Republic XP-72

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Republic XP-72
Vue de l'avion.
Un des deux prototypes XP-72[1]

Constructeur Drapeau : États-Unis Republic Aviation Corporation
Rôle Avion de chasse
Statut Programme abandonné
Premier vol [2]
Nombre construits 2 prototypes
Équipage
1 pilote
Motorisation
Moteur Pratt & Whitney R-4360-13
Nombre 1
Type 28 cylindres en 4 étoiles
Puissance unitaire 3 500 ch (2 574 kW)
Dimensions
Envergure 12,47 m
Longueur 11,15 m
Hauteur 4,88 m
Surface alaire 27,9 m2
Masses
À vide 5 216 kg
Avec armement 6 560 kg
Maximale 7 950 kg
Performances
Vitesse maximale 790 km/h
Plafond 12 800 m
Vitesse ascensionnelle 1 608 m/min
Rayon d'action 1 900 km
Charge alaire 235 kg/m2
Rapport poids/puissance 2,27 kg/ch
Armement
Interne 6 mitrailleuses Browning M2 de 12,7 mm ou 2 canons M4 de 37 mm et 4 mitrailleuses Browning M2 de 12,7 mm
Externe 2 bombes de 455 kg (1 000 lb)

Le Republic XP-72 est un prototype de chasseur intercepteur développé comme une amélioration du P-47 Thunderbolt. Le XP-72 est conçu pour recevoir le moteur de 28 cylindres en étoiles Pratt & Whitney R-4360 Wasp Major, refroidi par air ; un turbocompresseur doit être placé derrière le pilote et alimenté par le moteur via un arbre de transmission. L'armement consiste en six mitrailleuses de calibre 12,7 × 99 mm OTAN (0.5 BMG) placées dans les ailes et de pylônes d'attache placés sous la voilure permettant d'emporter 450 kg (1 000 lb) de bombes.

Concepion et développement[modifier | modifier le code]

Le XP-72 est développé parallèlement à un autre projet de Republic Aircraft, le XP-69, qui doit recevoir le moteur en étoile de 42 cylindres Wright R-2160 Tornado à refroidissement liquide ; ce moteur, placé dans le nez de l'avion, doit entraîner deux hélices contrarotatives[3]. Le XP-69 est destiné aux opérations à haute altitude et reçoit par conséquent un cockpit pressurisé ; il est armé de deux canons de 37 mm et de quatre mitrailleuses de 12,7 mm (0.5 BMG)[3]. Puisque le XP-72 s'avère plus prometteur que le XP-69, ce dernier est annulé le et deux prototypes du XP-72 sont commandés le [3].

Histoire opérationnelle[modifier | modifier le code]

Le XP-72 effectue son premier vol le  ; il est alors équipé d'une hélice à quatre pales. Le deuxième prototype est achevé le et reçoit un doublet d'hélices contrarotatives. Puisque le XP-72 affiche des performances exceptionnelles lors des vols d'essai, 100 exemplaires sont commandés ; sur ces appareils, l'armement doit être remplacé par quatre canons de 37 mm. À cette époque, avec la progression de la guerre, les forces armées ont besoin de chasseurs d'escorte à long rayon d'action au lieu d'intercepteurs rapides. Par la suite, l'avènement les nouveaux avions de chasse à réaction se montrent plus prometteurs pour servir d'intercepteur ; la commande de P-72 est alors annulée.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Warren Bodie 1974, p. 33.
  2. (en) Joe Baugher, « Republic XP-72 », sur joebaugher.com, (consulté le 30 octobre 2017).
  3. a b et c (en) William Pearce, « Republic XP-69 Fighter », sur oldmachinepress.com, (consulté le 1er novembre 2017).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Warren Bodie, « The Whine of the Jug », Wings Magazine, vol. 4, no 4,‎ , p. 33-39. Document utilisé pour la rédaction de l’article
  • (en) Roger A. Freeman, Thunderbolt : A Documentary History of the Republic P-47, Londres, Macdonald & Jane's (Publishers) Ltd., (ISBN 0-354-01166-9, présentation en ligne).
  • (en) William Green, War Planes of the Second World War : Fighters, vol. 4, Londres, Macdonald & Co.(Publishers) Ltd., (ISBN 0-356-01448-7, présentation en ligne).
  • (en) William Green et Gordon Swanborough, US Army Air Force Fighters : Part 2, Londres, Macdonald & Jane's (Publishers) Ltd., coll. « WW2 Aircraft Fact Files », (ISBN 0-354-01072-7, présentation en ligne).
  • (pl) Adam Jarski et Robert Michulec, P-47 Thunderbolt, P-35/P-43/XP-72 (Monografie Lotnicze 26), Gdynia, AJ-Press, (ISBN 83-86208-41-4).
  • Alain Pelletier, « Republic XP-69 : Tornade sous un capot », Le Fana de l'Aviation, Clichy, Éditions Larivière, no 526,‎ , p. 50-52 (ISSN 0757-4169).