Berger de Russie méridionale

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Berger (homonymie).
Berger de Russie méridionale
Berger de Russie méridionale
Berger de Russie méridionale

Espèce Chien (Canis lupus familiaris)
Caractéristiques
Silhouette 25 à 40 kg (indicatif)
Taille 62 à 72
Poil long (10-15 cm), grossier, épais, touffu et légèrement ondulé
Robe blanche, blanche et jaune, grisâtre ou blanche marquée de gris
Tête de forme allongée, stop peu accentué, grande truffe noire
Yeux ovales, placés horizontalement, foncés
Oreilles relativement petites, de forme triangulaire, pendantes
Caractère vif, souvent dominant, fier, méfiant, obéissant
Nomenclature FCI
  • groupe 1
    • section 1
      • no 326

Le berger de Russie méridionale est un chien destiné à la garde des troupeaux de moutons en Russie. La Fédération cynologique internationale le reconnaît sous le nom de ioujnorousskaïa ovtcharka mais on le désigne aussi sous les noms de Ovtcharka de Russie méridionale, ou encore Youjak.

Description[modifier | modifier le code]

Son aspect général est celui d'un ours, du fait de sa robe, qui mesure de dix à quinze centimètres de long. Il est le plus souvent blanc, mais parfois gris ou beige. C'est un chien de grande taille, vif et alerte, à la musculature puissante et dont les réactions sont foudroyantes.

Histoire[modifier | modifier le code]

C'est une très ancienne race russe. En effet, dès 1797, on importa d'Espagne des moutons à toison fine et avec eux les ancêtres du Youjak : le Berger des Asturies.

Les bergers de Crimée s'intéressèrent à ce gardien de troupeau qui possédait d'excellentes qualités de travail. Il fut alors mêlé à cette race du sang de Berger de Tatarie, de Barzoï et de Rousskaïa Psovaïa (ancienne race russe qui a disparu à l'heure actuelle). La race a été développée et améliorée dans la localité d'Askanïa-Nova en Crimée.

À la fin de la Seconde Guerre mondiale, le Youjak était au bord de l'extinction. Seuls quelques exemplaires furent conservés par des amateurs d'élevage canin. Puis le Youjak commença à être utilisé systématiquement pour le travail de garde dans les grandes entreprises, les élevages et certaines unités de l'Armée rouge. Depuis la chute du mur de Berlin et l'ouverture à l'Ouest, quelques sujets ont été introduits en Europe. Les pays où l'on trouve des bergers de Russie méridionale sont la Pologne, l'Allemagne, la Hollande, la Tchéquie et la Slovaquie. En France, son introduction est récente, quelques années seulement, et l'on en dénombre à peine une trentaine...

Caractère/Comportement[modifier | modifier le code]

Fierté de l'élevage russe, le berger de Russie méridionale est un chien de grande stature, mais très élégant et sans aucune lourdeur, vif à la course, à la mâchoire puissante et aux réflexes constamment en alerte.

Le Youjak est un chien de garde et de protection, aux qualités bergères incontestables.
Il est doté d'un caractère curieux et indépendant, mais n'arrive que lentement à maturité (il lui faudra environ deux ans, voire davantage).

C'est aussi un grand sensible, et capable d'une finesse étonnante. Il aime son maître et sa famille avec passion. Il est très affectueux (voire collant !) et ne dédaigne pas les caresses... Sur son territoire, le Berger de Russie méridionale est un gardien intraitable, qui même au repos surveille son petit monde sous des airs nonchalants. Il se caractérise essentiellement par un sens inné de la défense du territoire et de la famille. Il prend l'initiative de l'attaque dès qu'il le juge nécessaire.

Il ne faut pas le sous-estimer : il est plein de tempérament, vif, courageux et doté d'une ouïe très fine. Le mâle est très souvent dominant. Sa méfiance envers les étrangers est légendaire. En effet, il ne se laissera pas caresser par n'importe qui, alors... prudence !

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]