Villefranche-le-Château

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Villefranche.
Villefranche-le-Château
Villefranche-le-Château
Château de Villefranche-le-Château.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Drôme
Arrondissement Nyons
Canton Nyons et Baronnies

Séderon (avant mars 2015)

Intercommunalité Communauté de communes des Baronnies en Drôme Provençale
Maire
Mandat
Marie-Hélène Leroy
2014-2020
Code postal 26560
Code commune 26375
Démographie
Population
municipale
24 hab. (2015 en augmentation de 9,09 % par rapport à 2010)
Densité 3,2 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 13′ 19″ nord, 5° 31′ 24″ est
Altitude Min. 783 m
Max. 1 364 m
Superficie 7,42 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Drôme

Voir sur la carte administrative de la Drôme
City locator 14.svg
Villefranche-le-Château

Géolocalisation sur la carte : Drôme

Voir sur la carte topographique de la Drôme
City locator 14.svg
Villefranche-le-Château

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Villefranche-le-Château

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Villefranche-le-Château

Villefranche-le-Château est une commune française située dans le département de la Drôme, en région Auvergne-Rhône-Alpes.

Géographie[modifier | modifier le code]

Villefranche-le-Château est accessible par la route départementale RD 546. La commune est desservie par la ligne de bus no 43 (Laragne - Mévouillon)[1]. Elle est traversée, d'ouest en est, par le ruisseau de Villefrance, affluent de la Méouge, et sa vallée. L'un de ses affluents le rejoint à l'ouest du village, après avoir pris sa source à près de 1 000 m d'altitude. Le sud de la commune est bordé par les crêtes de la montagne de Bergiès, culminant à 1 301 m.

Rose des vents Mévouillon Mévouillon, Vers-sur-Méouge Vers-sur-Méouge Rose des vents
Mévouillon N Séderon
O    Villefranche-le-Château    E
S
Barret-de-Lioure Barret-de-Lioure Séderon

Toponymie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Mairie de Villefranche-le-Château.
Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 2001 2014 Éliane Gauthier    
2014 en cours
(au 20 novembre 2014)
Marie-Hélène Leroy[2] DVG  

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[3]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[4].

En 2015, la commune comptait 24 habitants[Note 1], en augmentation de 9,09 % par rapport à 2010 (Drôme : +4,11 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
79 64 97 94 112 99 100 101 122
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
96 90 91 76 88 77 89 93 80
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
69 62 65 41 51 54 51 33 25
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
21 25 22 15 20 21 23 23 23
2013 2015 - - - - - - -
24 24 - - - - - - -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2006[6].)
Histogramme de l'évolution démographique

Enseignement[modifier | modifier le code]

Santé[modifier | modifier le code]

Cultes[modifier | modifier le code]

Sports[modifier | modifier le code]

Le parapente et le deltaplane sont pratiqués, depuis la montagne de Bergiès.

Économie[modifier | modifier le code]

Industrie[modifier | modifier le code]

Agriculture[modifier | modifier le code]

Recherché par les ébénistes pour son bois, le noyer était très abondant au XIXe siècle, mais son exploitation outrancière a provoqué sa quasi-disparition.[réf. nécessaire] L'agriculture a toujours une place importante dans l'histoire de la commune, avec la production, encore de nos jours, de lavande, céréales, miel de tilleul, ainsi que l'élevage ovin[7].

Commerce et artisanat[modifier | modifier le code]

Tourisme[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

chapelle Saint Madeleine

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]

  1. ligne de bus no 43
  2. Villefranche-le-Château sur le site de l'association des maires et présidents de communautés de la Drôme (consulté le 20 novembre 2014).
  3. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  4. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  5. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  6. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.
  7. agriculture