Police scientifique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Empreintes digitales sur une arme blanche (reconstitution) : la recherche d'empreintes est l'une des méthodes courantes d'identification des victimes et auteurs d'infractions.

La police scientifique[1] regroupe les services et les activités de la police liés à la recherche et l'identification des auteurs (victimes et parfois témoins) d'infractions, par des moyens techniques et scientifiques.

En France[modifier | modifier le code]

En France, il existe trois structures publiques chargées de missions de police scientifique :

Ces trois structures dépendent du ministère de l'Intérieur.

Aux États-Unis[modifier | modifier le code]

La police scientifique américaine dépend, comme la police en général, de l’État fédéré qui la subventionne, et non pas de l’État fédéral. La réputation de cette section de la police est telle que son intervention est de plus en plus demandée dans les affaires criminelles. Ses laboratoires d'analyses sont soumis à un nombre croissant de demandes, d'autant que certains États élargissent les critères de stockages des empreintes ADN des justiciables. Une conséquence serait qu'en 2012 une personne employée dans un laboratoire de la police scientifique de l’État du Massachusetts, qui a été indélicate durant 10 années de service, a mis en péril plusieurs milliers de décisions judiciaires basées sur ses analyses[2].

Formation en Suisse[modifier | modifier le code]

Séries télévisées[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Incidence des Experts.

Depuis le début des années 2000, un certain nombre de fictions consacrées à la police scientifique sont diffusées à la télévision, notamment des séries télévisées. Parmi celles-ci, citons Les Experts et NCIS : Enquêtes spéciales aux États-Unis ou encore R.I.S Police scientifique en France.

Le personnage principal de la série Dexter est également expert en projection sanguines à la Police Criminelle de Miami.

Dans la réalité, il y a plusieurs équipes qui participent aux enquêtes. Dans ces séries télévisées, pour des questions de budget et de scénario, il n'y a pratiquement qu'une équipe de 6 personnes environ qui travaille sur une ou plusieurs affaires. En conséquence, elles sont multi-disciplinaires. Par exemple, dans Les Experts, le personnage principal, Gil Grissom, est chef de section, entomologiste et doté d'un don remarquable pour recréer des scènes de meurtres.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. La police n’est pas une discipline scientifique, et nombre de techniques employées n’ont pas été validées scientifiquement. La police scientifique n’administre pas la preuve, mais fournit des faisceaux d’indices qui, considérés sans recul, peuvent conduire à des erreurs judiciaires. cf. Article du Monde..
  2. le scandale qui secoue la police scientifique américaine, sur passeurdesciences.blog.lemonde.fr

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]