Wikisource

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Wikisource
Logo de Wikisource
Le logo de Wikisource depuis mai 2006.

URL Wikisource.org
Commercial non
Type de site bibliothèque numérique
Langue(s) multilingue
Inscription facultative
Propriétaire Fondation Wikimedia
Créé par Communauté Wikimedia

Wikisource est un projet multilingue de bibliothèque numérique, soutenu par la Fondation Wikimedia, libre d'accès, sans publicité, librement distribuable, édifiée par des bénévoles qui s'appuient sur la technologie wiki. Le projet a été lancé le 24 novembre 2003 et fut tout d'abord nommé Projet Sourceberg, avant d'être officiellement appelé « Wikisource » le 26 décembre 2003. Le projet existe en plus de 50 langues.

Wikisource édite une large variété de textes : littéraires (romans, poésies, contes…), d'histoire (traités, biographies), de philosophie, des revues, et beaucoup d'autres encore, à condition que leur licence soit compatible avec la licence CC BY-SA. Elle utilise les ressources éditoriales du wiki ce qui lui permet — entre autres — de classer les textes (par genre, époques…) ; de fournir des systèmes de navigation entre les chapitres ; de lier entre elles des références dans un texte… Elle permet d'éditer un document avec des images de la source de référence en regard, pour garantir la fiabilité du travail de relecture.

Les Essais de Montaigne dans l'espace page de Wikisource

Principes fondateurs du projet[modifier | modifier le code]

Trois principes sont particulièrement importants pour définir la réalisation de ce projet[note 1] :

1. Les documents placés sur Wikisource doivent avoir été déjà publiés ailleurs, sur papier ;
Deux exceptions au critère de l'édition sur papier :
a. Les publications uniquement électroniques ne sont autorisées que si elles proviennent de sites officiels ou d'éditeurs en ligne reconnus (c'est-à-dire qui ont une obligation de dépôt légal auprès de la bibliothèque nationale de leur pays).
b. Les traductions.
2. Les documents placés sur Wikisource doivent être dans le domaine public ou sous une licence libre ;
3. Les documents placés sur Wikisource doivent être objectivement identiques à une édition de référence.

[modifier | modifier le code]

Le logo originel de Wikisource

Comme Wikisource était appelé à l'origine « Project Sourceberg », son premier logo, était une photo d'iceberg. Finalement, en 2006, la photo est remplacée par une représentation vectorielle et stylisée d'un iceberg pour des raisons à la fois techniques - il est plus facile de changer la taille d'une image vectorielle que d'une photo - et juridiques - la photo n'avait pas la bonne licence pour servir de logo à un projet de la Wikimedia Foundation[réf. nécessaire].

Les outils d'édition[modifier | modifier le code]

Wikisource a mis et met progressivement en place des outils spécifiques à la nature de son projet.

L'usage d'un wiki pour l'édition de textes pose la question de la fiabilité du travail accompli par les Wikisourciens. D'une part, ce travail peut être vandalisé, puisque toute personne qui a accès à Wikisource peut en modifier le contenu, d'autre part le travail d'édition lui-même doit pouvoir être vérifié pour assurer la qualité du projet.

Validation des textes[modifier | modifier le code]

Afin de parvenir à une garantie suffisante pour les lecteurs, Wikisource admet la semi-protection des textes relus par plusieurs contributeurs. Ainsi, seules des personnes inscrites peuvent modifier un texte validé. Les lecteurs sous IP peuvent signaler des erreurs sur une page donnée en lien dans toutes les pages de discussion des textes validés, pages de discussion où sont données également toutes les informations relatives à l'édition.

L'avancement de la validation d'un texte est signalé par les icônes suivants[1], placés dans l'onglet texte : 00%.svg, 25%.svg, 50%.svg, 75%.svg, 100 percents.svg Étoile

Espace page[modifier | modifier le code]

Travail d'édition avec l'image scannée de la source du texte

Mais l'outil permettant de réellement s'assurer de la qualité de l'édition est l'affichage des images en regard du texte édité (voir image ci-contre). Cet outil a été réalisé par un contributeur de Wikisource[note 2].

Cet outil s'utilise ainsi : après avoir copié sur le serveur l'image d'un texte[note 3], le contributeur édite un espace nommé page: suivi du nom de l'image copiée. L'image apparaît alors dans cet espace, et le contributeur la consulte tout en utilisant la boîte d'édition. L'ensemble du document peut ensuite être reconstitué en mode texte sur une seule page grâce à des inclusions.

Cet outil a été mis en place en août 2006, et son usage n'est pas encore général. Pour consulter les premiers livres disponibles en mode page : Livres disponibles en mode page.

Éditions multilingues[modifier | modifier le code]

La division par domaines linguistiques ne sépare pas entièrement les sous-projets, puisqu'il existe des liens permettant l'affichage simultanée de deux pages de deux domaines distincts. Ainsi, lorsqu'un contributeur du Wikisource francophone édite une traduction d'un texte anglais, le lien interwiki qui lie ces deux textes permet de créer automatiquement une édition bilingue.

Étapes de l'édition sur Wikisource[modifier | modifier le code]

Sinnbild Wanderer.svg
Reinel wind rose round.png   Parcours illustré   Reinel wind rose round.png
Crystal Clear device scanner.png
Numériser un livre
Gtk-go-forward-ltr.svg
Guy de Maupassant - Clair de lune.djvu
Gtk-go-forward-ltr.svg
Gtk-go-forward-ltr.svg
Wikisourceex2.jpg

Fairytale kcontrol.png
Crystal Clear app ark.png
Copier un fac-similé
Autres formats
Crystal Clear action fonts.png
OCR
Gtk-go-forward-ltr.svg
Importer le résultat de l'OCR page par page Arrow right.svg
Gtk-go-forward-ltr.svg
Reprendre le texte en mode page Arrow right.svg
Crystal Clear app kedit.svg
Copier un texte

Utilisation[modifier | modifier le code]

La première et fondamentale utilité de Wikisource est la lecture. L'édition et l'organisation des textes s'efforce d'être aussi simple que possible pour la consultation. Ainsi, pour la recherche des textes, Wikisource propose un index des auteurs, des classements par périodes, par thèmes, etc.

Mais le confort du lecteur a aussi son importance, et pour faciliter la lecture sur écran, il est possible d'utiliser le monobook de son compte pour adapter le texte (largeur des paragraphes et taille des lettres) à l'effort que doivent fournir les yeux. Enfin, une extension pdf existe, mais n'étant pas encore parfaitement au point, elle ne pourra être disponible que dans un avenir encore indéterminé.

La lecture sur le site n'est cependant pas la seule utilité de Wikisource. La qualité des éditions doit permettre au projet de servir de référence pour des travaux divers, du collège à l'université. Quelques textes édités sur Wikisource sont ainsi donnés en lien par des sites académiques ; on trouve sur Internet des exemples de liens dans des bibliographies pour des cours universitaires[2] et dans la bibliographie d’un mémoire de maîtrise de philosophie[3]. Wikisource peut aussi servir de source de citation aux articles de Wikipédia. La syntaxe à utiliser est alors (au sein de wikipedia) [[s:nom du texte sur wikisource]]. Par exemple [[s:genèse]] crée un lien s:genèse qui dirige vers le livre de la genèse sur Wikisource. On peut améliorer l'apparence du lien en écrivant [[s:genèse|]], ce qui donne genèse.

Cette syntaxe ne fonctionne que vers Wikisource en français. Pour accéder à des textes Wikisource d'un autre projet linguistique, il faut utiliser [[wikisource:en:lien]], en remplaçant éventuellement « en » (qui dirige vers Wikisource en anglais) par un autre code de langue.

Un outil d'exportation des ouvrages en ligne, sous forme de fichiers utilisables par une Liseuse est en service expérimental[4]. D'ores et déjà, un certain nombre de textes est disponible au format epub (cf. s:Catégorie:Bon pour export).

Exemples de travaux en cours[modifier | modifier le code]

Les principaux travaux peuvent être illustrés par des textes, tels que, pour les textes français :

Il est également possible d'organiser des portails, afin de rassembler des textes autour de thèmes précis, tels que :

Partenariat avec l'École nationale vétérinaire de Toulouse[modifier | modifier le code]

L'École nationale vétérinaire de Toulouse (ENVT), une des quatre grandes écoles de vétérinaires de France s'est associée à Wikimédia France pour publier des thèses du XIXe siècle. Toutefois, les contributeurs de Wikisource n'ont pas été sollicités par Wikimédia pour ce projet.

Partenariat avec la Bibliothèque nationale de France[modifier | modifier le code]

La BnF a fourni à Wikisource 1500 ouvrages numérisés, images de pages et texte issu de la reconnaissance optique de caractères (OCR), dans le format DjVu qu'utilise Wikisource. Les bénévoles contributeurs du site assurent la correction des textes et la mise en ligne d'un texte corrigé. Le site Gallica de la BnF associera l'adresse de ce texte à la fiche de l'ouvrage[5].

Exemples sur le Wikisource germanophone[modifier | modifier le code]

« Afin de faciliter le travail de la communauté de Wikisource germanophone, l'association allemande a fourni un budget de 1 500 € pour la numérisation de livres et manuscrits anciens. Les membres de la communauté décideront eux-mêmes conjointement de la façon de dépenser cette dotation pour de nouveaux projets. »[6]

  • En mai 2006, Wikimedia Deutschland (l'association allemande) a financé la numérisation d'un manuscrit scolaire de mathématiques intitulé Drei Register Arithmetischer ahnfeng zur Practic[7].
  • « Début septembre 2006, le troisième volume des « Zimmerische Chronik » a été transcrit. Il s'agit d'une chronique rédigée par le comte Froben Christoph von Zimmern au XVIe siècle et publiée en 1881 par l'historien allemand Karl August Barack. La transcription du quatrième volume est l'un des plus gros projets de Wikisource germanophone. L'édition électronique a été lancée par un historien de l'université de Fribourg-en-Brisgau, qui agit en tant que consultant scientifique pour le projet. »[6]

Principaux repères chronologiques[modifier | modifier le code]

  • Pages détaillées sur Wikisource.org :

Le site a changé plusieurs fois d’adresse URL au début de son histoire :

  • ps.wikipedia.org (début 2003-novembre 2003), adresse actuellement utilisée par la Wikipédia en pachto,
  • sources.wikipedia.org (novembre 2003[8]-juillet 2004)
  • wikisource.org (juillet 2004-).

Un vote a eu lieu au mois d'avril 2005[9], sur la question de la création de sous-domaines linguistiques. Le résultat fut largement favorable à cette création. Après l'arrivée d'une nouvelle version de Mediawiki permettant un transfert des pages en conservant les historiques, les sous-domaines ont finalement été créés à la mi-août, et les pages ont été importées le 27 août 2005.

En mai 2006, alors qu'une consultation avait commencé à s'organiser parmi les contributeurs de Wikisource pour le choix d'un nouveau logo, Jimbo Wales, fondateur de Wikipédia, a décidé de le changer.

En août 2006, un contributeur de Wikisource a créé un outil d'édition permettant la correction de textes avec des images en regard. Voir plus haut dans cet article Espace page.

Progression du projet[modifier | modifier le code]

Ces statistiques datent d'avant la division en domaines linguistiques. Les statistiques de tous ces domaines sont consultables les pages de statistique de Wikimedia.

Date Nombre d'articles
(nombre officiel)
Taille de la
base de données
Nombre de contributeurs
(plus de 5 contributions)
Février 2005 ≈ 11 000 358 Mo 58
Mars 2005 ≈ 15 000 446 Mo 83
Avril 2005 18 700 516 Mo 94
Nombre de pages des plus gros domaines linguistiques au 17 août 2009 :
Langue Pages
Anglais 130 561
Portugais 82 344
Français 50 788
Chinois 49 968
Espagnol 44 664
Allemand 36 414
Russe 34 687
Italien 20 979
Polonais 13 591
Hébreu 27 539
Roumain 7 852
Croate 7 519
Tegulu 6 803

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Il faut cependant remarquer que chaque domaine linguistique met en avant tel ou tel principe ; par exemple, le Wikisource allemand est plus exigeant sur la question des sources afin de mieux garantir la qualité des textes édités. Voir : Über Wikisource. Quoi qu'il en soit de ces différences, le fondement de l'ensemble du projet est le respect du texte.
  2. Il s'agit de ThomasV.
  3. La source de ces images est variable : il peut s'agir d'images fournies par un contributeur, ou par un site comme Gallica. Les images de Google Livres peuvent être affichées automatiquement par un robot sans avoir à les copier sur le site.

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]