1. Fallschirm-Armee

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La 1. Fallschirm-Armee (en français 1re armée parachutiste)[1] était l'une des armées de la Luftwaffe durant la Seconde Guerre mondiale.

La 1. Fallschirm-Armee a été créée du 5 novembre 1943 au 1er avril 1944 à Nancy à partir du XI. Fliegerkorps pour consolider les différents Division de Fallschirmjäger et de Divisions de campagne (Luftwaffen-Feld-Division). Elle devait défendre un front de 100 kilomètres aux Pays-Bas, entre Anvers et Maastricht, avec une force d'un peu plus de 3000 hommes.

D'abord utilisé comme une commande de formation, la 1. Fallschirm-Armee est attaché à Heeresgruppe D en France. Lorsque les Alliés débarquent en France, en juin 1944, l'unité passe sous le contrôle direct de l'Oberkommando der Wehrmacht (OKW), tout en continuant ses fonctions de formation. Elle participe pour la première fois à des combats le 4 septembre 1944, dans le Bas-Rhin, désormais associé à Heeresgruppe B. Elle passe ensuite en décembre 1944, sous l'Heeresgruppe H et en avril 1945 directement sous Oberbefehlshaber Nordwest. Au cours de novembre 1944, l'unité est connu sous le nom Armeegruppe Student.

Historique[modifier | modifier le code]

Son premier commandant est le Generaloberst (colonel-général) Kurt Student, pionnier de l'air de la Wehrmacht. Au cours de l'opération alliée Market Garden, les hommes de Student jouent un rôle vital, retardant l'avance alliée vers le sud des Pays-Bas. Les 3 000 parachutistes étaient probablement les seules forces de réserve prête au combat en Allemagne de l'époque[2].

Student a été transféré sur le front de l'Est, et le 18 novembre 1944, le commandement de la Première Armée parachutiste passe au général Alfred Schlemm, qui s'oppose à la Première Armée canadienne durant la bataille du Reichswald. Les troupes de Schlemm sont un amalgame de plusieurs unités collectés dans des divisions d'infanterie en sous-effectif et de groupes de combat ancré sur la ligne Siegfried. Schlemm, en désaccord avec son entourage, selon laquelle la prochaine attaque des Alliés serait plus au sud, a ordonné que ses troupes construisent des défenses.

La Première Armée canadienne et le lieutenant-général William Hood Simpson de la 9ème armée US compriment les forces de Schlemm dans une petite tête de pont sur la rive ouest du Rhin en face de Wesel. Le 10 mars 1945, l'arrière-garde de la 1. Fallschirm-Armee évacue cette tête de pont en détruisant le pont derrière eux. Schlemm se prépare à répondre aux inévitables traversée de la rivière par les alliés. Schlemm est blessé dans une attaque aérienne sur son poste de commandement à Haltern onze jours plus tard et le 20 mars 1945, le commandement est passé au General der Infanterie Günther Blumentritt.

Juste avant l'Opération Varsity, la 1. Fallschirm-Armee possède trois corps stationnés le long de la rivière, le II. Fallschirmkorps (2e corps de parachutistes) au nord, le LXXXVI Korps (86e corps) dans le centre, et le LXIII Korps (63e corps) au sud[3]. De ces formations, le II. Fallschirmkorps et le LXXXVI Korps avaient une frontière commune qui traverse la zone de débarquement pour les divisions aéroportées alliées, ce qui signifie que la formation de premier plan de chaque corps serait face à l'assaut aérien, c'est-à-dire de la 7e division de parachutistes et la 84e Division d'infanterie[4]. Après leur retraite sur le Rhin, les deux divisions sont en sous-effectif à cause des pertes et ne compte pas plus de 4 000 hommes chacune, avec la 84e Division d'infanterie appuyée par qu'une cinquantaine de pièces d'artillerie[4].

Dans les derniers jours de la guerre, le commandement passa une fois de plus pour Student (10 avril) et enfin à Erich Straube.


Le 1. Fallschirm-Armee a combattu à:

du 17 septembre 1944 au 26 septembre 1944 Arnhem et Nijmegen
du 27 septembre 1944 au 7 février 1945 Maas et Waal [réf. souhaitée]
du 7 février 1945 au 13 février 1945 Reichswald
du 14 février 1945 au 10 mars 1945 Rheine et Xanten
du 10 mars 1945 au 22 mars 1945 Rheine
du 23 mars 1945 au 8 mai 1945 Ems et Weser

Commandement[modifier | modifier le code]

Début Fin Grade Nom
1er mars 1944 4 novembre 1944 Generaloberst Kurt Student
4 novembre 1944 28 mars 1945 Generaloberst Alfred Schlemm
28 mars 1945 10 avril 1945 Generaloberst Günther Blumentritt
10 avril 1945 28 avril 1945 Generaloberst Kurt Student
28 avril 1945 8 mai 1945 Generaloberst Erich Straube

Représentant permanent[modifier | modifier le code]

Début Fin Grade Nom
1er mars 1944 15 novembre 1944 Generalleutnant Walter Lackner

Chef d'État-major[modifier | modifier le code]

Début Fin Grade Nom
1er mai 1944 20 août 1944 Generalleutnant Wolfgang Erdmann
20 août 1944 Novembre 1944 Oberst Reinhard
Novembre 1944 8 mai 1945 Oberst Ernst Kusserow

Quartier Général[modifier | modifier le code]

Le Quartier Général se déplace suivant l'avancement du front.

Début Fin Ville
Juillet 1944 Septembre 1944 Nancy
Septembre 1944 Octobre 1944 Eindhoven
Octobre 1944 Décembre 1944 Dinxperlo
Mars 1945 Mai 1945 Région de Dorsten

Unités de la 1. Fallschirm-Armee[modifier | modifier le code]

  • Höherer Artilleriekommandeur der Fallschirm-Armee 1
  • Fallschirm-Jäger-Lehr-Regiment 21
  • Fallschirm-Panzer-Regiment 1 (d'abord 21)
  • Fallschirm-Radfahrer-Bataillon 1
  • Fallschirm-Sturmgeschütz-Brigade 21
  • Schwere Werfer-Abteilung der Fallschirm-Armee 1
  • Fallschirm-Pioneer-Regiment 1
  • Fallschirms-Armee-Nachrichten-Regiment 1
  • Fallschirm-Nachschub-Abteilung 21
  • Transport-Abteilung der Fallschirm-Armee 1
  • Kranken-Transport-Abteilung der Fallschirm-Armee 1
  • Fallschirm-Armee-Waffenschule 21
  • Sturm-Bataillon der Fallschirm-Armee
  • Feldersatz-Regiment der Fallschirm-Armee
  • Genesenden-Bataillon der Fallschirm-Armee 1

Unités subordonnées[modifier | modifier le code]

À la date de Korps Divisions
16 septembre 1944 LXXXVIII. AK 353. ID, 176. ID, 6. FJD, 84. ID, 89. ID, 85. ID, 179. ID
13 octobre 1944 LXXXVI. AK
II. FsAK
II. SS
XII. SS
Reserve
176. ID, 180. ID, Panzer-Brigade 107
190. ID, 84. ID, 406. ID
10. SS Div., 9. SS Div., 9. Pz.Div.
363. ID
526. ID
5 novembre 1944 II. FsAK
II. SS
15. Armee
190. ID, 84. ID
10. SS Div., 363. ID
?
26 novembre 1944 LXXXVI. AK
II. FsAK
Reserve
606. Div, 180. ID, 7. FJD
190. ID, 84. ID
85. ID, LXVII.AK, 363. ID
31 décembre 1944 II. FsAK
LXXXVI. AK
Reserve
606. Div
190. ID, 180. ID, 84. ID
7. FJD, Korps Feldt
19 février 1945 II. FsAK
LXXXVI. AK
XXXXVII. AK
Reserve
8. FJD, 190. ID
180. ID, 7. FJD, 15. ID
84. ID, 116. PD, 6. FJD
Korps Feldt, LXIII. AK, Panzer Lehr Div.
1er mars 1945 LXIII. AK
LXXXVI. AK
II. FsAK
XXXXVII. AK
Reserve
406. ID
190. ID
7. FJD, 8. FJD
84. ID, 116. PD, 6. FJD
Korps Feldt, 15. ID, 180. ID, Panzer Brigade 106
12 avril 1945 LXXXVI. AK
II. FsAK
15. ID, 325. ID, 471. ID, Pz. Vb. Großdeutschland
245. ID, 7. FJD, 8. FJD

Références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Voir Organisation de la Luftwaffe (1933-1945)
  2. Ryan, Cornelius A Bridge Too Far. 1974. p. 49
  3. Otway, Lieutenant-Colonel T.B.H (1990). The Second World War 1939-1945 Army - Airborne Forces. Imperial War Museum. (ISBN 978-0-901627-57-5), p. 298
  4. a et b Otway, p. 299

Références[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]