Annie Cohen-Solal

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cohen-Solal.

Annie Cohen-Solal, née à Alger, est docteur ès lettres et professeur des universités.

Biographie[modifier | modifier le code]

Conseiller culturel auprès de l'ambassade de France aux États-Unis (de 1989 à 1993), elle a enseigné à l'Université libre de Berlin, à l'Université hébraïque de Jérusalem, à l'Université de New York, à l'EHESS-Paris. Après avoir écrit Paul Nizan, communiste impossible (Grasset, 1980), elle a publié la première biographie de Jean-Paul Sartre, Sartre 1905-1980 (Gallimard, 1985), qui a été un succès d'édition mondial (traduite en seize langues). À l'occasion du centenaire de Sartre en 2005, sa tournée de conférences internationales l'a conduite au Brésil, où elle a été chargée par le ministre de la Culture Gilberto Gil, de créer une chaire Sartre à l'Université de Brasilia.

En 2000, à la suite de son expérience de conseiller culturel, Annie Cohen-Solal a publié Un jour ils auront des peintres, l'avènement des peintres américains : Paris 1867-New York 1948 (Gallimard, 2000), qui a reçu le prix Bernier de l'Académie des beaux-arts et a été traduit en anglais, italien et néerlandais. En tant que professeur des universités en délégation à Tisch School of the Arts de l'université de New York, elle a mis en place un Observatoire global des arts plastiques, qui tente de regarder le monde culturel d'aujourd'hui à travers le prisme du monde de l'art.

Elle a publié Leo Castelli et les siens, la première biographie culturelle du grand marchand d'art Leo Castelli, en suivant sa trajectoire familiale depuis les origines de sa famille dans la Toscane de la Renaissance jusqu'aux États-Unis du XXIe siècle. En 2010, ce livre a obtenu le prix Artcurial pour le meilleur livre sur l'art contemporain, traduit en anglais, italien, néerlandais, espagnol et portugais. Le 22 juin 2009, Annie Cohen-Solal est devenue chevalier de la Légion d'honneur des mains de l'ambassadeur de France, Pierre Vimont au consulat général de France à New York.

Elle est professeur des universités en études américaines à l'Université de Caen et visiting scholar à l'Université Johns-Hopkins de Baltimore (Maryland). Elle est actuellement chargée de cours à l'École Normale Supérieure où elle anime un séminaire de recherches "Géopolitique de Sartre", faisant intervenir des élèves et des chercheurs aussi bien philosophes qu'historiens ou géographes. Elle a participé à l'organisation de la Nuit Sartre à l'ENS [1].

Enfin, poursuivant son travail sur les peintres américains, elle achève un ouvrage sur Mark Rothko.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Paul Nizan, communiste impossible, Grasset, 1980.
  • Albums de la Pléiade : Jean-Paul Sartre, bibliothèque de la Pléiade, éditions Gallimard, 1991.
  • Un jour ils auront des peintres. L'avènement des peintres américains, Paris 1867 - New York 1948, Gallimard, 2000.
  • Sartre, un penseur pour le XXIe siècle, Découvertes Gallimard, 2005?
  • Sartre 1905-1980, Folio Essais, Gallimard, 1999.
  • Jean-Paul Sartre, PUF Coll. Que sais-je ? no 3732, mars 2005.
  • Leo Castelli et les siens, Gallimard, coll. « Témoins de l'art », 2009
  • Une renaissance sartrienne, Gallimard, 2013.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://savoirsenmultimedia.ens.fr/evenement.php?id=20 Ensemble de conférences et de lectures de l'œuvre lors de la Nuit Sartre, à l'École Normale Supérieure (7 juin 2013)

Liens externes[modifier | modifier le code]