Beavis et Butt-Head

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Beavis et Butt-Head
Logo original de la série.
Logo original de la série.

Titre original Beavis and Butt-Head
Mike Judge's Beavis and Butt-Head (2011)
Genre Comédie
Série d'animation
Création Mike Judge
Scénario Mike Judge
Joe Stillman
Tracy Grandstaff
Greg Grabianski
Don London
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
Langue Anglais
Nombre de saisons 9
Nombre d’émissions 202 (liste)
Production
Durée 15 min. approx.
Format d’image 4:3 (SD) (1993–1997)
4:3 (en 1080i HD et en 480i SD)
Format audio Stéréo (1993-1997)
Dolby Digital 5.1 (2011-présent)
Production Michael Blakey
Production exécutive Mike Judge
Abby Terkuhle
Diffusion
Diffusion MTV[1]
Date de première diffusion  ;
-
Date de dernière diffusion en cours
Public conseillé Moins10.svg Déconseillé aux moins de 10 ans
Site web www.mtv.com/shows/beavis and butthead/series.jhtml

Beavis et Butt-Head (connu sous le titre original Beavis and Butt-head ; depuis 2011 Mike Judge's Beavis and Butt-head) est une série télévisée d'animation américaine créée par Mike Judge. La série est à l'origine tirée d'un court épisode intitulé Frog Baseball réalisé par Judge. Après avoir aperçu ce court épisode, la chaîne télévisée MTV engage Judge pour développer le concept[2],[3]. Beavis et Butt-head ont originellement été diffusé aux États-Unis du au , reviennent avec de nouveaux épisodes le [4],[5]. La série est classée culte et interdite aux moins de 14 ans. Plus tard, de nouvelles diffusions ont été faites sur d'autres chaines telles que Comedy Central et UPN. En 1996, la série a été adaptée en un film intitulé Beavis et Butt-Head se font l'Amérique.

L'émission se centre sur deux adolescents azimutés, adorateurs de musiques rock/heavy metal, Beavis et Butt-Head (originellement doublé par Judge), vivant dans une ville de fiction nommée Highland, au Texas. Ils ne sont apparemment sous aucune surveillance parentale, manquent particulièrement de maturité et n'ont aucun scrupule. Ils associent également ce qui est « cool » à ce qu'ils adorent comme la violence, le sexe ou la morbidité. Bien qu'ils n'aient aucune expérience avec les femmes, ils ont un très grand penchant pour le sexe. Chaque épisode possède des scènes interstitielles durant lesquelles les deux personnages ricanent ou commentent les vidéos à leur manière (d'une manière improvisée par Judge)[6],[7].

En France et en Belgique, la série a également été diffusée sur Canal + à partir du 14 janvier 1995 dans l'émission L'Œil du cyclone puis MTV[Quand ?]. Au Québec, la série a été diffusée sur MusiquePlus[réf. nécessaire].

Personnages[modifier | modifier le code]

  • Beavis — Il est blond et porte un t-shirt Metallica. Il a des tendances pyromanes. Lorsqu'il consomme de grandes quantités de café ou de sucre, il devient Cornholio (en) dont le comportement est encore plus aberrant que son comportement habituel.
  • Butt-Head — Il est brun, porte un appareil dentaire et un t-shirt AC/DC. Il est par contre plus perfide que Beavis. C'est généralement lui qui est à l'origine des nombreuses bêtises du duo. Il pousse souvent des rires idiots (comme huhuhu).
  • Tom Anderson — Voisin de Beavis et Butt-Head, c'est un retraité et un vétéran de la seconde Guerre mondiale et de la guerre de Corée. Il sollicite régulièrement Beavis et Butt-head pour effectuer divers travaux de toilettage, de jardinage ou d'entretien qui se terminent à chaque fois en catastrophe. Comme Mr Anderson a une mauvaise vue, il ne reconnaît jamais très bien Beavis et Butt-Head et fait toujours appel à eux.
  • David Van Driessen — Professeur à l'Highland High School, c'est un hippie. Il est une des rares personnes qui apprécie Beavis et Butt-Head ; à de nombreuses reprises, il essaye d'améliorer leur comportement en leur donnant des « leçons de vie » ou en leur proposant des activités. Il donne cours de biologie, d'art, d'animation, d'économie politique, d'histoire, de littérature, etc. Malgré le fait qu'il se retrouve bien souvent à l'hôpital à cause des deux héros, il ne leur en veut jamais et continue de croire en eux : c'est un éternel optimiste. Il est également très engagé dans des luttes de la société actuelle notamment droit des femmes et écologie.
  • Bradley « Coach » Buzzcut — D'aspect athlétique, « Coach » Buzzcut est un ancien marine. Il est professeur de l'Highland High School très sévère et très porté sur la discipline ; il n'apprécie pas Beavis et Butt-Head et est très autoritaire à leur égard. Il donne des cours d'éducation physique et de mathématiques.
  • Principal McVicker — Principal de la Highland High School, il ne supporte plus Beavis et Butt-Head. À chaque nouvelle bêtise du duo, il consomme des médicaments et/ou des bouteilles d'alcool qu'il cache dans son bureau. Dans les cas extrêmes, il doit changer de pantalon.
  • Daria Morgendorffer — Daria est brune et porte des lunettes ; elle est dans la même classe que Beavis et Butt Head. Surnommée Diarrhea (« diarrhée ») par ces derniers, elle est sans doute la plus intelligente de sa classe, portant un regard lucide sur leur stupidité. Elle a eu droit à sa propre série sous forme de spin-off.
  • Todd Ianuzzi — Todd est le « mauvais garçon » de la série : il a une voiture, boit de la bière et manque totalement de savoir-vivre. Il brutalise et vole régulièrement les deux héros, mais bizarrement, ces deux derniers l'adulent et le trouvent « cool ».
  • Stewart Stevenson — Stewart est dans la même classe que Beavis et Butt-Head. Il porte toujours son t-shirt Winger (qui provoquera d'ailleurs un conflit avec le groupe) et sert de tête de turc aux deux héros. Il est gentil et serviable ce qui finit toujours par se retourner contre lui. Son père est assez irresponsable et ne pense qu'à son travail, tandis que sa mère est l'archétype de la mère-poule : elle s'inquiète pour lui et lui fait des cookies, ce qui explique qu'il soit grassouillet. C'est également un geek : il joue beaucoup aux jeux vidéo, surtout Donjons et Dragons, et est parfois vu en compagnie des élèves un peu niais vus dans "Patsies".

Description du duo[modifier | modifier le code]

Ils se caractérisent par leur incroyable stupidité et leur tendance à pousser de petits rires en permanence. En effet, ils semblent incapables de calculer, savent à peine lire et se fourrent dans des situations dangereuses ou illégales. Lorsqu'ils se préparent à faire quelque chose d'illégal, ils chantent Breaking the Law de Judas Priest.

Contrairement aux Simpson, Beavis et Butt-head sont des personnages dépourvus de sens moral et de remords. Van Driessen, le professeur hippie, leur donne pourtant des conseils de vie qu'ils ne suivent pas (le sexisme, les responsabilités, etc.). Quelques épisodes montrent Beavis et Butt-Head tenter de se « défoncer » ou mettent même en avant des scènes violentes.

Controverses[modifier | modifier le code]

Bien que le trait marquant des deux personnages soit leur stupidité, d'autres éléments portent à la controverse : Les deux personnages sont obsédés par la sexualité. Ils ne peuvent s'empêcher de rire dès qu'ils entendent un mot qui peut par ailleurs être utilisé dans un contexte sexuel, par exemple mount, enter, load, oral, etc. Beavis est obsédé par le feu. À plusieurs reprises, il met le feu à divers objets en criant « Fire ! Fire ! Fire ! ». Dans l'épisode Stewart's House, il fait exploser la maison de Stewart à l'aide de la cuisinière à gaz. En 1993, dans l'Ohio, un garçon de cinq ans a mis le feu au mobilhome de ses parents, tuant sa petite sœur. Les parents ont alors accusé la série, bien qu'ils n'étaient pas abonnés au câble et ne pouvaient donc pas regarder MTV. Cependant, depuis cet incident, tous les épisodes avec des scènes d'incendie ne sont plus diffusés.[réf. souhaitée]

Le duo emploie dans son vocabulaire des mots tels que : assmunch, asswipe, buttwipe, butt dumpling, butt burglar, dumbass, fartknocker, fartwipe, choad, dil-hole, dil-weed, penis breath, schlong. Ce vocabulaire est certes inconvenant mais il n'est pas considéré comme obscène, contrairement à celui d'autres séries (comme South Park).[réf. souhaitée]

Épisodes[modifier | modifier le code]

Commentaires[modifier | modifier le code]

Une des caractéristiques de la série est de diffuser des clips entre les différentes parties de l'épisode : on voit alors Beavis et Butt-Head devant la télévision commenter à leur manière les artistes. Au fil des saisons, on peut s'apercevoir qu'ils adorent la vague grunge de Seattle (qui a déferlé juste avant sa diffusion), les Red Hot Chili Peppers (surtout Flea), AC/DC et GWAR. Ils détestent les groupes de glam rock des années 1980, les traitant sans retenue de gays (ce qui entraînera une controverse) ; pour Vanilla Ice, ils ne commenteront même pas son clip, affichant juste leur visage atterré avant de changer de chaîne.

L'émission est bourrée de jeux de mots en tous genres, rendant particulièrement difficile la traduction en français, et de nombreuses expressions sont intraduisibles. La série devenue culte aux États-Unis est particulièrement peu connue en France (contrairement au spin-off Daria), en conséquence de quoi le film n'eut pas un succès retentissant ; de surcroit, les doublages français ont pas mal desservi ce long métrage.

Le dessin est rudimentaire ; les premiers épisodes sont particulièrement frappants, avec des personnages animés de manière saccadée et simpliste. Les mêmes animations sont utilisées plusieurs fois, comme lorsque les deux héros sont devant la télé sans rien faire ou lorsqu'ils font semblant de jouer des instruments. Le succès de la série a engendré le film Beavis et Butt-Head se font l'Amérique sorti en 1996. La série a également engendré une série dérivée : Daria.

Jeu vidéo[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]