52e festival de télévision de Monte-Carlo.

Nom de naissance Cécile Marie Anne Moharic
Naissance 16 septembre 1970 (44 ans)
Chartres, Eure-et-Loir, France
Nationalité Drapeau de la France Française
Profession
Conjoint
Divorcée de Yann Delaigue

Cécile Moharic, dite Cécile de Ménibus[1], fille de David Moharic et de Catherine Hellouin de Ménibus, née le 16 septembre 1970 à Chartres, est une animatrice de télévision française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Cécile de Ménibus arrête ses études en première pour se lancer dans la vie active.

En 1987, elle est ainsi standardiste dans une société de production de mannequinat puis, de 1988 à 1990, elle est attachée de presse et pigiste pour des magazines de sport comme Auto Plus[2]. Elle s'intéresse aux sports automobiles et devient photographe sur les courses de formule 1 (elle rencontre ainsi Ayrton Senna)[1].

En plus de ses débuts dans une radio belge, en présentant de 1990 à 1994 l'information trafic et la météo sur Europe 2 à Bruxelles[3], Cécile de Ménibus s'essaye à la comédie, figurante en 1991 dans Cas de divorce[4], et crée aussi une petite radio pour les femmes Fréquence Elle.

Par la suite, elle se lance dans les courses automobiles. En 1996, elle est présente au championnat de Belgique de voitures de Tourisme (Procar), au volant d'une Peugeot 106 Trophy, et connaît un sérieux accident à Spa-Francorchamps. Elle retourne ensuite en France pour courir dans la « Saxo Cup »[1].

Elle devient directrice de communication de Voltage aux côtés de Gérard Louvin en 1997, puis elle est chargée des relations publiques de l'agence de publicité BDDP. Par la suite, elle occupe ce poste au sein du Département Promotion & Partenariats du Pôle FM du groupe Lagardère, pour Europe 2 et RFM en 2000[3],[2]. À partir de 2001, elle coanime avec Cauet le 6-10 d'Europe 2, puis l'émission de télévision La Méthode Cauet, sur TF1 de 2003 à 2008. En 2008, elle devient directrice artistique de Be Aware Productions, la société de production de Cauet[5].

Elle présente un magazine à partir du 31 juillet 2008 sur TF1 intitulé On nous dit[6].

Entre septembre 2009 et juillet 2012, elle fait partie de l'équipe de Morandini !, une émission présentée par Jean-Marc Morandini du lundi au vendredi sur Direct 8[7]. En 2010, elle présente sa propre émission sur Direct 8 : 100 % Immersion.

Cécile de Ménibus réalise de nombreuses enquêtes sur le terrain pour la chaîne Direct 8 dans le magazine de reportages 100 % Immersion comme un reportage consacré au RAID ou un autre consacré aux coulisses du Tour de France cycliste.

En 2010, elle devient l'assistante de production de Sébastien Cauet pour l'émission Ça va s'Cauet.

Pendant l'été 2012, elle coanime chaque matin sur RTL l'émission Stéphane Plaza vous Z entre 9h15 et 11h avec Stéphane Plaza[8].

En novembre 2012, elle est annoncée dans une série dont le tournage débute pour NRJ12, chaîne avec laquelle elle est en pourparler pour présenter des émissions de divertissement[9]. Elle est d'ailleurs présente le 20 novembre 2012 sur le plateau de Jean-Marc Morandini en tant qu'intervenante dans Vous êtes en direct sur NRJ12.

Elle a effectué un remplacement sur la radio belge Bel-RTL pendant les vacances de Pâques 2013[10].

A partir du 8 septembre 2013, elle anime l'émission de radio 2h de Ménibus, rebaptisée ensuite Le Ménibus des stars le dimanche de 12 h à 14 h sur la radio belge Bel-RTL[11]. L'émission s'arrête cependant au bout de quatre mois, la radio évoquant des problèmes de logistique[12].

En 2014, elle présente avec Joan Faggianelli l'édition internationale d'Intervilles, sur Gulli[13].

Télévision[modifier | modifier le code]

Emissions[modifier | modifier le code]

Séries[modifier | modifier le code]

Vie privée[modifier | modifier le code]

Cécile de Ménibus s'est vue refuser la réversion du nom de jeune fille de sa mère (Hellouin de Ménibus) par le Conseil d'État[réf. nécessaire].

Le 29 juin 2007, elle se marie avec le joueur de rugby Yann Delaigue[2], l'union a été bénie par l'abbé de La Morandais[19]. Le couple divorce en 2011.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c (fr) « Cécile de Minibus, toujours la course en tête », sur directsoir.directmedia.fr,‎ 9 juillet 2010
  2. a, b et c (fr) « Fiche de Cécile de Ménibus », sur gala.fr
  3. a et b (fr) « Cécile de Ménibus », sur tf6.fr
  4. (fr) « Cécile de Ménibus - Cas de divorce », sur top-news.fr,‎ 15 septembre 2010
  5. (fr) « Cécile de Ménibus promue directeur artistique de Be Aware ! », sur tvmag.lefigaro.fr,‎ 27 mars 2008
  6. (fr) « Cécile de Ménibus en solo sur TF1 », sur tele.premiere.fr
  7. (fr) dépêche de Relaxnews« Direct8: Ménibus et Féraud chez Morandini » sur le site officiel du quotidien Le Figaro, 23 juillet 2009.
  8. Cécile de Ménibus et Stéphane Plaza sur RTL dès le 9 juillet
  9. http://www.programme-tv.net/news/tv/36202-cecile-de-menibus-bientot-comedienne-nrj12/
  10. http://www.sudinfo.be/683159/article/culture/medias/2013-03-14/cecile-de-menibus-debarque-sur-bel-rtl-durant-les-vacances-de-paques
  11. Bel RTL dévoile sa grille de rentrée : des références et des nouveautés !, Bel RTL, 19 août 2013
  12. Bel RTL et Cécile de Ménibus mettent un terme à leur collaboration, Bel RTL, 30 décembre 2013
  13. Cécile de Ménibus (Intervilles International) : "Je n’aurais pas aimé être dans l’arène", Télé Loisirs, 6 septembre 2014
  14. Alexandre Raveleau, « Cécile de Ménibus en solo sur TF1 », Toutelatele.com,‎ 7 juillet 2008
  15. (fr) « Cécile de Ménibus : "Présenter L'Ile de la tentation, j'adorerais!" », sur programme-tv.net,‎ 22 juillet 2008
  16. (fr) « L'incroyable casting : 100 % phénomènes : Cécile de Ménibus et Lulu ne seront pas au bout de leurs surprises le 28 février », sur tele.premiere.fr,‎ 11 février 2010
  17. (fr) « Cécile de Ménibus s'immerge dans Direct 8 », sur tvmag.com
  18. Cécile de Menibus dans un épisode de Julie Lescaut
  19. http://www.youtube.com/watch?v=EJyDMEDWvlQ

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :