Anne Applebaum

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Applebaum.
Anne Applebaum en août 2007.

Anne Applebaum (née à Washington le 25 juillet 1964) est une journaliste et écrivaine, lauréate du prix Pulitzer en 2004, qui a écrit sur le communisme et le développement de la société civile dans Europe de l'Est, l'Union soviétique et la Russie. En 2006, elle est éditorialiste et membre de la rédaction du Washington Post.

Biographie[modifier | modifier le code]

Anne Applebaum est diplômée de la Sidwell Friends School en 1982. Elle fréquente l'université Yale, puis la London School of Economics et le Saint Antony's College à l'université d'Oxford, avant de s'installer à Varsovie en 1988. En tant que journaliste pour The Economist, elle a couvert les changements sociaux et politiques en Europe de l'Est, avant et après la chute du mur de Berlin en 1989. En 1992, elle est récompensée par le Charles Douglas-Home Memorial Trust Award.

Son œuvre la plus connue est sa synthèse sur l'histoire du Goulag, saluée par la critique, et qui comble un vide non négligeable dans l'historiographie. Publié en 2003 au terme de plusieurs années de recherches et d'enquête sur les lieux, le livre dédié « à ceux qui ont raconté ce qui est arrivé » a été traduit en de nombreuses langues et lui a valu le prix Pulitzer, la plus haute distinction journalistique américaine. Sa traduction française, Goulag. Une histoire, a paru en 2005 chez Grasset.

Elle est l'épouse de Radosław Sikorski, ministre polonais des Affaires étrangères depuis 2007.

Publications[modifier | modifier le code]

  • Anne Applebaum (trad. Pierre-Emmanuel Dauzat), Goulag : Une histoire [« Gulag: A History »], Paris, Bernard Grasset,‎ 2005 (1re éd. 2003), 718 p. (ISBN 978-2246661214)
  • (en) Iron Curtain : The Crushing of Eastern Europe 1944-1956, 2012.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]