Bataille pour le Crochet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bataille pour le Crochet
Informations générales
Date 28 mai - 29 mai 1953
Lieu près de Kaesong, Corée du Nord
Issue Victoire de l'ONU
Belligérants
Flag of the United Nations.svg Organisation des Nations unies
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau de la Corée du Sud Corée du Sud
Drapeau de la Turquie Turquie
Drapeau de la République populaire de Chine Chine
Commandants
Drapeau du Royaume-Uni Brigadier Joseph Kendrew inconnu
Forces en présence
1 500 hommes 6 500 hommes
Pertes
24 tués
105 blessés
20 disparus
1 050 tués
800 blessés
Guerre de Corée
Batailles
Pusan · MiG Alley · Chumunjin · Opération Strangle · Osan · Pyeongtaek · Cheonan · Daejon · Hwanggan · Périmètre de Pusan (Daegu · Gyongju · Sangju · Fleuve Nam) · Séoul · Incheon · Unsan · Wawon · Réservoir de Chosin · Jipyeong-ri · Colline Gloster · Kapyong · Crèvecœur · Fleuve Han · Opération Commando · Maryang San · Suncheon · Crochet · Fleuve Samichon · Armistice de Panmunjeom
Coordonnées 38° 01′ 44″ N 126° 50′ 13″ E / 38.02888889, 126.83694444 ()38° 01′ 44″ Nord 126° 50′ 13″ Est / 38.02888889, 126.83694444 ()  

Géolocalisation sur la carte : Corée du Nord

(Voir situation sur carte : Corée du Nord)
 Différences entre dessin et blasonnement : Bataille pour le Crochet.

Durant la guerre de Corée, des troupes des Nations unies furent engagées dans un combat féroce contre les Chinois qui tentaient de gagner du terrain près de Kaesong avant un possible cessez-le-feu. Le but était de les empêcher d'avoir plus d'atouts dans leur manche lors des négociations.

L'une de ces actions fut ce que l'on a appelé bataille pour le Crochet (The Hook en anglais), une arête en forme de croissant qui avait une certaine importance tactique dans le secteur des troupes du Commonwealth : c'était un point d'attaque potentiel pour l'armée populaire de libération chinoise s'ils voulaient prendre d'assaut Yong Dong.

Les combats[modifier | modifier le code]

En 1953, le 1er bataillon du régiment du duc de Wellington (Les Dukes) furent envoyés de leurs positions à Yong Dong afin de relever les Black Watch, qui avaient défendu le Crochet du 10 au 28 mai. Durant cette période, les Black Watch avaient eu 12 soldats tués, 73 blessés et 20 soldats portés disparus. Les Dukes avaient à peine pris place quand les Chinois attaquèrent. Sous le feu d'une préparation d'artillerie (ainsi que d'un barrage de mortiers, les Dukes eurent 58 pertes.

Les Chinois chargèrent les positions avancées des Britanniques dès que le bombardement cessa. Les Dukes étaient dépassés et se battaient à 1 contre 5. Le combat qui s'ensuivit fut sanglant et assez comparable aux batailles que durent livrer les Dukes durant la Première Guerre mondiale. Une pluie d'obus tombait maintenant sur le Crochet, à la fois depuis les positions chinoises et celles des Nations unies. Les Chinois lancèrent une seconde attaque mais furent repoussés par de violents tirs des forces du Commonwealth. D'autres attaques furent lancées ce même jour, mais toutes furent repoussées au cours de violents combats.

À peine minuit passé, le 29 mai, les Chinois lancèrent un nouvel assaut mais furent une fois de plus repoussés. Les Dukes commencèrent à avancer leurs lignes de tranchées afin de déloger les Chinois qui restaient dans les tranchées avancées. À 3h30, le Crochet était sécurisé par les Dukes.

Bilan des pertes[modifier | modifier le code]

Les pertes chinoises comptaient 250 morts, plus de 800 blessés. Les Dukes avaient perdu :

  • morts : 3 officiers et 17 hommes de troupes,
  • blessés : 2 officiers et 84 hommes de troupe,
  • disparus : 20.

De plus, 50 pertes furent enregistrées par des attaques d'artillerie de mortier entre le 10 et le 28 mai. Pour leur action, le régiment du duc de Wellington reçu le Battle Honour « Le Crochet 1953 ». Par la suite, la compagnie du quartier général du bataillon fut renommée « compagnie du Crochet ».

Liens externes[modifier | modifier le code]