Apôtres de Linné

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Tableau de John Hamilton Mortimer représentant de g. à d. Daniel Solander (apôtre de Linné), Joseph Banks, le capitaine Cook, John Hawkesworth et le comte de Sandwich (1771), juste avant le 1er tour du monde du capitaine Cook

Les apôtres de Linné, ainsi que Carl von Linné lui-même les désignait[1], constitue un groupe de dix-sept élèves de Linné, parmi les nombreux disciples qu'il forma. Il les envoya ou les recommanda dans des expéditions aux quatre coins du monde dans la seconde moitié du XVIIIe siècle. Ils recueillirent de nombreux spécimens botaniques ou zoologiques dont Carl von Linné en fit la description pour une grande partie d'entre eux.

Liste des apôtres de Linné[modifier | modifier le code]

† = mort au cours de son expédition

Nom Départ Retour But du voyage
Christopher Tärnström 1745 Chine
Pehr Kalm 1748 1751 Amerika
Olof Torén 1748 1752 Java, Chine
Carl Fredrik Adler 1748 1761 † Chine, Inde, Java
Fredric Hasselquist 1749 Extrême-Orient
Pehr Osbeck 1750 1752 Chine
Pehr Löfling 1751 Espagne, Amérique du Sud
Daniel Rolander 1754 1756 Amérique du Sud
Anton Rolandsson Martin 1758 1758 Arctique, Norvège
Pehr Forsskål 1761 Arabie
Johann Peter Falck 1768 Sibérie
Daniel Solander 1768 1772 1er tour du monde de James Cook, 1772: Islande, Hébrides, Orcades
Andreas Berlin 1772 Sierra Leone
Carl Peter Thunberg 1772 1779 Afrique du Sud, Java, Japon, Ceylan
Anders Sparrman 1772 1776 2e tour du monde de James Cook
Göran Rothman 1773 1776 Libye, Tunisie, (1765: Åland)
Adam Afzelius 1792 1796 Sierra Leone

Historique[modifier | modifier le code]

Pehr Forsskål, mort en Arabie

Un certain nombre des apôtres de Linné commencent leur voyage en partant de Suède. Ils sont docteurs en médecine pour la plupart et quelques-uns pasteurs et ont étudié à l'université d'Uppsala auprès de Linné. Ils embarquent parfois à bord de navires de la compagnie suédoise des Indes orientales. Ces expéditions sont presque toujours fort dangereuses. Sept d'entre eux y perdent la vie. Le premier apôtre, Christopher Tärnström, meurt de fièvre tropicale à Côn Son au large de la Cochinchine en 1747, ce qui provoque la colère de sa veuve contre Linné, restée seule avec ses enfants orphelins de père. Aussi Linné décide-t-il après ce drame de ne plus envoyer que des célibataires.

Carl von Linné demeure fort impliqué de ces voyages, laissant des recommandations écrites à ses anciens étudiants en précisant ce qu'ils doivent rechercher et explorer. En retour, les apôtres envoient des lettres et des spécimens botaniques à Linné au cours ou à la fin de leur voyage. Ils doivent forcément lui envoyer des spécimens botaniques à la fin de leur expédition. Cependant Daniel Rolander choisit de ne pas envoyer de collection à son maître, ce qui lui vaut des critiques de sa part.

Tous les apôtres découvrent de nouvelles plantes, des animaux ou insectes inconnus, qui sont nommés et catalogués par Linné. En fin de compte, ils propagent la taxonomie linnéenne et la plupart des expéditions à partir de cette époque prennent avec elles des naturalistes formés de cette manière.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Il utilisa pour la première fois cette expression en 1750, année où il devint recteur de l'université d'Uppsala

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) The Linnaeus Apostles – Global Science and Adventure. 8 volumes, IK Foundation & Co Ltd., ISBN 978-1-904145-26-4.
  • (en) Wilfrid Blunt, The Compleat Naturalist: A Life of Linnaeus Texte en ligne, Frances Lincoln limited, Londres, 2001, p. 185–197. ISBN 0711218412
  • (en) Dietrich Heinrich Stöver, The Life of Sir Charles Linnaeus, Londres, 1794
  • (sv) Otto Fagerstedt et Sverker Sörlin, Linné och hans apostlar, Örebro: Natur och Kultur. ISBN 91-27-35590-X.

Liens externes[modifier | modifier le code]