Pehr Forsskål

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Forsskål.
Pehr Forsskål

Pehr Forsskål (ou Peter Forskål ou Petrus Forskål) (11 janvier 1732, Helsingfors - 11 juillet 1763, Yarim (Yémen)) est un explorateur, un orientaliste et un naturaliste suédois.

Biographie[modifier | modifier le code]

Forsskål est né en Finlande (alors province du royaume de Suède) où son père, Johannes Forsskål, sert comme pasteur. La famille Forsskål revient en Suède en 1741 lorsque le père obtient la paroisse de Tegelsmora dans la province d'Uppland (et l'archevêché d'Uppsala). Il fréquente l'université d'Uppsala à 10 ans, ce qui n'était pas exceptionnel pour l'époque. Il interrompt ses études quelques années avant de s'inscrire à nouveau en 1751 et obtient un diplôme de théologie la même année.

Il suit les cours de Carl von Linné (1707-1778) et de l'orientaliste Carl Aurivillius (1717-1786), lequel entretient des contacts Johann David Michaelis (1717-1791) de Göttingen. C'est sans doute pour cela que Forsskål se rend à l'université de Göttingen en 1753 pour y étudier les langues et la philosophie orientales. Il y obtient son doctorat en 1756 (sa thèse s'intitule Dubia de principiis philosophiae recentioris).

Il retourne la même année à Uppsala où il poursuit des études d'économie. Mais sa dissertation de 1759 où il prône la liberté de la presse, De libertate civili, est censurée par le gouvernement et il est banni du pays.

Sur les recommandations de Michaelis et avec l'appui de Linné, Forsskål est embauché en 1760 par Frédéric V de Danemark (1723-1766) pour participer à une expédition en Arabie sous la conduite de Carsten Niebuhr (1733-1815), orientaliste et mathématicien. L'expédition séjourne d'abord en Égypte et Forsskål y améliore ses connaissances des dialectes arabes. Fin 1762, l'expédition arrive au Yémen. Forsskål constitue une grande collection d'animaux et de plantes de ce pays mais il meurt de malaria en juillet 1763.

Niebuhr, seul survivant de l'expédition, se charge de la publication des manuscrits de Forsskål. Il fait paraître en 1775 Descriptiones Animalium - Avium, amphiborum, insectorum, vermium quæ in itinere orientali observavit Petrus Forskål. La même année, il fait aussi paraître un catalogue de plantes du Yémen et de la basse-Égypte, Flora Ægyptiaco-Arabica sive descriptiones plantarum quas per Ægyptum Inferiorem et Arabiam felicem detexit, illustravit Petrus Forskål. Les déterminations de Forsskål sont réputées pour leurs précisions.

Mais la collection de Forsskål est presque entièrement perdue ou détériorée par son transport jusqu'à Copenhague. Son herbier sera restauré 150 ans après sa mort par le botaniste Carl Frederik Albert Christensen (1872-1942).

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Forssk. est l’abréviation botanique officielle de Pehr Forsskål.
Consulter la liste des abréviations d'auteur ou la liste des plantes assignées à cet auteur par l'IPNI