Opération Commando

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Opération Commando
Informations générales
Date 2 octobre au 15 octobre 1951
Lieu Corée du Sud
Issue Victoire décisive de l'ONU
Belligérants
Flag of the United Nations.svg Organisation des Nations unies
Drapeau de la Corée du Sud Corée du Sud
Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau de l'Australie Australie
Canadian Red Ensign 1921-1957.svg Canada
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande
Drapeau de la République populaire de Chine République populaire de Chine
Guerre de Corée
Batailles
Combat au large de Pusan - MiG Alley

Bataille de ChumunjinOpération StrangleBataille d'OsanBataille de PyeongtaekBataille de CheonanBataille de DaejeonBataille de HwangganPérimètre de Pusan (Bataille de Daegu - Bataille de Gyeongju - Bataille de Sangju - Bataille du fleuve Nam) – Bataille de SéoulBataille d'IncheonBataille de UnsanBataille de WawonBataille du réservoir de ChosinBataille de Jipyeong-riColline GlosterBataille de KapyongBataille de CrèvecœurBataille du fleuve HanOpération CommandoBataille de Maryang SanBataille aérienne de SuncheonBataille pour le CrochetBataille du fleuve SamichonPourparlers et armistice de Panmunjeom (1953)

L’opération Commando était une offensive menée par les forces de l'ONU pendant la guerre de Corée entre le 2 et le 15 octobre 1951.

Déroulement de l'opération[modifier | modifier le code]

Le 1er corps d'armée des États-Unis (comprenant six divisions dont la 1re division de cavalerie américaine, la 3e division d'infanterie américaine, la 24e division d'infanterie américaine, la 25e division d'infanterie américaine, la 1e Division du Commonwealth et la 1e Division de la Corée du Sud) s'empara de la ligne Jamestown, détruisant des éléments des 42e, 47e, 64e et 65e armées chinoises. Cela a empêché les forces communistes de couper les lignes d'approvisionnement de l'ONU, près de Séoul. L'attaque a commencé le 3 octobre 1951 et s'est terminé le 15 octobre, avec quelques collines au sud de la ligne encore aux mains des communistes, nécessitant une opération de suivi - Opération Polecharge -. À la suite de cette avancée de 10 km, la 1re division de cavalerie américaine fut retirée au Japon pour remise en état.

Cette opération a été la dernière action d'une guerre de manœuvre qui avait duré seize mois. Elle a été remplacée par une guerre statique, caractérisée par des défenses fixes, des lignes de tranchées, des bunkers, des lignes de barbelés et des champs de mines qui ne furent pas sans rappeler le front de l'Ouest en 1915-17.

La participation des forces armées australiennes dans cette opération est connue par les historiens comme la bataille de Maryang San.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Clay Blair, The Forgotten War: America in Korea 1950–1953. 1987, Times Books.
  • (en) David Horner, Duty First: A History of the Royal Australian Regiment. Second Edition. Crows Nest: Allen & Unwin, 2008. (ISBN 978-1-74175-374-5).