Annie Jump Cannon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cannon.

Annie Jump Cannon

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Annie Jump Cannon (portrait de 1922)

Naissance 11 décembre 1863
Dover (Delaware)[1] (Drapeau des États-Unis États-Unis)
Décès 13 avril 1941
Cambridge (Massachusetts)[2]
Nationalité Américaine
Champs Astronomie
Renommée pour Classification stellaire
Distinctions Médaille Henry Draper

Annie Jump Cannon (11 décembre 186313 avril 1941) est une astronome américaine.

Elle étudie au Wellesley College et est diplômée en physique et en astronomie en 1884. Elle devient experte en photographie alors toute récente et voyage en Europe pour prendre des photos. En 1896, elle participe aux premières expériences sur les rayons X dans son pays.

Au début du XXe siècle, Edward Charles Pickering, le directeur du Harvard College Observatory, engage de nombreuses femmes comme calculatrices afin d'effectuer les opérations complexes de réduction de données. Elles sont payées entre 50 cents et 1 dollar. Ces femmes deviennent des membres honorables de la communauté astronomique, Annie Jump Cannon en est l'une des plus célèbres.

À Harvard, elle devient bientôt une experte mondiale en classification des étoiles grâce à sa mémoire visuelle, sa patience et son organisation. En effet, entre 1911 et 1915, elle classe environ 5 000 étoiles par mois. Pour maintenir un tel rythme, elle examine les plaques photographiques et identifie le type spectral de chaque étoile jusqu'à la magnitude 9. Elle dicte sous forme de code alphabétique à un assistant qui consigne la valeur dans un carnet.

En se basant sur la classification de Williamina Fleming, elle développe un système de classification des différents types de spectres qui est à la base de la classification de Harvard et est toujours utilisé pour désigner les types spectraux des étoiles.

Le fruit de son travail est rassemblé sous la forme du Catalogue Henry Draper publié entre 1918 et 1924.

Elle est la première femme à recevoir un titre de docteur en astronomie par l'université de Groningue (1921). En 1923, elle est élue douzième femme américaine vivante la plus importante. L'université d'Oxford lui décerne un titre honorifique en 1925. En 1931, elle reçoit la médaille Henry Draper de la National Academy of Sciences. Elle reçoit de nombreux autres prix dont, en 1932, le Prix Ellen Richards dont elle cède le montant à l'American Association of University Women pour permettre la création du prix d'astronomie Annie J. Cannon que l'association décerne chaque année à une femme commençant sa carrière en astronomie.

Ce n'est cependant qu'en 1938 qu'elle obtient un poste permanent à l'observatoire de Harvard.

Hommage[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Moira Davison Reynolds, American Women Scientists: 23 Inspiring Biographies, 1900-2000, McFarland,‎ 2004 (ISBN 978-0-7864-2161-9), p. 18
  2. Annie Jump Cannon, Find A Grave (lire en ligne)