Brigade turque

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le brigadier-général Tahsin Yazıcı se voyant décerné la Silver Star par le général américain Walton Walker en 1950.

La brigade turque (en turc : Şimal Yıldızı ou Kutup Yıldızı) était une brigade d'infanterie de l'armée de terre turque qui servit sous la bannière des Nations Unies lors de la guerre de Corée entre 1950 et 1953. Elle était attachée à la 25e division d'infanterie des États-Unis et fut citée plusieurs fois par la Corée du Sud et les États-Unis. Elle était surnommée « North Star » (Étoile du Nord).

Histoire et service[modifier | modifier le code]

Standard des forces armées turques pendant la guerre de Corée (Musée militaire d'Istanbul).

Le gouvernement turc, qui avait répondu à la Résolution 83 du Conseil de sécurité des Nations unies demandant une assistance militaire en Corée du Sud, avait décidé le 25 juillet 1950 d'envoyer une brigade de 5 455 hommes, comprenant trois bataillons d'infanterie, un bataillon d'artillerie et des unités auxiliaires. La Turquie fut le deuxième pays à répondre à l'appel de l'ONU après les États-Unis.

La brigade était dirigée par Tahsin Yazıcı et prit part notamment aux bataille de Wawon en 1950 et à la bataille pour le Crochet en 1953.

Elle perdit 721 tués, 2 111 blessés et 168 disparus en Corée. Un total de 14 936 hommes servirent dans la brigade entre 1950 et 1953.

Composition[modifier | modifier le code]

Dans la culture populaire[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]