Telerig (khan)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Telerig (? – 777), aussi Teleric ou Tseric, fut le khan des bulgares de 768 ou 772 à 777.

Biographie[modifier | modifier le code]

Le précédent khan des bulgares, Pagan, fut assassiné en 768. Bien que Telerig soit considéré, d'après les sources byzantines, comme le successeur immédiat de ce dernier, son nom n'est, toutefois, mentionné par ces mêmes sources qu'à partir de 774. Christian Settipani lui fait fils de Tervel et de sa femme, probablement appelée Anastasie.

Défait par l'empereur byzantin Constantin V, Telerig fuit, en 777, le territoire des bulgares pour se réfugier à la cour du nouvel empereur byzantin Léon IV. Il se convertit au christianisme, prend le nom grec de Theophylaktos et se marie avec une cousine de l'impératrice Irène. Christian Settipani les fait les parents de Kardam.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Mosko Moskov, Imennik na bălgarskite hanove (novo tălkuvane), Sofia 1988.
  • Jordan Andreev, Ivan Lazarov, Plamen Pavlov, Koj koj e v srednovekovna Bălgarija, Sofia 1999.
  • Bahši Iman, Džagfar Tarihy, vol. III, Orenburg 1997.
  • Collier's Encyclopedia, vol. 4, p. 711.
  • Christian Settipani, Continuité des élites à Byzance durant les siècles obscurs. Les Princes caucasiens et l'Empire du VIe au IXe siècle, 2006 [détail des éditions].