3e étape du Tour de France 2009

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Article général Pour un article plus général, voir Tour de France 2009.
Tour de France 2009
3e étape
Cycling (road) pictogram.svg
Profil de l'étape
Profil de l'étape
Marseille à La Grande-Motte
Résultats de l’étape
Podium Drapeau : Royaume-Uni Mark Cavendish h 1 min 24 s
(39,07 km/h)
Deuxième Drapeau : Norvège Thor Hushovd m.t
(39,07 km/h)
Troisième Drapeau : France Cyril Lemoine m.t
(39,07 km/h)
Classement général à l’issue de l’étape
Jersey yellow.svg M. jaune Drapeau : Suisse Fabian Cancellara h 50 min 58 s
(40,30 km/h)
Deuxième Drapeau : Allemagne Tony Martin + 33 s
(40,28 km/h)
Troisième Drapeau : États-Unis Lance Armstrong + 40 s
(40,27 km/h)
Classements annexes à l’issue de l’étape
Jersey green.svg M. vert Drapeau : Royaume-Uni Mark Cavendish 70 pts
Jersey polkadot.svg M. à pois Drapeau : Finlande Jussi Veikkanen 9 pts
Jersey white.svg M. blanc Drapeau : Allemagne Tony Martin h 51 min 39 s
(40,28 km/h)
Équipes Drapeau : Kazakhstan Astana 14 h 29 min 52 s
Chronologie
2e étape 3e étape 4e étape

La 3e étape du Tour de France 2009, s'est déroulée le 6 juillet. Le parcours de 195 kilomètres, reliait Marseille à La Grande-Motte. Le Britannique Mark Cavendish s'est imposé pour la deuxième fois consécutive sur ce Tour.

Parcours[modifier | modifier le code]

Le début de cette étape est vallonnée, avec deux ascensions : la côte de Callissane (1,3 km à 5,5 % ; catégorie 4) au km 56 et le col de la Vayède (0,7 km à 7,4 % ; catégorie 4) au km 102, précédée chacune d'un sprint intermédiaire. Ensuite, les 80 derniers kilomètres sont pratiquement plats, avec un dernier sprint intermédiaire à Arles au km 118,5. L'arrivée sera jugée à La Grande-Motte, après 196,5 km depuis Marseille à travers les départements des Bouches-du-Rhône, du Gard et de l'Hérault. Cette étape avec son relief particulièrement plat est considérée comme étant « réservée aux sprinters » si d'aventure aucune échappée ne parvient à terme. Le vent pourrait toutefois produire des bordures et ainsi provoquer des cassures difficiles à combler entre les coureurs.

Récit[modifier | modifier le code]

Échappée composée de Samuel Dumoulin, Koen de Kort, Rubén Pérez Moreno et Maxime Bouet (de gauche à droite) à Arles le 6 juillet 2009.
Le peloton à la poursuite des quatre échappés

Maxime Bouet (Agritubel), Samuel Dumoulin (Cofidis) sortent du peloton dès le premier kilomètre, rejoints par Koen de Kort (Skil-Shimano) et Rubén Pérez Moreno (Euskaltel-Euskadi) au km 10. Les échappés comptent jusqu'à 12 min 45 s d'avance, avant la réaction de la Team Saxo Bank du leader Fabian Cancellara, puis de la Team Columbia-HTC de Mark Cavendish à 70 kilomètres de l'arrivée.

L'avance des échappés diminue régulièrement jusqu'à ce que le peloton se morcelle en deux sous l'impulsion du Team Columbia-HTC à 30 km de l'arrivée, dans un virage avec un vent de côté[1]. Vingt-neuf coureurs forment le groupe de tête, qu'intègrent les quatre échappés : Thor Hushovd, Hayden Roulston (Cervélo Test Team), Lance Armstrong, Yaroslav Popovych, Haimar Zubeldia (Astana), Fabian Cancellara (Team Saxo Bank), Rubén Pérez Moreno (Euskaltel-Euskadi), Mark Cavendish, Bernhard Eisel, Bert Grabsch, George Hincapie, Kim Kirchen, Tony Martin, Maxime Monfort, Mark Renshaw, Michael Rogers (Team Columbia-HTC), Stéphane Augé, Samuel Dumoulin, Christophe Kern (Cofidis), Jérôme Pineau (Quickstep), Maxime Bouet (Agritubel), Linus Gerdemann, Fabian Wegmann (Team Milram), Cyril Lemoine, Fumiyuki Beppu, Koen de Kort, Simon Geschke, Jonathan Hivert, Thierry Hupond (Skil-Shimano). À 10 km de l'arrivée, les coureurs d'Astana, Popovych et Zubeldia, suivant la consigne de Johan Bruyneel et d'Armstrong relayent les Columbia.

Emmené dans le final par Martin et Renshaw[2], Mark Cavendish remporte l'étape devant Thor Hushovd, le seul des principaux sprinters à terminer dans le groupe des Columbia, et Cyril Lemoine. Le peloton arrive 40 secondes plus tard.

Cavendish signe son deuxième succès sur ce Tour et conforte ainsi son maillot vert acquis la veille. Jussi Veikkanen conserve son maillot à pois, les points de ce classements ayant été distribués entre les échappés.

Fabian Cancellara, sixième, conserve son maillot jaune. Il devance au classement général Tony Martin, le maillot blanc, de 33 secondes. Lance Armstrong qui s'est glissé avec les échappés profite de l'opportunité pour se hisser à la troisième position du général à 40 secondes du leader. La bordure lui a permis de distancer ses principaux rivaux, ainsi qu'Alberto Contador et Levi Leipheimer, de 41 secondes. Il estime que le déroulement de la course était prévisible : « Il ne fallait quand même pas avoir une boule de cristal pour savoir qu'on devait faire la course à l'avant avec ce vent changeant. ». Il rappelle également son statut au sein de l'équipe en ne considérant pas la perte de temps de Contador comme un problème. Ce dernier juge par ailleurs les écarts insignifiants[3],[4].

Sprints Intermédiaires[modifier | modifier le code]

Premier Drapeau : France Maxime Bouet 6 pts
Deuxième Drapeau : France Samuel Dumoulin 4 pts
Troisième Drapeau : Pays-Bas Koen de Kort 2 pts
  • 2. Sprint intermédiaire de Mouriès (kilomètre 90,5)
Premier Drapeau : France Samuel Dumoulin 6 pts
Deuxième Drapeau : France Maxime Bouet 4 pts
Troisième Drapeau : Espagne Rubén Pérez Moreno 2 pts
  • 3. Sprint intermédiaire de Arles (kilomètre 118,5)
Premier Drapeau : Espagne Rubén Pérez Moreno 6 pts
Deuxième Drapeau : France Maxime Bouet 4 pts
Troisième Drapeau : France Samuel Dumoulin 2 pts
Premier Drapeau : Royaume-Uni Mark Cavendish 35 pts
Deuxième Drapeau : Norvège Thor Hushovd 30 pts
Troisième Drapeau : France Cyril Lemoine 26 pts
Quatrième Drapeau : France Samuel Dumoulin 24 pts
Cinquième Drapeau : France Jérôme Pineau 22 pts

Côtes[modifier | modifier le code]

  • 1. Côte de Calissane, 4e catégorie (kilomètre 56)
Premier Drapeau : Pays-Bas Koen de Kort 3 pts
Deuxième Drapeau : France Maxime Bouet 2 pts
Troisième Drapeau : France Samuel Dumoulin 1 pt
  • 2. Col de la Vayède, 4e catégorie (kilomètre 102)
Premier Drapeau : Pays-Bas Koen de Kort 3 pts
Deuxième Drapeau : France Maxime Bouet 2 pts
Troisième Drapeau : France Samuel Dumoulin 1 pt

Classement de l'étape[modifier | modifier le code]

Classement de la 3e étape
  Coureur Pays Équipe Temps
Premier Mark Cavendish Jersey green.svg GBR Team Columbia-HTC en h 1 min 24 s
2e Thor Hushovd NOR Cervélo TestTeam m.t.
3e Cyril Lemoine FRA Skil-Shimano m.t.
4e Samuel Dumoulin FRA Cofidis m.t.
5e Jérôme Pineau FRA Quick Step m.t.
6e Fabian Cancellara Jersey yellow.svg SUI Team Saxo Bank m.t.
7e Fabian Wegmann GER Team Milram m.t.
8e Fumiyuki Beppu JPN Skil-Shimano m.t.
9e Maxime Bouet FRA Agritubel m.t.
10e Linus Gerdemann GER Team Milram m.t.

Classement général[modifier | modifier le code]

Classement général à la 3e étape
  Coureur Pays Équipe Temps
Premier Fabian Cancellara Jersey yellow.svg SUI Team Saxo Bank en h 50 min 58 s
2e Tony Martin Jersey white.svg GER Team Columbia-HTC + 33 s
3e Lance Armstrong USA Astana Jersey yellow number.svg + 40 s
4e Alberto Contador ESP Astana Jersey yellow number.svg + 59 s
5e Bradley Wiggins GBR Garmin-Slipstream + min 0 s
6e Andreas Klöden GER Astana Jersey yellow number.svg + min 3 s
7e Linus Gerdemann GER Team Milram + min 3 s
8e Cadel Evans AUS Silence-Lotto + min 4 s
9e Maxime Monfort BEL Team Columbia-HTC + min 10 s
10e Levi Leipheimer USA Astana Jersey yellow number.svg + min 11 s

Classements annexes[modifier | modifier le code]

Classement par points[modifier | modifier le code]

Classement par points
  Coureur Pays Équipe Points
Premier Mark Cavendish Jersey green.svg GBR Team Columbia-HTC 70 points
2e Thor Hushovd NOR Cervélo TestTeam 54 pts
3e Samuel Dumoulin FRA Cofidis 36 pts

Classement de la montagne[modifier | modifier le code]

Classement du meilleur grimpeur
  Coureur Pays Équipe Points
Premier Jussi Veikkanen Jersey polkadot.svg FIN La Française des Jeux 9 points
2e Tony Martin Jersey white.svg GER Columbia-HTC 6 pts
3e Koen de Kort NED Skil-Shimano 6 pts

Classement du meilleur jeune[modifier | modifier le code]

Classement général du meilleur jeune
  Coureur Pays Équipe Temps
Premier Tony Martin Jersey white.svg GER Team Columbia-HTC en h 51 min 31 s
2e Roman Kreuziger CZE Liquigas + 40 s
3e Vincenzo Nibali ITA Liquigas + 45 s

Classement par équipes[modifier | modifier le code]

Classement par équipes
  Équipe Pays Temps
Première Astana Jersey yellow number.svg Drapeau du Kazakhstan Kazakhstan en 29 h 34 min 4 s
2e Garmin-Slipstream Drapeau des États-Unis États-Unis + min 46 s
3e Team Saxo Bank Drapeau du Danemark Danemark + min 53 s

Combativité[modifier | modifier le code]

Drapeau : France Samuel Dumoulin

Abandons[modifier | modifier le code]

Jurgen Van de Walle (Quick Step) est non-partant. Il souffre d'une fracture à la clavicule gauche et d'un pneumothorax au poumon droit contractés sur une chute lors de la deuxième étape[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Tour de France : Cavendish vainqueur, Armstrong opportuniste », sur dhnet.be,‎ 6 juillet 2009 (consulté le 22 août 2009)
  2. « La navette Columbia décolle », sur dhnet.be,‎ 7 juillet 2009 (consulté le 22 août 2009)
  3. « Contador ne s'en fait pas », sur lequipe.fr,‎ 6 juillet 2009 (consulté le 22 août 2009)
  4. « Armstrong: "Il ne fallait pas une boule de cristal..." », sur dhnet.be,‎ 7 juillet 2009 (consulté le 22 août 2009)
  5. « Van de Walle abandonne », sur lequipe.fr,‎ 6 juillet 2009 (consulté le 6 juillet 2009)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :