Fumiyuki Beppu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Fumiyuki Beppu
Image illustrative de l'article Fumiyuki Beppu
Fumiyuki Beppu lors du Tour d'Italie 2011
Informations
Nom Fumiyuki Beppu
Date de naissance 10 avril 1983 (31 ans)
Pays Drapeau du Japon Japon
Équipe actuelle Trek Factory Racing
Spécialité Rouleur
Équipe amateur
2002-2004 VC La Pomme Marseille
Équipe professionnelle
2005-2007
2008-2009
2010-2011
01.2012-04.2012[n 1]
05.2012-12.2013[n 2]
2014-
Discovery Channel
Skil-Shimano
RadioShack
GreenEDGE
Orica-GreenEDGE
Trek Factory Racing
Principales victoires
médaille d'or, Asie Champion d'Asie sur route (2008)
MaillotJapón.PNG Champion du Japon sur route (2006 et 2011)
MaillotJapón.PNG Champion du Japon du contre-la-montre 2006, 2011 et 2014

Fumiyuki Beppu (別府 史之, Beppu Fumiyuki?), né le 10 avril 1983 à Chigasaki, est un coureur cycliste japonais, professionnel depuis 2005 et membre de l'équipe Trek Factory Racing depuis 2014. Il a été champion du Japon sur route et contre-la-montre en 2006, 2011 et 2014, et champion d'Asie sur route en 2008.

Biographie[modifier | modifier le code]

De 2002 à 2004, Fumiyuki Beppu est membre du VC La Pomme Marseille. Il devient coureur passé professionnel en 2005 dans l'équipe américaine Discovery Channel. En 2006, il est champion du Japon sur route et contre-la-montre. Il est le premier coureur cycliste japonais à disputer Paris-Roubaix 2007. Il rejoint pour la saison 2008 l'équipe néerlandaise Skil-Shimano, dont l'un des sponsors est japonais. Il remporte cette année le championnat d'Asie. Il participe aux Jeux olympiques de Pékin, où il ne termine pas la course en ligne et se classe 38e du contre-la-montre. À l'occasion du Tour de France 2009, Fumiyuki Beppu et Yukiya Arashiro sont les premiers Japonais à terminer le Tour, respectivement aux 112e et 129e places[1]. Beppu reçoit le prix de la combativité de la dernière étape de cette édition.

En février 2010, il quitte l'équipe Skil-Shimano pour RadioShack[2]. Il n'enregistre aucune victoire mais prend la quatrième place de la Classic de l'Indre ainsi que de la trentième place du championnat du monde sur route se déroulant à Geelong en Australie.

En 2011, il participe à son premier Tour d'Italie, durant lequel l'équipe RadioShack termine deuxième du contre-la-montre par équipes lors de la première étape. Lors de la dixième étape, Fumiyuki Beppu s'échappe durant 140 kilomètres accompagné dans sa fuite par deux coureurs. Il est rattrapé à 11 kilomètres de l'arrivée. Le 12 juin, il remporte le championnat du Japon du contre-la-montre et le 26 juin il s'impose au terme d'une course très disputée lors du championnat du Japon de cyclisme sur route devant Yukiya Arashiro. En août, il est huitième du Grand Prix de Plouay.

En 2012, il est recruté par la nouvelle équipe australienne GreenEDGE qui devient dans l'année Orica-GreenEDGE. Durant cette saison, il dispute le Tour d'Italie et représente le Japon aux Jeux olympiques de Londres. Il y est 22e de la course en ligne et 24e du contre-la-montre.

En 2014, Fumiyuki Beppu est engagé par l'équipe américaine Trek Factory Racing[3], dans laquelle il retrouve une partie de l'encadrement et des coureurs de l'équipe RadioShack quittée deux ans auparavant. Il participe à son troisième Tour d'Italie. Fumy décroche le titre de champion du Japon lors de l'épreuve de contre la montre individuel. Il représente le Japon à l'occasion des Jeux d'Asie disputés à Incheon en Corée du Sud. Il termine 4ème de l'épreuve de contre la montre.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Par années[modifier | modifier le code]

Résultats sur les grands tours[modifier | modifier le code]

Tour de France[modifier | modifier le code]

1 participation

Tour d'Italie[modifier | modifier le code]

3 participations

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Du 1er janvier 2012 au 30 avril 2012
  2. Du 1er mai 2012 au 31 décembre 2013

Références[modifier | modifier le code]

  1. Kisso Kawamuro (engagé en 1926 et 1927) et Daisuke Imanaka (1996) ont été les premiers participants japonais mais ne sont pas parvenus au bout de la course
  2. (en) « Skil-Shimano terminates contract with Beppu », sur cyclingnews.com,‎ 3 février 2010 (consulté le 3 février 2010)
  3. (en) « Beppu signs for new Trek WorldTour Team », sur cyclingnews.com,‎ 8 août 2013 (consulté le 12 janvier 2014)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :