Énergie électromagnétique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L’énergie électromagnétique, ou énergie rayonnante, est l'énergie associée aux ondes électromagnétiques.

Elle est la généralisation, en régime quelconque, des concepts d'énergie électrostatique, associée à un champ électrique et d'énergie magnétique associée à un champ magnétique.

En raison du caractère particulier du champ électromagnétique et des phénomènes d'induction et de capacité, les composantes électriques et magnétiques de l'énergie électromagnétique sont indissociables, même si elles peuvent être traitées formellement de façon séparée.

Expression[modifier | modifier le code]

Dans le vide[modifier | modifier le code]

D'après les équations de Maxwell, la densité d'énergie électromagnétique dans le vide est

w = \frac{1}{2} \varepsilon_{0} E^{2} + \frac{1}{2\mu_{0}} B^{2}

où ε0 est la permittivité électrique du vide (ou « constante d'influence »), μ0 est la perméabilité magnétique du vide, \vec{E} est le vecteur champ électrique et \vec{B} est le vecteur champ magnétique.

Dans le cas d'une onde électromagnétique, cette énergie se déplace ; à partir des équations de Maxwell, on déduit que le flux d'énergie est donné par le vecteur de Poynting

\vec{\Pi} = \frac{\vec{E} \wedge \vec{B}}{\mu_{0}}.

Par onde électromagnétique, on entend les ondes radio, radar, micro-ondes, la lumière, les rayons X et gamma.

Les travaux de Max Planck sur le corps noir et de Heinrich Hertz sur l'effet photoélectrique ont montré que les échanges d'énergie se faisaient par quantités définies, ou quanta. Albert Einstein, en 1905, introduisit le concept de photon, quantum d'énergie électromagnétique. Le quantum d'énergie échangée (ou « énergie du photon ») dépend de la longueur d'onde, selon la formule de Planck:

E = h

où ν est la fréquence de l'onde (exprimée en hertz Hz) et h est la constante de Planck. Pour toute onde, on peut écrire

ν = c/λ

où λ est la longueur d'onde (en mètre m) et c est la vitesse de la lumière.

Dans un milieu continu[modifier | modifier le code]

La densité d'énergie électromagnétique dans un milieu continu est :

w= \dfrac {1}{2}\left( \overrightarrow {E}\cdot \overrightarrow {D} + \overrightarrow {B}\cdot \overrightarrow {H}\right)

\overrightarrow {D} est l'induction électrique et \overrightarrow {H} est l'excitation magnétique exprimée via les relations suivantes :

  • \overrightarrow {D} = \varepsilon \overrightarrow {E}
  • \overrightarrow {B} = \mu\overrightarrow {H}

\mu est la perméabilité magnétique du milieu et \varepsilon est la permittivité électrique du milieu.

En considérant l'expression de la densité d'énergie électromagnétique dans le vide où \varepsilon = \varepsilon_{0} et \mu = \mu_{0} qui s'avère être deux grandeurs scalaires on retrouve l'expression donnée plus haut pour le cas dans le vide.

Utilisation[modifier | modifier le code]

Les longueurs d'onde visibles de l'œil humain sont comprises entre 380 nm et 780 nm (en dessous ultraviolet au-dessus infrarouge).

On peut récupérer cette énergie électromagnétique grâce aux panneaux photovoltaïques (rayonnement violet et ultraviolet) ou encore par les chauffe-eau solaires (infrarouge).

C'est aussi cette énergie qui est récupérée par les plantes pour la photosynthèse, et par la pellicule photographique.

Les photons peuvent provoquer des ionisations des atomes, les atomes excités cèdent alors leur énergie qui peut être récupérée sous une autre forme (par exemple électricité, photosynthèse), ou bien cela modifie la structure de la matière qui est ainsi « imprimée » (par exemple pellicule photographique).

Les photons peuvent aussi céder leur énergie en provoquant l'agitation des atomes de la matière (four à micro-ondes par exemple).

Dans le cas des ondes hertziennes (radio, télévision, téléphones portables), l'énergie électromagnétique provoque la circulation d'un courant électrique dans l'antenne qui est transformée en son ou en image.

Notes et références[modifier | modifier le code]