Abydos (Asie Mineure)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Abydos.

40° 11′ 47″ N 26° 24′ 14″ E / 40.196282, 26.403969 () Abydos (en grec ancien Άβυδος / Abudos) est une ancienne colonie milésienne située sur la rive asiatique de l'Hellespont, à son point le plus étroit, aujourd'hui Nagara-Bouroun.

C'est là que Xerxès franchit l'Hellespont, à l'aide d'un fameux pont de bateaux, pour passer en Europe en 480 av. J.-C..

Abydos opposa une vigoureuse résistance à Philippe V de Macédoine en 200 av. J.-C..

Le 13 avril 989, selon le chroniqueur Yahyā_d'Antioche, eut lieu à Abydos l'attaque conjointe des forces byzantines et rus' contre le général byzantin révolté Bardas Phocas.

Au Cinquième Jour (v. 263) de La Sepmaine (La Semaine), Guillaume du Bartas parle de "l’Abydoise Amie", car ce poisson (Bonite à dos rayé, Sarda sarda) était très estimé dans cette région : « Le Renard charitable, et l'Abydoise Amie, »

En 1810, Lord Byron traverse le détroit à la nage en partant d'Abydos à l'imitation de Léandre qui traversait le détroit la nuit pour aller retrouver sa bien-aimée Héro prêtresse d'Aphrodite à Sestos. Après cette traversée il a écrit un poème intitulé The bride of Abydos dont les protagonistes s'appellent Selim et Zuleika[1]. Le poème de Lord Byron a inspiré à Eugène Delacroix le tableau conservé au Musée du Louvre portant le titre de La fiancée d'Abydos ou de Selim et Zuleika.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) George Gordon Byron, The Works of Lord Byron, vol. 2, John Murray,‎ 1831 (lire en ligne), p. 199-251.

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]