2e armée (Allemagne)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir IIe Armée.

La 2e armée (en allemand: 2. Armee) était une armée (regroupement d'unités) de l'Armée de terre allemande (Heer) au sein de la Deutsches Heer pendant la Première Guerre mondiale puis au sein de la Wehrmacht lors de la Seconde Guerre mondiale.

Première Guerre mondiale[modifier | modifier le code]

La 2e Armée combat sur le front occidental. Elle fait partie intégrante du plan Schlieffen contre la France et la Belgique en août 1914. Commandée par le général Karl von Bülow, la mission de la 2e Armée est de soutenir la 1ère Armée allemande de passer autour du flanc gauche de l'armée française et de l'encercler contre le centre allemand apportant une conclusion rapide à la guerre. La 2e Armée a assiège et prend les forteresses belges autour de Namur, et combat la Ve Armée française du général Charles Lanrezac à la bataille de Charleroi, du 23 au 24 août 1914, et à nouveau à Saint-Quentin le 29 août 1914.
Une grande partie de la 2e Armée sera anéantie pendant l'offensive conjointe anglo-française sur la Somme.

Commandants successifs[modifier | modifier le code]

Début fin Grade Commandant
1914 Mars 1915 General Karl von Bülow
Décembre 1916 Septembre 1918 General Georg von der Marwitz

Seconde Guerre mondiale[modifier | modifier le code]

La 2e armée allemande est activée le 20 octobre 1939 avec le Generaloberst Maximilian Reichsfreiherr von Weichs aux commandes.
Entrée en service en France, la 2e Armée est impliquée dans l'invasion des Balkans, avant les opérations offensives dans l'Ukraine dans le cadre de l'opération Barbarossa.

En 1942, elle participe à l'opération Fall Blau et participe aux combats dans la région de Voronej.

En janvier 1943, suite à la destruction des armées italienne et hongroise déployées le long au Don au sud de Voronej, elle se retrouve en position avancée n'échappe que de peu à l'encerclement (mais perd tout son matériel lourd) lors de l'offensive Voronej-Kastornoe. Son recul la place à la pointe du saillant de Koursk, ce pourquoi elle n'occupe qu'un rôle passif lors de la bataille à l'été 1943.

En 1945, la 2e Armée a un rôle crucial dans la défense de la Prusse orientale et occidentale. Elle est renommée Armee Ostpreußen le 7 avril 1945, avant de finalement capituler le 9 mai 1945[1].

Organisation[modifier | modifier le code]

Commandants successifs[modifier | modifier le code]

Début fin Grade Commandant
20 octobre 1939 13 juillet 1942 Generalfeldmarschall Maximilian von Weichs
14 juillet 1942 3 février 1943 Generaloberst Hans von Salmuth
4 février 1943 9 mars 1945 Generaloberst Walter Weiss
10 mars 1945 7 avril 1945 General der Panzertruppen Dietrich von Saucken

Chefs d'état-major[modifier | modifier le code]

Début fin Grade Commandant
20 octobre 1939 15 février 1940 Generalleutnant Hans-Gustav Felber
15 février 1940 1er novembre 1940 Generalmajor Rudolf Konrad
1er novembre 1940 19 octobre 1941 Generalleutnant Hermann von Witzleben
19 octobre 1941 20 novembre 1943 Generalleutnant Gustav Harteneck
20 novembre 1943 21 juillet 1944 Generalmajor Henning von Tresckow
22 juillet 1944 25 juillet 1944 Oberst von Schewen
25 juillet 1944 7 avril 1945 Generalmajor Robert Macher

Chefs d'Opérations (Ia)[modifier | modifier le code]

Début fin Grade Commandant
20 octobre 1939 31 mars 19410 Oberst Walter Schilling
1er avril 1941 3 août 1941 Oberst Gerhard Feyerabend
3 août 1941 13 décembre 1942 Oberstleutnant Wolfdietrich Ritter von Xylander
13 décembre 1942 15 juillet 1943 Oberst Peter von der Groeben
15 juillet 1943 30 septembre 1944 Oberst Ernst-August Lassen
30 septembre 1944 20 février 1944 Oberstleutnant Günther Starck
20 février 1944 7 avril 1945 Oberstleutnant Wolfgang Brennecke

Ordres de batailles[modifier | modifier le code]

21 décembre 1940

3 septembre 1941

  • Höheres Kommando z.b.V. XXXV
    • 112. Infanterie-Division
    • 45. Infanterie-Division
  • XIII. Armeekorps
    • 134. Infanterie-Division
    • 17. Infanterie-Division
    • 260. Infanterie-Division
  • XXXXIII. Armeekorps
    • 131. Infanterie-Division
    • 293. Infanterie-Division

2 janvier 1942

  • Kampfgruppe 216. Infanterie-Division
  • LVI. Panzerkorps
    • 4. Panzer-Division
    • 5. Panzer-Division
  • VII Corps hongrois
  • 18e division de réserve hongroise
  • 19e division de réserve hongroise

26 décembre 1943

  • A la disposition de la 2. Armee
    • 203. Sicherungs-Division
    • 4. Panzer-Division
  • XXXXVI. Panzerkorps
    • Kampfgruppe General Müller
    • ½ Korps-Abteilung E
    • 7. Infanterie-Division
  • XX. Armeekorps
    • 102. Infanterie-Division
    • 292. Infanterie-Division
  • LVI. Panzerkorps
    • 5. Panzer-Division + 203. Sicherungs-Division
    • Kampfgruppe 12. Panzer-Division + ½ Korps-Abteilung E + 4. Panzer-Division
  • VII Corps hongrois
  • 18e division de réserve hongroise
  • 19e division de réserve hongroise

15 avril 1944

  • A la disposition de la 2. Armee
    • 3. Kavallerie-Brigade
    • 5. SS-Panzer-Division “Wiking”
  • LVI. Panzerkorps
    • Gruppe Oberst Lippert
    • 1. Skijäger-Brigade
    • 253. Infanterie-Division
    • 131. Infanterie-Division + 1. Skijäger-Brigade
    • Kampfgruppe Gruppenführer Gille (5. SS-Panzer-Division “Wiking”)
    • 4. Panzer-Division
    • 5. Panzer-Division
    • 5. Jäger-Division
  • VIII. Armeekorps
    • 211. Infanterie-Division + 12e division d'infanterie hongroise
  • Gruppe General Agricola
    • Korps-Abteilung E (Divisionsgruppen 86, 137, 251)
    • 3. Kavallerie-Brigade
  • XXIII. Armeekorps
    • 7. Infanterie-Division
    • 203. Sicherungs-Division
    • Brigade Stab z.b.V. 17

15 mai 1944

  • A la disposition de la 2. Armee
    • Kavallerie-Regiment Nord
  • LVI. Panzerkorps
  • VIII. Armeekorps
    • 5. Jäger-Division
    • 211. Infanterie-Division
    • 12e division de réserve hongroise
  • XX. Armeekorps
    • Korps-Abteilung E (Divisionsgruppen 86, 137, 251)
    • Kavallerie-Brigade Oberst von Wolff
    • Kavallerie-Brigade Oberst von Wolff
  • XXIII. Armeekorps
    • 7. Infanterie-Division
    • 203. Sicherungs-Division
    • Brigade Stab z.b.V. 17
  • II Reserve Corps de réserve hongrois
    • 1re division légère hongroise
    • 5e division de réserve hongroise
    • 19e division de réserve hongroise
    • 23e division de réserve hongroise

15 juin 1944

  • A la disposition de la 2. Armee
    • 5e division de réserve hongroise
    • 23e division de réserve hongroise
    • 4. Kavallerie-Brigade
    • 1re division de cavalerie hongroise
  • VIII. Armeekorps
    • 5. Jäger-Division
    • 211. Infanterie-Division
    • 12e division d'infanterie hongroise
  • XX. Armeekorps
    • Korps-Abteilung E (Divisionsgruppen 86, 137, 251)
    • 3. Kavallerie-Brigade
  • XXIII. Armeekorps
    • 7. Infanterie-Division
    • 203. Sicherungs-Division
    • Brigade Stab z.b.V. 17

15 juillet 1944

31 août 1944

  • A la disposition de la 2. Armee
  • XX. Armeekorps
    • 35. Infanterie-Division
    • 5. Jäger-Division
    • 7. Infanterie-Division
    • 211. Infanterie-Division
  • XXIII. Armeekorps
    • 541. Grenadier-Division
    • 292. Infanterie-Division
  • I. Kavallerie-Korps
    • 3. Kavallerie-Brigade
    • 129. Infanterie-Division
    • 14. Infanterie-Division
    • 102. Infanterie-Division + Panzer-Brigade 104
    • 4. Kavallerie-Brigade
  • LV. Armeekorps

28 septembre 1944

  • A la disposition de la 2. Armee
    • Panzer-Brigade 102
    • Panzer-Brigade 104
    • 4. Kavallerie-Brigade
  • XX. Armeekorps
    • 542. Grenadier-Division
    • Gruppe Generalleutnant Richert (35. Infanterie-Division + Grenadier-Brigade 1131)
  • XXIII. Armeekorps
    • 7. Infanterie-Division
    • 211. Infanterie-Division
    • 6e Panzerdivision
    • 541. Grenadier-Division
  • I. Kavallerie-Korps
    • 292. Infanterie-Division
    • 3. Kavallerie-Brigade + 299. Infanterie-Division
    • 14. Infanterie-Division
    • 129. Infanterie-Division
    • 102. Infanterie-Division

13 octobre 1944

  • XX. Armeekorps
    • 542. Volks-Grenadier-Division
    • 252. Infanterie-Division
    • 35. Infanterie-Division + Grenadier-Brigade 1131
    • 5. Jäger-Division
  • XXIII. Armeekorps
    • 7. Infanterie-Division
    • 211. Infanterie-Division
    • 299. Infanterie-Division
    • 6e Panzerdivision
    • 541. Volks-Grenadier-Division
    • 3. Panzer-Division
    • Panzer-Brigade 102
    • Panzer-Brigade 104
    • I. Kavallerie-Korps
    • 292. Infanterie-Division
    • 14. Infanterie-Division
    • 102. Infanterie-Division
    • 129. Infanterie-Division

31 décembre 1944

  • XXVII. Armeekorps
    • 542. Volks-Grenadier-Division
    • 252. Infanterie-Division
    • 35. Infanterie-Division
  • XXIII. Armeekorps
    • 5. Jäger-Division
    • 7. Infanterie-Division
    • 299. Infanterie-Division
    • 129. Infanterie-Division
  • XX. Armeekorps
    • 292. Infanterie-Division
    • 14. Infanterie-Division
    • 102. Infanterie-Division

1er mars 1945

  • A la disposition de la 2. Armee
    • Stellvertretendes XX. Armeekorps (Wehrkreis XX)
    • Fallschirm-Panzer-Ersatz- und Ausbildungs-Brigade “Hermann Göring”
    • Festung Graudenz
    • LV. Armeekorps
    • 203. Infanterie-Division
    • 549. Volks-Grenadier-Division
    • 547. Volks-Grenadier-Division
  • VII. Panzerkorps
  • XVIII. Gebirgs-Armeekorps
    • 32. Infanterie-Division
    • 215. Infanterie-Division
  • XXXXVI. Panzerkorps
    • 389. Infanterie-Division
    • 4. Panzer-Division
    • 227. Infanterie-Division + Sperr-Brigade 1
  • XXVII. Armeekorps
    • Kampfgruppe 73. Infanterie-Division
    • 251. Infanterie-Division
    • 31. Infanterie-Division
  • XXIII. Armeekorps
    • 542. Volks-Grenadier-Division
    • 252. Infanterie-Division
    • 35. Infanterie-Division
    • 337. Infanterie-Division
    • 83. Infanterie-Division
    • 23. Infanterie-Division
  • Korpsgruppe von Rappard
    • 7. Infanterie-Division
    • Gruppe Gümpel

31 mars 1945

  • A la disposition de la 2. Armee
  • Generalkommando Hela
    • Kampfgruppe 31. Volks-Grenadier-Division
    • Gruppe Oberst Lobach
  • VII. Panzerkorps
    • 4. SS-Polizei-Panzergrenadier-Division
    • 7. Panzer-Division + Kampfgruppe 251. Infanterie-Division + 32. Infanterie-Division
    • 215. Infanterie-Division
    • Kampfgruppe 83. Infanterie-Division + 277. Infanterie-Division
    • Festung Gotenhafen (Gruppe Gümbel)
  • XXVII. Armeekorps
    • Kampfgruppe 73. Infanterie-Division
    • Kampfgruppe 389. Infanterie-Division + Festung Danzig (Divisionsstab 203)
    • 4. Panzer-Division
    • Kampfgruppe 252. Infanterie-Division
    • Kampfgruppe 12. Feld-Division (L)
  • XXIII. Armeekorps
    • 542. Volks-Grenadier-Division
    • 35. Infanterie-Division + 337. Volks-Grenadier-Division
    • 23. Infanterie-Division
  • XVIII. Gebirgs-Armeekorps
    • 7. Infanterie-Division
    • Stab 129. Infanterie-Division

Références[modifier | modifier le code]

Citation
  1. Beevor, Antony. Berlin: The Downfall 1945, Penguin Books, 2002, ISBN 0-670-88695-5, pp.26,49,50,88,90,115-116,119,402
Source
Liens externes