Bataille du fleuve Han

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bataille du fleuve Han
Le HMAS Murchison de la Royal Australian Navy durant une patrouille en Corée.
Le HMAS Murchison de la Royal Australian Navy durant une patrouille en Corée.
Informations générales
Date 28 - 30 septembre 1951
Lieu Han, Corée du Sud
Issue Victoire tactique australienne
Belligérants
Drapeau de l'Australie Australie Drapeau de la République populaire de Chine Chine
Forces en présence
1 frégate Infanterie
batteries côtières
Pertes
4 blessés
1 frégate légèrement endommagée
~40 tués
plusieurs batteries détruites
Guerre de Corée
Batailles
Pusan · MiG Alley · Chumunjin · Opération Strangle · Osan · Pyeongtaek · Cheonan · Daejon · Hwanggan · Périmètre de Pusan (Daegu · Gyongju · Sangju · Fleuve Nam) · Séoul · Incheon · Unsan · Wawon · Réservoir de Chosin · Jipyeong-ri · Colline Gloster · Kapyong · Crèvecœur · Fleuve Han · Opération Commando · Maryang San · Suncheon · Crochet · Fleuve Samichon · Armistice de Panmunjeom

La bataille du fleuve Han désigne une bataille navale livrée du 28 au 30 septembre 1951 entre l'Australie et la République populaire de Chine pendant la guerre de Corée sur le fleuve Han.

Déroulement de la bataille[modifier | modifier le code]

Les deux principaux combats ont eu lieu après qu'une frégate de la Royal Australian Navy, le HMAS Murchison de la classe Bay (92 m. de long, 2 200 t. de déplacement), ait été attaqué par de l'artillerie (canons de 75 mm et mortiers) ainsi que des armes légères de l'armée populaire de libération le 28 et 30 septembre alors qu'il naviguait sur le Han. Jusqu'à ce moment-là, les forces des Nations unies opéraient sur le fleuve sans rencontrer de véritable opposition chinoise. 4 Australiens sur les 175 membres d'équipage ont été blessés au cours de l'engagement, tandis que les pertes chinoises sont estimées à environ 40 tués et quelques batteries d'artilleries détruites.

Conséquences[modifier | modifier le code]

Après l'engagement, les forces de l'ONU continuent de naviguer sur le Han, bien que les opérations fluviales seront suspendues deux mois plus tard.

Notes et références[modifier | modifier le code]