Vladimir (khan)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Vladimir.
Vladimir
Titre
khan de Bulgarie
889 – 893
Prédécesseur Boris Ier
Successeur Siméon Ier
Biographie
Nom de naissance Rassaté
Lieu de naissance Bulgarie
Lieu de décès Bulgarie
Père Boris Ier
Souverains de Bulgarie

Vladimir fut khan des Bulgares de 889 à 893. Né sous le nom de Rassaté, il est le fils ainé de Boris Ier.

En 862, son père, Boris Ier de Bulgarie se converti au christianisme et son fils Rassaté prend le nom de Vladimir (en slave domination de la paix). Boris abdique en faveur de son fils ainé et se fait moine en 889. .

Jaloux de la popularité de son père, Vladimir s'engage alors dans une politique contraire à celle de son père : il tente une restauration du paganisme et contracte des alliances contre l'Empire byzantin. En 892, il signe un traité avec le roi germain Arnulf de Carinthie contre la Grande Moravie, c’est-à-dire indirectement contre l'empire byzantin. Cela allait totalement à l'encontre de la politique pro-byzantine du pays que son père avait développée pendant trente ans. Une autre mesure impopulaire fut sa tentative de restaurer le paganisme et d'interdire le christianisme. Ces actions provoquèrent un mécontentement général dans la population et parmi la noblesse. Vladimir n'aura pas l'occasion de mener sa politique jusqu'à son terme : en effet son père, mécontent, sort de son monastère, et revient alors au pouvoir en 893 le temps de le capturer, le destituer et l'aveugler (coutume des khan réservée aux actes de trahison). Après l'exécution de la sentence, Boris place son troisième fils, Siméon Ier sur le trône, le menaçant du même sort en cas d'apostasie.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]