Vultee XP-54

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Vultee XP-54
Vue de l'avion.
Vultee XP-54 Swoose Goose

Constructeur Drapeau : États-Unis Vultee Aircraft
Statut Projet annulé
Premier vol
Nombre construits 2
Équipage
1
Motorisation
Nombre 1
Type Lycoming XH-2470-1
Puissance unitaire 2 300 chevaux (1 715 kW)
Dimensions
Envergure 16,41 m
Longueur 16,69 m
Hauteur 4,42 m
Surface alaire 42,4 m2
Masses
À vide 6 923 kg
Avec armement 8 270 kg
Maximale 8 771 kg
Performances
Vitesse maximale 613 km/h (8 700)
Plafond 11 300 m
Vitesse ascensionnelle 702 m/min
Rayon d'action 402,5 km
Armement
Interne 2 cannons de 37 mm T-12/T-13 (100 coups), 2 mitrailleuses M2 Browning machine de 12,7 mm (580 coups)

Le Vultee XP-54 Swoose Goose était un prototype de chasseur conçu par Vultee Aircraft pour l’Armée de l’air américaine.

Conception et développement[modifier | modifier le code]

Vultee fit une proposition en réponse à une demande d’avion de configuration originale de l’Armée de l’air américaine. La proposition de Vultee gagna contre le Curtiss-Wright XP-55 Ascender et le Northrop XP-56 Black Bullet. Vultee désigna son projet Model 84, développé à partir du Model 78. Une fois les études d’ingénierie terminées et les essais en souffleries effectués, Vultee obtint un contrat pour un prototype le 8 janvier 1941, puis un contrat pour un second prototype le 17 mars 1942. En dépit d’une conception originale, les performances de l’appareil se révélèrent médiocres et le projet fut annulé.

Le XP-54 était équipé d’une hélice propulsive située à l’arrière du fuselage. Les dérives et le plan horizontal se trouvaient à l’arrière de l'appareil aux extrémités de deux poutres entre lesquelles se situait l’hélice. On envisagea d’abord d’utiliser le moteur Pratt & Whitney X-1800 mais c’est finalement le Lycoming XH-2470 qui fut retenu suite à l’annulation du modèle de Pratt & Whitney.

En septembre 1941, on changea le rôle du XP-54 d’intercepteur à basse altitude à intercepteur à haute altitude. Il fallut donc l’équiper d’un turbocompresseur et de blindage supplémentaire, ce qui fit passer le poids à vide de 5 200 à 8 200 kg.

Le XP-54 se distinguait sur plusieurs plans : le siège du pilote servait d’ascenseur pour accéder au cockpit pressurisé. Le pilote devait abaisser le siège électriquement, s’y installer, puis monter ainsi dans le cockpit. L’éjection était rendue complexe par la pressurisation du cockpit et se faisait vers le bas. On pouvait abaisser ou remonter le nez de l’appareil de 3 ou 6 degrés respectivement. Le nez abritait 2 canons fixes T-9 de 37 mm et mitrailleuses mobiles de 12,7 mm. Le pilote ajustait l'élévation du nez et les mitrailleuses grâce à un viseur spécial. Ainsi on pouvait modifier la trajectoire des canons sans changer d’altitude. Cette caractéristique atypique valut à l’appareil son surnom de Swoose Goose en référence à une chanson narrant l’histoire d’un certain Alexander moitié cygne, moitié oie (en anglais goose).

Notes et références[modifier | modifier le code]