Adélaïde de Löwenstein-Wertheim-Rosenberg

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Adélaïde de Löwenstein-Wertheim-Rosenberg

Description de cette image, également commentée ci-après

La reine Adélaïde.

Titre

reine consort de Portugal (titulaire)

24 septembre 185114 novembre 1866
(15 ans, 1 mois et 21 jours)

Prédécesseur Marie II de Portugal
Successeur Élisabeth von Thurn und Taxis
Biographie
Titulature Reine titulaire de Portugal
Princesse de Löwenstein-Wertheim-Rosenberg
Dynastie Maison de Löwenstein-Wertheim
Naissance 3 avril 1831
Kleinheubach (Bavière)
Décès 16 décembre 1909 (à 78 ans)
Ryde (Royaume-Uni)
Père Constantin de Löwenstein-Wertheim-Rosenberg
Mère Agnès de Hohenlohe-Langenbourg
Conjoint Michel Ier de Portugal
Enfants Marie des Neiges de Portugal
Michel de Portugal
Marie-Thérèse de Portugal
Marie-Josèphe de Portugal
Aldegonde de Jésus de Potugal
Marie-Anne de Portugal
Antonia de Portugal

Adélaïde de Löwenstein-Wertheim-Rosenberg (en allemand : Adelheid von Löwenstein-Wertheim-Rosenberg et en portugais : Adelaide de Löwenstein-Wertheim-Rosenberg), princesse de Löwenstein puis, par son mariage, reine consort titulaire de Portugal, est née le 3 avril 1831 à Kleinheubach, dans le Royaume de Bavière, et décédée le 16 décembre 1909 à Ryde, au Royaume-Uni. Épouse du roi déchu Michel Ier de Portugal, elle est reconnue reine par les miguelistes.

Famille[modifier | modifier le code]

La princesse Adélaïde est la fille du prince héréditaire Constantin de Löwenstein-Wertheim-Rosenberg (1802–1838) et de son épouse la princesse Agnès de Hohenlohe-Langenbourg (1804-1833).

Le 24 septembre 1851, Adélaïde épouse le roi déchu Michel Ier de Portugal (1802-1866), fils du roi Jean VI de Portugal (1767-1826) et de son épouse l'infante Charlotte Joachime d'Espagne (1775-1830). De cette union naissent sept enfants :

Biographie[modifier | modifier le code]

Orpheline à l'âge de sept ans, la princesse Adélaïde grandit auprès de son grand-père paternel, le prince Charles-Thomas de Löwenstein-Wertheim-Rosenberg (1783–1849).

Issue d'une modeste maison médiatisée au début du XIXe siècle, Adélaïde fait un mariage prestigieux en épousant l'ex-roi Michel Ier de Portugal. Cependant, le souverain déchu a 29 ans de plus que son épouse et il est une figure controversée du gotha européen : fervent absolutiste, il a en effet cherché à renverser sa propre nièce et fiancée au moment de la Guerre civile portugaise.

Veuve en 1866, Adélaïde passe plusieurs années à chercher de bons partis pour ses enfants. Elle parvient ainsi à marier plusieurs d'entre eux à des parents proches de l'empereur François-Joseph Ier d'Autriche.

En 1895, deux ans après le mariage de la dernière de ses filles, Adélaïde se retire à l'abbaye Sainte-Cécile de Solesmes, en France. Avec la montée de l'anticléricalisme républicain, la communauté quitte l'hexagone pour s'installer à Cowes puis à Ryde, au Royaume-Uni. C'est dans cette ville que la princesse s'éteint, le 16 décembre 1909, à l'âge de 76 ans.

En 1967, les dépouilles mortelles de la princesse et de son époux sont transférées au Panthéon royal des Bragance du monastère de Saint-Vincent de Fora de Lisbonne.

Articles connexes[modifier | modifier le code]