Article soupçonné de non pertinence. Cliquez pour suivre ou participer au débat.

Berger picard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Berger (homonymie) et Picard.
Berger picard
{{#if:
Berger picard
Berger picard

Espèce Chien (Canis lupus familiaris)
Caractéristiques
Silhouette 20 à 30 kg (indicatif)
Taille 55 à 65 cm
Poil Dur, demi-long, non frisé, non plat, rêche et crissant ; de 5 à 6 cm.
Robe Gris, gris-noir, gris avec reflets noirs, gris-bleu, gris-roux, fauve clair ou foncé ou le mélange de ces teintes.
Tête Boîte crânienne assez large, sans exagération, très léger stop
Yeux De grandeur moyenne, pas en saillie, de couleur sombre
Oreilles Plantées assez haut, toujours portées droites naturellement, les pointes légèrement arrondies,longueur 10 cm.
Queue Poilue,au repos elle doit atteindre la pointe du jarret et pendre droite avec une légère courbure à l’extrémité
Caractère Vif, dynamique ; tendre et délicat en famille.
Nomenclature FCI
  • groupe 1
    • section 1
      • no 176

Le berger picard est un chien de berger français originaire de la Picardie.

Histoire[modifier | modifier le code]

Aussi appelé Bergers Pikhaars, c’est à l’origine un chien de petite ferme ou d’ouvrier dont on attend qu’il garde les maigres biens de la famille (basse-cour, ovins, caprins, éventuellement bovins). Il participe activement à l’amélioration des revenus pour son rôle de chien de contrebande entre la France et la Belgique (tabac, allumettes, petite mercerie).

Ce chien aux oreilles droites peut supporter, grâce à sa carrure, des charges de quelques kilos sur d’assez longues distances. Par sa méfiance naturelle envers les étrangers, il échappe à la capture par les douaniers qui, eux aussi, utilisaient l’ancêtre du Picard pour déjouer les contrebandiers.[citation nécessaire]

Selon sa destination, on le choisit sombre (bringé sombre) ou clair (fauve à sable). Polyvalent par excellence, à l’opposé des chiens de berger anglais ou allemands qui sont déjà spécialisés, c’est avant tout le chien du « petit peuple ».[réf. nécessaire]

Une première reconnaissance de la race, dans les années 1920, est mise en échec par la Seconde Guerre mondiale.[citation nécessaire] En 1947-1949, des amateurs réunissent leurs efforts pour reconstituer la race à partir de quelques sujets encore présents dans les fermes. Le choix de l’oreille droite est dicté par la mode du berger allemand.[citation nécessaire] La race est définie par un standard agréé. Un club de race est chargé d’assurer sa pérennité en 1955.

Bien que sa morphologie et sa cosmétique aient beaucoup évolué en 60 ans, le Berger Picard est membre de fait des races bergères et bouvières d’une vaste zone s’étendant entre la France et le Benelux (Bouvier des Flandres et des Ardennes, Laekenois, Berger Hollandais à poil dur etc…). Leurs caractéristiques communes sont la rusticité, la polyvalence au travail, le grand attachement au maître, l’aptitude à la protection et la garde de la famille et des biens.

Description[modifier | modifier le code]

De taille moyenne, d'aspect rustique, mais élégant dans ses formes, il est vigoureux, bien musclé et charpenté, physionomie intelligente, vif, éveillé, caractérisé par son aspect griffonné. C'est le seul berger de races françaises à porter les oreilles droites naturellement. Ses cousins les bergers de Beauce, de Brie et des Pyrénées portent les oreilles tombantes ou repliées devant ou sur le côté depuis l'interdiction de leur taille, le 1er mai 2004.

Caractère/Comportement[modifier | modifier le code]

C'est avant tout un chien de berger qui peut se passer du troupeau, mais pas du berger.[citation nécessaire] Il est actif et a besoin d'être cadré avec calme et fermeté. Il excelle sur les terrains d'agility, en pistage, et dans toutes les disciplines sportives, avec ou sans mordant. Il provoque souvent les éclats de rire du public par ses facéties.[réf. nécessaire]

Mais c'est en famille que le Berger Picard est le plus apprécié. Excellent gardien, il protège les biens de ses maîtres. Il est très heureux dehors, avec un abri pour le mauvais temps ou le froid, bien qu'il supporte sans problème les intempéries. Il aime qu'on s'occupe de lui de temps en temps, car il s'intéresse à tout et apprécie la compagnie. Ce chien infatigable est heureux de courir aux côtés des joggeurs, cavaliers, cyclistes. Son entretien est facile, d'un coup de brosse de temps en temps. Il vit de 11 à 15 ans en moyenne.[citation nécessaire]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Des bergers picards au cinéma :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Docteur MOGNETTI, Le Berger Picard (thèse vétérinaire), école vétérinaire de Maisons Alfort
  • Jacques SENECAT, Le Berger Picard
  • Les Chemins Des Contrebandiers, Ouest-France

« Informations/Enquêtes auprès de la population paysanne de Picardie », Revue du Club des Amis du Berger Picard (CABP),‎ 2004

Liens externes[modifier | modifier le code]