Quinaire (monnaie)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le quinaire (quinarius nummus), est une monnaie romaine antique. Créée au IIIe siècle de la République romaine, c’est une monnaie d’argent qui vaut la moitié d'un denier, soit à sa création cinq as de bronze. Au début de la période impériale, l’appellation quinaire d’or (quinarius aureus) est aussi employée pour désigner le demi aureus d’or.

Quinaire d’argent[modifier | modifier le code]

Quinaire ; avers : Rome casquée et marque V, revers, les Dioscures

Le quinaire d'argent commence à être frappé durant la deuxième guerre punique. Son rapport initial à la monnaie de bronze est de cinq as, d’où son appellation quinarius nummus dérivé de quintus, cinq, et la marque d’identification par le chiffre romain V sur les frappes. Le denier, autre monnaie d'argent marquée X, valait alors dix as, donc deux quinaires. Denier et quinaire portaient à l'avers la tête casquée de Rome personnifiée, au revers les Dioscures[1].

Vers 145 av. J.-C., le rapport entre le denier et l'as est modifié, le denier vaut alors 16 as au lieu de dix, et par suite le quinaire passe à huit as.

Quinaire d'argent à l'effigie d'Auguste, 1,84g, vers 25-23 av. J.-C.

Quinaire d’or[modifier | modifier le code]

Le quinaire d'or (quinarius aureus) ou demi aureus s’intègre dans le nouveau système monétaire défini à partir de 19 av. J.-C. par Auguste[2]. Le mot « quinaire » est repris du nom donné au demi-denier d'argent pour signifier demi-pièce et n'a plus aucun rapport avec le chiffre cinq[3].

Système monétaire sous Auguste[4]
Denier Sesterce As   Monnaie Métal Poids sous Auguste
25 100  400
  Aureus
or 7,85 g
 12½ 50 200
  Quinaire d'or
or 3,92 g
1 4 16
  Denier
argent 3,79 g
1/ 2 2 8
  Quinaire d'argent
argent 1,9 g
1/ 4 1 4
  Sesterce
laiton 25 g
1/ 8 1/ 2 2
  Dupondius
laiton 12,5 g
1/ 16 1/ 4 1
  As
cuivre 11 g
1/ 32 1/ 8 1/ 2
  Semis
cuivre 4,6 g
1/ 64 1/ 16 1/ 4
  Quadrans
cuivre  

En 64, la réforme monétaire de Néron abaisse le poids de l'aureus à 7,26 g, et le quinaire suit le mouvement.

Notes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Catalogues de monnaies romaines[modifier | modifier le code]

  • Cohen Henry, Description Historique des monnaies frappées sous l'Empire romain, deuxième édition, Paris, 1880-1892. Lien vers l'ouvrage

Ouvrages généralistes[modifier | modifier le code]

  • Georges Depeyrot, La monnaie romaine : 211 av. J.-C. - 476 apr. J.-C., Editions Errance, , 212 p. (ISBN 2877723305)

Articles[modifier | modifier le code]

  • Hubert Zehnacker, « Aperçus de numismatique romaine (III) », Vita Latina, no 129,‎ , p. 2-5 (lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]